Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Qu'on/Que l'on > Voir le sujet

Qu'on/Que l'on

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Sigyn # Posté le 05/03/2009 à 20 h 12
Avatar de Sigyn
Messages : 10
Membres
Bonsoir tout le monde,

J'ai remarqué qu'il n'y avait pas encore de discussions à ce sujet, qui pourtant, me fait de plus en plus hésiter : que choisir entre qu'on et que l'on ? Personnellement, j'écris de plus en plus « que l'on », mais en y réfléchissant un peu, je ne comprends pas ce que le l' remplace. Pourtant, il me semble avoir déjà vu des « que l'on » dans des articles de journaux.

Alors, lequel choisir ? Y en a-t-il un de mauvais ?

Sigyn. :)
 
Hors ligne Fihld # Posté le 05/03/2009 à 20 h 50
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Bonjour. :)

Sujet très intéressant puisque je défends activement l'utilisation du « que l'on ». En fait, c'est très simple : la tournure originale est « qu'on » mais une autre est envisageable avec le « l' ». Eh bien, ce « l' » justement ne remplace... rien ! Il sert purement et simplement à enjoliver la prononciation et à rendre la phrase plus élégante. Les deux formes sont de ce fait équivalentes et justes. Pour ma part, je préfère largement « que l'on » et le change souvent dans les tutoriels que je corrige tant que cela ne donne pas un effet trop littéraire à la phrase.
Voici ici un très bon article qui illustre bien ce « problème » épineux... qui n'en est pas un.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 05/03/2009 à 21 h 22
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Je me range au même avis que Fihld.
Qu'on est... c** ? :D

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Sigyn # Posté le 06/03/2009 à 18 h 05
Avatar de Sigyn
Messages : 10
Membres
Ok, merci à vous pour cet éclaircissement. :)
 
Hors ligne Nelty # Posté le 07/03/2009 à 12 h 48
C'est perfectible, non ?
Avatar de Nelty
Messages : 835
Groupe : zAnciens
Tout est en effet une histoire de formulation, avouez que la deuxième (« Que l'on ») est bien plus jolie que la première !
Après, tout dépend du contexte, mais les deux sont correctes et il n'y a pas de règle (à ma connaissance) définissant leur usage.
 
Hors ligne Fihld # Posté le 07/03/2009 à 16 h 28
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
> Nelty : il n'y a pas de « règle » à proprement parler mais le lien que j'ai donné dans mon post précédent donne des conditions pour utiliser l'une ou l'autre des formulations.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne jQz # Posté le 09/03/2009 à 18 h 26
Avatar de jQz
Messages : 14
Membres
Pour ma part, je suis du même avis que Nelty.

Code : PHP
1
2
3
<?php
echo "apprentissage en cours...";
?>
 
Hors ligne lologuem # Posté le 29/01/2012 à 18 h 02
Messages : 1
Membres
@tokiponized (même si j'ai des années de retard...)
Tu as raison mais tu as oublié de préciser, comme ton lien l'indique, que " l' " remplaçait l'article défini en ancien français. "L'on" signifiait alors "l'homme" ou "l'Homme". Il a été conservé par l'usage "pour faire joli".

Personnellement, je l'utilise aussi dans un registre soutenu quand le sens que je veux donner à "on" se rapproche de "l'Homme"...
Ce n'est pas une règle, mais ça m'empêche de dire "L'on n'a plus de beurre."
Par contre, j'écrirais dans un registre littéraire : "à cette époque, l'on travaillait dur."
 
Hors ligne binkette # Posté le 15/04/2012 à 18 h 43
Messages : 1
Membres
Mon ancienne prof de français nous a expliqué que c'est pour Louis XIV, dont les chastes oreilles ne pouvaient/voulaient pas entendre "qu'on" (con désignant le sexe de la femme), qu'il avait été ordonné d'ajouter ce l'... D'où le que l'on...
Mais comme c'est dit dans le lien (Cf. commentaire de Fihld), aujourd'hui c'est principalement pour éviter les hiatus et allitérations QUE L'ON utilise "que l'on".
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums