Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > SARS-Cov-2 et vaccin ARNm > Voir le sujet

SARS-Cov-2 et vaccin ARNm

Reverse-engineering

Page : 1 
Auteur Message
Page : 1 
DJ Fox # Posté le 13/07/2021 à 21 h 13
Oh yeah yeah yeah !
Avatar
Messages : 5475
Groupe : Administrateurs
Comme à l'accoutumé chez DJ Fox : un sujet profond et complexe inconnu, une lumière sous la porte, une grande dose de curiosité et d'envie de percer les mystères...
Bon allez on ouvre la porte, on ouvre le capot, c'est irrésistible, c'est parti ! :D

Aujourd'hui je vais vous partager mes découvertes sur le fonctionnement des vaccins à ARNm.
Malheureusement, cela se fera sans image car le système d'uploads est cassé. :(

Je me suis récemment fait vacciner avec le vaccin Pfizer/BioNTech. C’est alors que, pour mieux comprendre ce qui allait se passer dans le triceps de mon bras gauche, je me suis plongé dans la biologie cellulaire.
Plus on s’y plonge, plus c’est fascinant.
Mais qu’est-ce que la vie, sinon que de la matière organisée tellement précisément qu’il commence à y avoir de la cohérence et des interactions ?

Le code source : l'ADN


Dans le noyau de chacune de nos cellules siège notre “code source”, l’acide désoxyribonucléique (l’ADN). En informatique, le code source est en binaire et n’utilise que des 0 ou des 1. En biologie, ce sont 4 bases azotées qui codent l’information : A, T, C et G.

Ce code est très précieux, il serait dangereux qu’il soit modifié. C’est pourquoi il est conservé jalousement dans le noyau. En informatique, là encore, le code source est toujours chargé dans une partie de la mémoire vive en lecture seule, pour éviter tout piratage.
Mais si cet ADN ne pouvait jamais s’exprimer, il ne servirait à rien.

Expression du code et protéines


A chaque fois que nos cellules ont besoin de fabriquer une protéine, elles ont besoin de lire ce code source, pour connaitre sa recette de fabrication.
Une protéine est une molécule très complexe. Elle est constiuée d’une chaine d’acides aminés. Il n’existe en tout que 21 acides aminés, qui constituent les briques de base de toutes les protéines du vivant.
Il suffit d’assembler des acides aminés les uns à la suite des autres pour obtenir une protéine.
La protéine est la pièce essentielle pour créer la vie. Chacune a un rôle bien précis. Il existe des protéines structurales, catalytiques (les enzymes), de transport, de signalisation…

L'imprimante 3D cellulaire, et l'ARN messager


Chacune de nos cellules possède une sorte d’imprimante 3D, appelée le ribosome.
Il suffit de donner le plan de fabrication d’une protéine au ribosome, et il sera capable de la fabriquer.
Mais le ribosome se trouve dans le cytoplasme, alors que l’ADN se trouve dans le noyau. Il est donc nécessaire d’exporter l’information génétique pour l’envoyer hors du noyau.
C’est justement le rôle de l’Acide ribonucléique messager (ARNm). Il est une copie d’un fragment d’ADN en simple hélice. Ses bases azotées sont presque les mêmes que l’ADN : A U C G.
Dans le noyau a d’abord lieu la transcription : le fragment d’ADN est copié en ARNm, qui quitte alors le noyau pour rejoindre le ribosome. Puis le ribosome se positionne dessus, tel un lecteur d’instructions, et ajoute un acide aminé pour chaque 3 bases azotées (codon) lues. La chaîne d’acides aminés grandit, jusqu’à ce que la protéine finale soit terminée.
On peut donc dire que l’ARNm est le plan de montage d’une protéine.

Retour au vaccin


Devinez quoi, le SARS-Cov-2 n’échappe pas à ce jeu de legos : il est lui aussi constitué essentiellement de protéines. L’une d’entre-elles se trouve à l’extérieur, sur sa membrane et s’appelle la protéine Spike (spicule). Elle est en forme de clef. C’est d’ailleurs avec cette clef que le virus rentre dans la serrure des cellules de nos poumons.

Le but du vaccin est de faire en sorte que notre système immunitaire fabrique des anti-corps spécialisés dans la reconnaissance du SARS-Cov-2.
Nous avons l’habitude des vaccins qui envoient des virus entiers inactivés ou affaiblis directement dans le corps.
Mais les vaccins à ARNm changent complètement la donne ! Ils ne contiennent aucun virus, ni aucune partie de virus. Ils contiennent de l’ARNm (une succession de nucléotides).

L’ARN messager que contient le vaccin Pfizer n’est autre que le plan de montage de la protéine Spike du SARS-Cov-2.
Vous pouvez maintenant deviner la suite ? Lorsque le vaccin entre dans votre triceps gauche, des millions d’ARNm (identiques) entrent dans les cellules de votre muscle.
Ensuite, vos ribosomes vont recevoir ces “recettes de cuisine”. Ils prennent la réception d’ARNm comme un ordre, et se mettent à obéir, et à exécuter les instructions qu’il contient : toutes les 3 bases azotées lues, l’acide aminé correspondant est ajouté sur le collier de perles, tel un puzzle géant. Au bout d’un peu plus de 4000 acides aminés enchaînés, on obtient une copie conforme de la protéine Spike du SARS-Cov-2 flambant neuve, créée par vos imprimantes 3D biologiques naturelles et présentes en chacune de vos cellules !

Comme il ne s’agit que d’un seul morceau de SARS-Cov-2, cette protéine toute seul est sans danger, mais vous commencez alors à fabriquer des anti-corps spécifiques à cette nouvelle forme, et votre système immunitaire a alors tout le temps d’apprendre à la reconnaître à son rythme.
De cette façon, la prochaine fois qu’un vrai SARS-Cov-2 pénétrera dans votre organisme, ses protéines Spike se feront immédiatement reconnaître par la patrouille d’anticorps.

Ce type de vaccin est donc fascinant et ingénieux : nous trompons nos cellules et détournons l’usine de fabrication de protéines de notre corps, pour lui ordonner de fabriquer une protéine bien précise dont on fournit le plan de montage exact.
Il suffit de rédiger le bon code source, et le ribosome obéit, imprimant alors sans l’avoir jamais fabriquée de sa vie auparavant, la protéine de notre choix.

Cela me fait vraiment penser à une injection SQL en informatique ! L’injection d’un code non prévu par le programmeur initial, afin de le faire exécuter par le système en question, à son insu.


Découvrir à quoi ressemble la protéine spike du SARS-Cov-2
Modifié le 13/07/2021 à 21 h 21 par DJ Fox

PHP Hypertext Preprocessor, Ich liebe es. :) :honte: :pirate:
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums