Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > Facebook > Voir le sujet

Facebook

Que pensez-vous

Page : 1 2 3 4 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 2 3 4 Suivante 
Hors ligne Sunibo31 # Posté le 05/01/2011 à 15 h 50
Lapin de bonne mine
Avatar de Sunibo31
Messages : 4
Bannis
Que pensez-vous de facebook?
Est-il intéressant pour vous?
J'aimerais lancer un petit débat sur ce résau social.
Merci.
:D

(\ /)
(- -)
(")(") Le lapin de bonne mine.
Secret (cliquez pour afficher)
Bonjour à tous :)
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/01/2011 à 17 h 32
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Je trouve ça totalement stupide, sans intérêt et c’est le symbole de l’apogée du capitalisme et du conformisme de la société actuelle.
 
Hors ligne -Ryuzaki- # Posté le 05/01/2011 à 17 h 36
Avatar de -Ryuzaki-
Messages : 99
Membres
Oui c'est vrai mais la seule chose qui est à peu près bien sur Facebook, c'est que l'on peut retrouver des personnes que l'on a pas vu depuis un moment et cela permet un nouveau contact.
Sinon le reste...
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/01/2011 à 17 h 39
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Même.
Une fois que tu as retrouvé ces personnes, tu fais quoi ? J’ai déjà révélées juste deux personnes qui se sont avérées être devenues totalement différentes au bout d’une discussion. Je ne leur ai plus jamais parlé...

(Oui, je suis sur Facebook)
Modifié le 05/01/2011 à 17 h 58 par Sypho
 
Hors ligne rat-meur # Posté le 05/01/2011 à 17 h 40
La lecture est l'errance
Avatar de rat-meur
Messages : 87
Membres
Moi ça me gonfle fessebook, tu peux pas savoir! Alors oui vous pouvez me traiter d'emmerd****, et je n'avais qu'à pas m'inscrire!
Une amie m'a forcé la main, résultat je suis dessus... J'y passe une fois par semaine, et ça m'énerve ... voilà ^^ .

<Evil triumphs when good men do nothing>
<[...]c'est toujours ainsi que m'est apparu le chagrin, comme un temps où l'on attend, non que la souffrance s'efface, mais que l'on s'y habitue.>
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 05/01/2011 à 17 h 51
Messages : 898
Membres
Facebook, c’est ce que les utilisateurs en font. Pour moi, il y a des personnes dont le profil est très intéressant à visiter, je m’y rends régulièrement. Pour les autres, c’est plat, niais. Je ne tiens pas à savoir si Maxime Chapon, 17 ans, est marié, veuf, divorcé, nymphomane ou sociopathe névrosé à la recherche d’une relatiion stable dans laquelle iil pourra s’épanouiiir. Soit.
 
Hors ligne Nicolas M. # Posté le 05/01/2011 à 18 h 16
NiCoLaSm = 406.9 g/mol
Avatar de Nicolas M.
Messages : 666
Groupe : zCorrecteurs
Je plussoie Sergeswi, bien qu’il y ait probablement au moins 75 % de personnes qui n’ont soit rien à dire d’intéressant, soit ne montrent pas qu’ils connaissent une langue suffisamment proche du français pour se faire comprendre... Bien sûr, je ne parle pas des langues étrangères, mais quand on voit ceci :
  • « kil parle frs » (oui, c’est possible de prendre des critiques en langage SMS demandant de parler français ! :waw: Authentique, j’avais écrit « capillotracté »... )
  • « M4ii$ P0ùuRKwà4H T'Dii$ S4àh ? » (« langage » finement évoqué par le message de Sergeswi, d’ailleurs :-° )
on se demande vraiment comment comprendre...
Mais il y a aussi ceux qui se sont inscrits parce que tout le monde y est, que Facebook est devenu le meilleur endroit pour faire sa pub (le Site du Zéro en fait partie, d’ailleurs)...

En somme, Facebook n’y est que pour très peu... Et si on interdisait, sur Facebook, les « langages » cités plus haut, je ne doute pas que beaucoup de personnes se désinscriraient...
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 05/01/2011 à 18 h 17
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Citation : Sergeswi
Je ne tiens pas à savoir si Maxime Chapon, 17 ans, est marié, veuf, divorcé, nymphomane ou sociopathe névrosé à la recherche d’une relatiion stable dans laquelle iil pourra s’épanouiiir. Soit.

Tss, get a life : it’s so much fun. :-°

Sérieusement, je suis d’accord avec Sergeswi : Facebook, c’est juste un outil. Tu l’utilises bien, tu l’utilises mal, c’est ton problème. Personnellement, je l’utilise notamment pour garder contact avec mes condisciples universitaires pendant ces fastidieuses périodes où on reste chez soi sans sortir pendant des semaines. Au passage, je mets de geekeries diverses (dernière en date) et des images drôles dans mes albums. Bref, du ludique.

Je veille à ce qu’aucune info vraiment sensible sur moi ne transpire (par exemple, Facebook peut toujours se brosser pour savoir si oui ou non, je suis vraiment en couple avec un ornithorynque, si je vote vraiment pour Chuck Norris et si je prie la Licorne Rose Invisible tous les soir pour du vrai).

Quant aux photos, j’avoue que je ne me plains pas, pour le moment, rien de bien grave (ma photo de profil étant une caricature de moi et comme je ne mets jamais en ligne de photo de moi ou de mes proches).

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 05/01/2011 à 18 h 58
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Pour ma part j’ai finalement ouvert un compte Facebook à mon nom, mais je dois avouer que je l’ai fait bien malgré moi.
Tout d’abord, et sans tomber dans la psychose, nous vivons dans une société où, qu’on le veuille ou non, les gens ne jurent plus (pour la plupart) que par les réseaux sociaux, les photos et vidéos, les téléphones qui servent le café… Bref, n’étant pas très différente IRL (juste nettement moins loquaces que lorsque j’écris :-° ), je n’ai à m’inquiéter de rien pour le moment. Je pense n’avoir jamais froissé personne, etc., donc je ne crains pas grand-chose à ce niveau-là.
Mais « on ne sait jamais », comme on dit. Du coup je pense que garder un œil sur les données qui peuvent circuler (ou peuvent être amenées à l’être) à mon sujet sur des réseaux aussi douteux que Facebook (tel qu’il est à l’heure actuelle, en tout cas) ne peut pas être un mal.
Là au moins personne n’ira ouvrir un compte sous mon identité, c’est déjà ça.

Ensuite il se trouve que la branche vers laquelle je me dirige va m’obliger, tôt ou tard, à me faire à l’idée que les relations sont importantes.
Dans la mesure où la plupart des gens utilisent désormais Facebook comme un « second Internet » (la messagerie fait office de boîte mail, ils s’échangent photos et vidéos par murs interposés, etc.), ben ne pas être sur la plateforme signifie pour eux que vous n’existez tout simplement pas.

Dans mon cas, j’ai très peu de contacts, et tous savent que pour me contacter il faut passer par les mails et rien d’autre.
En dehors d’une ou deux broutilles légères qu’il m’arrive de poster, je tâche de ne mettre que des choses plus ou moins utiles… ou alors quelques remarques un peu sarcastiques (j’ai par exemple parlé quelques fois de la HADOPI, etc.).
Au final, Facebook me sert avant tout à vérifier que personne (des gens que j’ai pu connaître précédemment dans ma scolarité) ne poste rien à mon sujet sans mon autorisation et à me faire un premier carnet de contacts (à visée essentiellement professionnelle, en dehors d’une ou deux personnes qui sont soit de ma famille, soit des amis proches).

Mais en toute honnêteté, si ce réseau venait à fermer, j’en serais la première heureuse.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne -Ryuzaki- # Posté le 05/01/2011 à 19 h 26
Avatar de -Ryuzaki-
Messages : 99
Membres
Mais où est passé notre savoir-vivre ? Ne pouvons-nous pas redevenir les êtres humains que nous devrions être, ne pas être endoctriné dans ce mouvement social qu'est Facebook ? J'ai la solution, mettons-nous au naturisme !

Secret (cliquez pour afficher)
Oui d'accord je vais me pendre...
 
Hors ligne Rastagong # Posté le 05/01/2011 à 19 h 35
Anciennement Rayman3640
Avatar de Rastagong
Messages : 203
Membres
Personnellement, je ne suis pas aussi frileux vis-à-vis de Facebook. Je suis totalement d'accord avec Sergeswi et Karl : le site peut être utile, tout dépend de la façon dont on l'utilise.

Vous trouvez les profils de certaines personnes niais et orthographiquement déplorables ? Sans avoir à les supprimer de vos amis, vous pouvez tout simplement les bloquer (en plus ils n'en sauront rien). Vous trouvez des applications débiles ? Ne les installez pas, personne ne vous y oblige. Sypophowa, tu parles d'apogée du conformisme. Peut-être fais-tu référence au narcissisme des utilisateurs, que je trouve aussi regrettable. Cependant, rien, absolument rien, ne t'empêche de rester humble. C'est ta manière à toi d'utiliser Facebook qui compte, ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un journal que tu ne peux pas modifier.

Personnellement, il n'y a que trois aspects qui me gênent. Premièrement, la politique de confidentialité du site. Il n'est pas normal que ce que l'on y poste appartienne à la société qui le gère. Ensuite, les paramètres de confidentialité sont très difficilement manipulables : on ne peut pas tout gérer, et les menus ne sont absolument pas clairs. Est-ce fait exprès, pour dissuader les utilisateurs d'essayer ? Ça ne m'étonnerait pas. Enfin, comme l'a fait remarquer Poulpette, je trouve assez inquiétant que les internautes n'utilisent plus que Facebook pour communiquer. Cette hégémonie, tout comme celle de Google (quoique je préfère encore cette dernière), n'est pas la meilleure chose qui soit pour Internet.

Pour finir, je dirais qu'il y a une attitude un peu geek que je n'aime pas trop. Il s'agit d'un manichéisme qui se résume par cette phrase, à peine caricaturale : « Facebook, cay le mal, y'a plein de kikoos là-bas ! Twitter c'est plus mieux ! Et être geek aussi c'est plus mieux ! »
Je sens que mon message va provoquer des réactions ! :p
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/01/2011 à 19 h 50
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Citation : Rastagong
Sypophowa, tu parles d'apogée du conformisme. Peut-être fais-tu référence au narcissisme des utilisateurs, que je trouve aussi regrettable. Cependant, rien, absolument rien, ne t'empêche de rester humble. C'est ta manière à toi d'utiliser Facebook qui compte, ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un journal que tu ne peux pas modifier.

Je ne faisais pas forcément référence à ça, bien que ce soit un exemple. Je dis juste que si les gens s’inscrivent, c’est parce que tout le monde est inscrit. C’est ça que j’appelle le conformisme.
Après, je critique, mais en encore une fois j’en suis la première victime. Nous vivons dans une société où il faut agir comme les autres. Si personne n’était sur Facebook, personne n’y serait…
 
Hors ligne Rastagong # Posté le 05/01/2011 à 19 h 57
Anciennement Rayman3640
Avatar de Rastagong
Messages : 203
Membres
Hum... Je ne pense pas que ce trait soit propre à la société au sens auquel tu l'entends (la société occidentale du XXe siècle), mais plus à l'Homme lui-même. L'instinct grégaire, l'envie, le désir, ça ne date pas d'hier, je pense. ^^
Mais je comprends que tu n'acceptes pas le fait qu'aujourd'hui, ne pas être Facebook, c'est ne pas exister.
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/01/2011 à 20 h 03
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Je ne suis pas d’accord.
Bien que l’Homme soit individualiste par nature, la société n’était clairement pas comme ça avant.
Selon moi, nous sommes arrivés au sommet de la pyramide de Maslow en même temps que l’arrivée du capitalisme, qui a tout bouleversé. ;)
Cependant, je pense que ce topic n’est pas le lieu pour un débat comme celui-ci, bien qu’il soit très intéressant.
Modifié le 05/01/2011 à 20 h 03 par Sypho
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 05/01/2011 à 20 h 06
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Citation : Sypho
Si personne n’était sur Facebook, personne n’y serait…

Cette phrase prend la première place dans mon top dix des répliques.

:-°

Pour être constructif, je connais bien (sur IRC) quelqu’un comme le geek rageux anti-Facebook que décrit Rastagong. Et c’est vrai que c’est pénible, dès que tu parles de FB, il te sort un « haha y’a que les lopette qui von sur fesse bouk », ou [mettre une phrase aussi poétique que la précédente ici].

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Fihld # Posté le 05/01/2011 à 20 h 14
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Citation : Rastagong
Personnellement, je ne suis pas aussi frileux vis-à-vis de Facebook. Je suis totalement d'accord avec Sergeswi et Karl : le site peut être utile, tout dépend de la façon dont on l'utilise.

Vous trouvez les profils de certaines personnes niais et orthographiquement déplorables ? Sans avoir à les supprimer de vos amis, vous pouvez tout simplement les bloquer (en plus ils n'en sauront rien). Vous trouvez des applications débiles ? Ne les installez pas, personne ne vous y oblige. Sypophowa, tu parles d'apogée du conformisme. Peut-être fais-tu référence au narcissisme des utilisateurs, que je trouve aussi regrettable. Cependant, rien, absolument rien, ne t'empêche de rester humble. C'est ta manière à toi d'utiliser Facebook qui compte, ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un journal que tu ne peux pas modifier.

Personnellement, il n'y a que trois aspects qui me gênent. Premièrement, la politique de confidentialité du site. Il n'est pas normal que ce que l'on y poste appartienne à la société qui le gère. Ensuite, les paramètres de confidentialité sont très difficilement manipulables : on ne peut pas tout gérer, et les menus ne sont absolument pas clairs. Est-ce fait exprès, pour dissuader les utilisateurs d'essayer ? Ça ne m'étonnerait pas. Enfin, comme l'a fait remarquer Poulpette, je trouve assez inquiétant que les internautes n'utilisent plus que Facebook pour communiquer. Cette hégémonie, tout comme celle de Google (quoique je préfère encore cette dernière), n'est pas la meilleure chose qui soit pour Internet.

Pour finir, je dirais qu'il y a une attitude un peu geek que je n'aime pas trop. Il s'agit d'un manichéisme qui se résume par cette phrase, à peine caricaturale : « Facebook, cay le mal, y'a plein de kikoos là-bas ! Twitter c'est plus mieux ! Et être geek aussi c'est plus mieux ! »
Je sens que mon message va provoquer des réactions ! :p

Entièrement d’accord avec ta vision, Rastagong (et la confrontation Twitter-Facebook n’a pas lieu d’être, les deux outils n’ont globalement ni la même utilité, ni les mêmes objectifs).

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Emurikku # Posté le 05/01/2011 à 20 h 26
Avatar de Emurikku
Messages : 1032
Bannis
.
Modifié le 26/04/2015 à 19 h 04 par Emurikku
 
Hors ligne Nicolas M. # Posté le 05/01/2011 à 20 h 28
NiCoLaSm = 406.9 g/mol
Avatar de Nicolas M.
Messages : 666
Groupe : zCorrecteurs
Citation : Karl Yeurl
Citation : Sypho
Si personne n’était sur Facebook, personne n’y serait…

Cette phrase prend la première place dans mon top dix des répliques.

:-°

Pour être constructif, je connais bien (sur IRC) quelqu’un comme le geek rageux anti-Facebook que décrit Rastagong. Et c’est vrai que c’est pénible, dès que tu parles de FB, il te sort un « haha y’a que les lopette qui von sur fesse bouk », ou [mettre une phrase aussi poétique que la précédente ici].

C’est sûr que c’est pénible... et ça peut même devenir complètement insensé... Par exemple, on en vient à critiquer la présence de quelqu’un sur Facebook... directement sur Facebook ! o_O
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/01/2011 à 20 h 42
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
@Karl : Je précise que ce n’est pas une erreur : c’était fait exprès. ;)

@Ejis : Et alors ? C’est bien les cartes Pokémon ! :p
Je sors -->[]
Modifié le 05/01/2011 à 20 h 42 par Sypho
 
Hors ligne Itello # Posté le 05/01/2011 à 20 h 50
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Je n’aime pas Facebook. Je ne suis pas sur Facebook* et n’ai pas l’intention d’y être. Il a plusieurs raisons qui font que ce service me débecte. Et ce ne sont pas de grandes phrases philosophiques comme « Facebook est ce que tu en fais » qui me feront changer d’avis.

Qu’importe les amis que je choisis, Facebook est et restera une entreprise privée dans le but est de faire de l’argent grâce à ma vie privée. Alors même que Google ne connaît que mes recherches et les courriers électroniques que je reçois (et c’est déjà beaucoup, mais cela ne me dérange pas vraiment), le but principal de Facebook est d’acquérir le plus d’informations possible sur ma personne. Mon identité réelle, les personnes que je fréquente, mes relations avec chacune (copine, amis, famille…), mon arbre généalogique, mes passions, toutes mes passions et tant d’autres informations. Plus il y en a, mieux c’est. Il me semble même que le site demande mon numéro de téléphone portable pour pouvoir authentifier mon compte… Ce sont de grands malades. Je peux utiliser Facebook de n’importe quelle manière, cela n’empêchera pas que ce site sert à faire du blé sur ma vie privée. Et cela me pose un problème éthique, désolé si c’est étique.

Faire du blé sur ma vie privée, c’est une chose, mais ne même pas me laisser contrôler les informations que je diffuse, c’est autre chose. Le système semble être tellement complexe et changeant qu’il faut avoir un BAC+2 en Facebook pour gérer ses données de façon élaborée. Dès que je vais dans une soirée, il y a des gens pour me prendre en photo et les mettre sur Facebook. Dès que je me déguise pour le carnaval ou Halloween, il y a des gens qui trouveront mon déguisement sympa et qui le mettront sur Facebook. Comble de l’ironie, on me demande d’être inscrit sur le site pour pouvoir avoir un certain contrôle des informations qui y sont diffusées me concernant. J’aimerais pouvoir sortir avec mes amis (que j’ai bien choisis, ne vous en faites pas) sans qu’une autre personne me prenne en photo et diffuse le tout sur Facebook. Mes photos de classe ne sont bien sûr pas privées, mes sorties non plus, mes loisirs toujours pas (« Super soirée. Itello (non, ce n’est pas mon vrai nom) a fait ci et ça… »). Et si je veux dire un mot, il faut que je rentre moi-même dans le système. Non, Facebook et Twitter ne sont pas comparables. C’est le moins que l’on puisse dire. Le second ne sert pas forcément à grand-chose. Il véhicule quelques informations sympathiques et permet de rire avec ses contacts. Mais Facebook nuit à ma vie privée avec une politique douteuse qui peut changer à tout moment.

Allez, un autre pavé. On va m’accuser d’être un vieux con, mais la mode des réseaux sociaux indique tout sauf que l’on est dans une société plus sociale. Les gens passent de plus en plus de temps à écrire sur les « murs », à exister virtuellement plutôt qu’à exister réellement. L’image de Poulpette est très vraie en ça : on dirait que si tu n’existes pas virtuellement, tu n’existes pas non plus dans la vraie vie. Certaines personnes te déconsidèrent si tu n’es pas sur Facebook. Ça permet de faire un tri, vous me direz. Mais qu’un simple site prenne tant de poids dans la vie des gens, qu’ils s’enthousiasment à te souhaiter ton anniversaire sur un site qui leur indique la date (pour qu’ils ne l’oublient pas, certainement…) plutôt que dans la vraie vie, où l’on possède trois cents contacts pour n’en connaître réellement qu’une dizaine, etc., qu’un tel service qui ne sert finalement pas à grand-chose obtienne un tel succès, c’est un signe inquiétant à mon sens. L’homme se conforme aux autres. Si untel et untel sont sur Facebook, on ne cherche pas à voir quel intérêt aura le service et à comparer avec les dangers qu’il peut causer, on s’y inscrit pour faire comme l’autre qui s’est inscrit pour faire comme l’autre, etc. La phrase de Syphopowa, « Si personne n’était sur Facebook, personne n’y serait… » ne me semble pas si bête que cela. Nous sommes une société de moutons : on fait comme l’autre sans réfléchir.

* Pour la petite histoire, j’ai un compte sur lequel aucune information n’est vraie et qui me permet de communiquer avec une personne très intéressante… et rien d’autres.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums