Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Littérature > Poésie > Désespéré, chétif, du repos de ma vie, Flaminio de Birague > Voir le sujet

Désespéré, chétif, du repos de ma vie, Flaminio de Birague

Poésie de la semaine n°8

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Ziame # Posté le 16/06/2013 à 13 h 09
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11523
Groupe : Administrateurs
Bonjour,

Découvrons cette semaine un poème de la renaissance de Flaminio de Birague, intitulé Désespéré, chétif, du repos de ma vie.

Flaminio de Birague



Poète français de la Renaissance, Flaminio de Birague naquit vers 1550 dans le milieu aisé de la noblesse française, son père appartenant au conseil privé de Charles IX. Parmi les poèmes qu'il a laissés à la postérité (et dont vous pouvez retrouver un certain nombre sur ce site), bon nombre sont des poèmes galants. L'une de ses poésies est en outre consacrée à Ronsard, poète du XVIe siècle.

Désespéré, chétif, du repos de ma vie



Citation : Désespéré, chétif, du repos de ma vie, Flaminio de Birague
Désespéré, chétif, du repos de ma vie,
Je chemine à grands pas au sentier douloureux
De l'Orque épouvantable, où le sort rigoureux
Avait dès le berceau ma jeunesse asservie.

Là l'horreur de la nuit sombrement obscurcie,
Et l'effroi pâlissant de l'Achéron ombreux,
Avec tous les tourments des Enfers ténébreux,
Puissent combler mon chef d'indomptable manie !

Ciel, pourquoi m'as-tu fait si tôt naître ici-bas
Pour souffrir mille maux pires que le trépas,
Et mourir sans mourir mille fois en une heure ?

Hélas ! apaise un peu ton injuste rigueur,
Ou bien, pour m'affranchir de ma triste langueur,
Fais que mourant soudain aussi ma peine meure !


À la semaine prochaine pour une nouvelle poésie !

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 

Retour au forum Poésie ou à la liste des forums