Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Dépendance > Voir le sujet

Dépendance

Fait de dépendre de quelque chose

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Tûtie # Posté le 26/06/2010 à 20 h 07
Pouêt
Avatar de Tûtie
Messages : 861
Groupe : zCorrecteurs
Bonjour les loulous !

Je bute sur une forme nominale que j'ai du mal à contourner, donc il va bien falloir que je trouve la réponse. Je suis en train de relire et corriger un texte de physique des mousses. Bloub, bloub, bloub.

En physique des mousses, il y a plein de grandeurs physiques qui dépendent de la taille des bulles. Donc c'est facile, on écrit « machin dépend de la taille des bulles ».

Mais quand on veut parler du fait que machin dépend de la taille des bulles, comment le désigne-t-on ?

La dépendance de machin de la taille des bulles est mal connue ? Logique, puisqu'on dit « dépendre de ». Mais beurk.
La dépendance de machin avec la taille des bulles est mal connue ? Version donnée par l'auteur, première occurrence. Beurk.
La dépendance de machin à la taille des bulles est mal connue ? Version donnée par l'auteur, seconde occurrence. Beurk.
La dépendance de machin selon la taille des bulles est mal connue ? J'ai pensé écrire ça, mais ça ne me plaît pas. Beurk.

Tout ce que je mets entre « machin » et « la taille des bulles » me fait saigner les yeux. :o

Du coup j'ai écrit « la façon dont machin dépend de la taille des bulles est mal connue ».

Globalement, vous savez si ça se dit ? Éventuellement, savez-vous comment ça se dit ?

« Allons manger Mamie ! » ou « Allons manger, Mamie ! » ? La ponctuation sauve des vies.
« Chaton à manger » ou « Chaton a mangé » ? La conjugaison aussi sauve des vies.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 26/06/2010 à 20 h 19
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Je penche pour la troisième formulation.
On parle de dépendance à l’alcool (complément nominal). Or ici, « la taille » de tes bulles est un complément nominal, si je ne m’abuse.
Du coup, on devrait parler de la dépendance du machin à la taille des bulles.

Cependant, ce que tu as choisi (la reformulation) ne me choque pas. :)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Sypho # Posté le 26/06/2010 à 20 h 22
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Heu, pourquoi pas « envers » ? :x
(J'essaye, j'essaye. :p )
 
Hors ligne micky # Posté le 26/06/2010 à 20 h 22
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Ta toute dernière phrase (la façon dont machin dépend de la taille des bulles) me semble correcte, mais je ne suis pas sûr au niveau du sens qu'on veut lui donner (c'est la dépendance ou la façon qui est mal connue ? Bon, ça ne change pas grand-chose en fait)…

Sinon d'après ce que dit Karl Yeurl, la troisième paraît correcte. Mais j'aurais plutôt parlé de « la dépendance de machin envers la taille des bulles est mal connue », je trouve que ça sonne mieux ; je ne sais pas cependant si c'est juste.

Édition — Ah, je ne suis pas le seul à penser ça. :D
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 26/06/2010 à 20 h 38
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Et pourtant… l’emploi de la préposition envers avec un complément désignant une chose n’est pas recommandé. Dans ce contexte, on lui préfère pour, à l’égard de ou en ce qui concerne, qui s’utilisent aussi bien pour des personnes que pour des choses.

Je ne suis pas sûr qu’on puisse employer « envers »… même si j’admets que ça sonne mieux. :D
Quelqu’un a une source sûre ? :)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 26/06/2010 à 21 h 41
Messages : 898
Membres
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Larousse, ça coule de mousse ! :)

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/dépendance

Utilisation de dépendance de/du + à

---

TLFi : http://atilf.atilf.fr/ puis choix de connexion puis DÉNIVELER à DE PROFUNDIS puis DÉPENDANCE (substantif)

Utilisation de : dépendance + vis-à-vis de
dépendance à l'égard de
sous la dépendance de

---

Académie française : http://atilf.atilf.fr/dendien/scrip […] =2523528450;;

dépendance entre... et....
dépendance de/du
sous la dépendance de
dépendance de + vis-à-vis de
dans la dépendance de

Si l'on prend les parties communes à ces références et que l'on choisit celles qui vont bien, je penche pour dépendance de + vis-à-vis de.
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 26/06/2010 à 21 h 50
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
On peut trouver plusieurs possibilités, mais certaines ne nous plaisent pas (allez savoir pourquoi).

Le sens est là : vis-à-vis de, concernant, à l'égard de, etc.
Ne peut-on pas changer carrément le sens (la formulation) de la phrase ?

Ne peux-tu pas tourner la phrase ainsi (dépend du contexte, ce serait trop facile) ?
Citation : Suggestion
Machin dépend de la taille des bulles. Mais cette dépendance est mal connue...

Je vais prendre mes pilules, moi... ^^

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne micky # Posté le 26/06/2010 à 21 h 52
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Citation : Sergeswi
Larousse, ça coule de mousse ! :)

Tiens, ça me fait penser qu'il doit y a avoir à peu près un mois, mon prof de français, après qu'on l'a embêté (par je ne sais plus quelles paroles) à propos de l'analyse d'une fable de La Fontaine, nous a répondu : « La Fontaine, ça coule de source ! :D »
Mais personne n'écoutait, il a donc dû se sentir un peu seul… :euh:

Pour en revenir au sujet initial, il me semblait bien que c'était tordu avec « envers ». Avec « vis-à-vis de », ça passe encore bien.
Effectivement les reformulations c'est risqué sans avoir le contexte…
Modifié le 26/06/2010 à 21 h 53 par micky
 
Hors ligne Tûtie # Posté le 27/06/2010 à 10 h 42
Pouêt
Avatar de Tûtie
Messages : 861
Groupe : zCorrecteurs
Bon, en tout cas ce qui est sûr c'est qu'il ne fallait pas employer « avec ». « Vis-à-vis de » ça rend pas mal je trouve.

Merci pour vos réponses !

Pour répondre à ptipilou, compte tenu du contexte, en effet, je ne peux pas reformuler exactement comme ça... je ne vous aurais pas embêtés dans ce cas. ;)
Modifié le 27/06/2010 à 10 h 42 par Tûtie

« Allons manger Mamie ! » ou « Allons manger, Mamie ! » ? La ponctuation sauve des vies.
« Chaton à manger » ou « Chaton a mangé » ? La conjugaison aussi sauve des vies.
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums