Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Typographie > Sida, sida, SIDA ? > Voir le sujet

Sida, sida, SIDA ?

Quelle orthographe utiliser ?

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Sypho # Posté le 17/06/2010 à 18 h 37
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Salut les gens :p
En lisant cet article : http://www.uzine.net/article1802.html
J'ai vu qu'on doit apparemment dire "Sida, Benelux, Unesco..."
Je voulais savoir pourquoi on devait mettre seulement la 1re lettre en majuscule. En effet, Sida est l'abréviation de syndrome de l'immunodéficience acquise, donc on devrait mettre SIDA ? À la limite, pour un texte écrit rapidement, on pourrait écrire « sida », mais je ne comprends vraiment pas le « Sida » ? Idem pour Unesco ?
Le seul que je comprenne est Benelux : majuscule au début car lieu, et miniscule après car ensemble de mots (BeNeLux serait vraiment moche ! :D ).
Merci d'avance pour éclairer ma lanterne. :D
Syphopowa.
Modifié le 17/06/2010 à 19 h 18 par Sypho
 
Hors ligne Fihld # Posté le 17/06/2010 à 18 h 54
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Il est dit que si l’acronyme est lu (on ne dit pas S.I.D.A. avec chaque lettre prononcée séparément), on l’écrit en minuscules avec une majuscule au début. Je suppose que la majuscule est là pour rappeler que c’est un acronyme mais s’il passe dans le langage courant, il peut la perdre (ex. : laser).

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Sypho # Posté le 17/06/2010 à 19 h 20
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Merci pour ta réponse !
En effet, ça expliquerait les exemples, mais, par exemple, pour un mot comme CEDEX, j'ai lu dans le même article que Cédex est incorrect (et mon correcteur orthographique à l'air d'être du même avis). Est-ce une erreur ? doit-on dire toutes les lettres ?
Merci d'avance !
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 17/06/2010 à 21 h 49
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Tous les mots ne sont pas lus, CEDEX n'en fait apparemment pas partie. (Ils ont un nom, ces sigles et acronymes qui deviennent des mots...)
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 21/06/2010 à 16 h 11
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Je sais que ça n'était pas exactement le sujet, au départ, mais je me permets de faire une petite remarque (ça en intéressera peut être quelques-uns).

Contrairement à ce beaucoup de gens croient, le Sida n'est pas un virus.
Il s'agit d'une résultante d'un virus, il est vrai : le VIH (virus d'immunodéficience humaine).

En effet, quelqu'un qui est infecté par le VIH n'est pas forcément atteint par le Sida (qui vient plus tard...). Le Sida est en effet un stade très grave de la maladie. On parle de virus d'immunodéficience, à savoir d'un virus qui affecte les défenses naturelles de l'organisme pour lutter contre l'ensemble des pathologies existantes jusqu'à les rendre : déficientes. Le "a" de Sida indique bien "acquises". Donc une fois qu'on a le Sida, c'est que le virus (VIH) a saboté nos défenses jusqu'à nous rendre particulièrement vulnérable. C'est un stade avancé, et la porte ouverte à bon nombre de maladies dites opportunistes. Par exemple, un rhume s'attrape très facilement, et engendre des conséquences désastreuses. Une personne atteinte du Sida peut mourir d'un simple rhume qui dégénère en bronchite, pneumonie... etc.

Voici la raison pour laquelle on ne doit pas dire : "Il/elle a attrapé le Sida".
Mais au contraire : "il/elle a attrapé le VIH, et maintenant il/elle est atteint(e) du Sida".

Pour finir sur une note positive, sachez également que certaines personnes sont infectées par le VIH mais n'atteindront jamais le stade du Sida. Ils sont bien séropositifs mais ne seront jamais cliniquement malades. Ils n'auront jamais toutes les complications futures et symptômes graves engendrés par le virus. Le virus est bien là, mais il ne fait que de la présence (heureusement pour eux !). Il ne s'agit là bien sûr que de certains cas très exceptionnels. Et même elles ont l'air parfaitement saines, ces personnes sont tout à fait contagieuses comme les "vrais" malades ! Et là ça risque de faire plus mal pour les autres...

Voilà pour le petit point de culture générale pour ceux qui le souhaitent ;) .
Modifié le 21/06/2010 à 16 h 23 par Cyberpen

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne Viobi # Posté le 04/04/2013 à 15 h 29
Messages : 9
Membres
Aussi HS que le message précédent, mais pour info, le VIH, le fameux virus su Sida/SIDA/sida n'a jamais été isolé (contrairement à celui de la grippe, d'Ebola, etc.). Les jolis dessins de boules flashy pleines de piquant qu'ont voit un peu partout sont de pures inventions de graphistes poètes. On ne détecte que des anticorps qu'on suppose être là en réaction à la présence d'un virus que, jusqu'à nouvel ordre, on cherche toujours. En gros, ça veut dire que l'immunodéficience constatée chez tel ou tel individu peut-être, dans l'absolu, due ou pas à ce virus supposé. Ce qui, bien entendu, ne change rien à la dangerosité extrême du truc. Sortez couverts! C) (*smiley encagoulé*)
 
Hors ligne Anonyme # Posté le 04/04/2013 à 18 h 02
Messages :

Citation : Viobi
Aussi HS que le message précédent, mais pour info, le VIH, le fameux virus su Sida/SIDA/sida n'a jamais été isolé (contrairement à celui de la grippe, d'Ebola, etc.).

Excuse-moi, mais ce que tu dis est erroné : le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) a été isolé depuis longtemps par l’Institut Pasteur.
Citation : Wikipédia
L'équipe de Robert Gallo publie le 4 mai 1984, dans Science, les résultats de l'isolement d'un virus qu'elle considère comme responsable du sida et le nomme HTLV-37, qui s'avérera, bien plus tard, provenir d'un échantillon envoyé par l'Institut Pasteur. L'équipe de Jay A. Levy à San Francisco fait de même le 24 août 1984 et trouve plusieurs rétrovirus, qu'elle nomme AIDS-associated retroviruses (ARV)8.


PS : même si ton intervention n'est pas inutile, évite de "déterrer" des sujets ; c'est-à-dire poster dans un sujet dont la dernière réponse remonte à assez longtemps… ;)
 
Hors ligne J-Fabien # Posté le 19/10/2014 à 01 h 59
Messages : 4
Membres
Sida fait partie des mots qui ont évolués très vite, parallèlement à la place qu’il prenait dans la presse. En moins de 20 ans, on est passé de S .I.D.A. à SIDA, puis Sida jusqu’à sida. C’est aujourd’hui cette dernière graphie qui est entrée dans l’usage et les dictionnaires.
 

Retour au forum Typographie ou à la liste des forums