Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > Facebook > Voir le sujet

Facebook

Que pensez-vous

Page : Précédente 1 2 3 4 Suivante 
Auteur Message
Page : Précédente 1 2 3 4 Suivante 
Itello # Posté le 05/01/2011 à 20 h 50
Avatar
Messages : 1471
Groupe : zAnciens

Reprise du dernier message de la page précédente :


Je n’aime pas Facebook. Je ne suis pas sur Facebook* et n’ai pas l’intention d’y être. Il a plusieurs raisons qui font que ce service me débecte. Et ce ne sont pas de grandes phrases philosophiques comme « Facebook est ce que tu en fais » qui me feront changer d’avis.

Qu’importe les amis que je choisis, Facebook est et restera une entreprise privée dans le but est de faire de l’argent grâce à ma vie privée. Alors même que Google ne connaît que mes recherches et les courriers électroniques que je reçois (et c’est déjà beaucoup, mais cela ne me dérange pas vraiment), le but principal de Facebook est d’acquérir le plus d’informations possible sur ma personne. Mon identité réelle, les personnes que je fréquente, mes relations avec chacune (copine, amis, famille…), mon arbre généalogique, mes passions, toutes mes passions et tant d’autres informations. Plus il y en a, mieux c’est. Il me semble même que le site demande mon numéro de téléphone portable pour pouvoir authentifier mon compte… Ce sont de grands malades. Je peux utiliser Facebook de n’importe quelle manière, cela n’empêchera pas que ce site sert à faire du blé sur ma vie privée. Et cela me pose un problème éthique, désolé si c’est étique.

Faire du blé sur ma vie privée, c’est une chose, mais ne même pas me laisser contrôler les informations que je diffuse, c’est autre chose. Le système semble être tellement complexe et changeant qu’il faut avoir un BAC+2 en Facebook pour gérer ses données de façon élaborée. Dès que je vais dans une soirée, il y a des gens pour me prendre en photo et les mettre sur Facebook. Dès que je me déguise pour le carnaval ou Halloween, il y a des gens qui trouveront mon déguisement sympa et qui le mettront sur Facebook. Comble de l’ironie, on me demande d’être inscrit sur le site pour pouvoir avoir un certain contrôle des informations qui y sont diffusées me concernant. J’aimerais pouvoir sortir avec mes amis (que j’ai bien choisis, ne vous en faites pas) sans qu’une autre personne me prenne en photo et diffuse le tout sur Facebook. Mes photos de classe ne sont bien sûr pas privées, mes sorties non plus, mes loisirs toujours pas (« Super soirée. Itello (non, ce n’est pas mon vrai nom) a fait ci et ça… »). Et si je veux dire un mot, il faut que je rentre moi-même dans le système. Non, Facebook et Twitter ne sont pas comparables. C’est le moins que l’on puisse dire. Le second ne sert pas forcément à grand-chose. Il véhicule quelques informations sympathiques et permet de rire avec ses contacts. Mais Facebook nuit à ma vie privée avec une politique douteuse qui peut changer à tout moment.

Allez, un autre pavé. On va m’accuser d’être un vieux con, mais la mode des réseaux sociaux indique tout sauf que l’on est dans une société plus sociale. Les gens passent de plus en plus de temps à écrire sur les « murs », à exister virtuellement plutôt qu’à exister réellement. L’image de Poulpette est très vraie en ça : on dirait que si tu n’existes pas virtuellement, tu n’existes pas non plus dans la vraie vie. Certaines personnes te déconsidèrent si tu n’es pas sur Facebook. Ça permet de faire un tri, vous me direz. Mais qu’un simple site prenne tant de poids dans la vie des gens, qu’ils s’enthousiasment à te souhaiter ton anniversaire sur un site qui leur indique la date (pour qu’ils ne l’oublient pas, certainement…) plutôt que dans la vraie vie, où l’on possède trois cents contacts pour n’en connaître réellement qu’une dizaine, etc., qu’un tel service qui ne sert finalement pas à grand-chose obtienne un tel succès, c’est un signe inquiétant à mon sens. L’homme se conforme aux autres. Si untel et untel sont sur Facebook, on ne cherche pas à voir quel intérêt aura le service et à comparer avec les dangers qu’il peut causer, on s’y inscrit pour faire comme l’autre qui s’est inscrit pour faire comme l’autre, etc. La phrase de Syphopowa, « Si personne n’était sur Facebook, personne n’y serait… » ne me semble pas si bête que cela. Nous sommes une société de moutons : on fait comme l’autre sans réfléchir.

* Pour la petite histoire, j’ai un compte sur lequel aucune information n’est vraie et qui me permet de communiquer avec une personne très intéressante… et rien d’autres.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Rastagong # Posté le 05/01/2011 à 20 h 59
Anciennement Rayman3640
Avatar
Messages : 203
Membres
Citation : Sypho
Je ne suis pas d’accord.
Bien que l’Homme soit individualiste par nature, la société n’était clairement pas comme ça avant.
Selon moi, nous sommes arrivés au sommet de la pyramide de Maslow en même temps que l’arrivée du capitalisme, qui a tout bouleversé. ;)
Cependant, je pense que ce topic n’est pas le lieu pour un débat comme celui-ci, bien qu’il soit très intéressant.
Euh, t'as une date de l'arrivée du capitalisme dans le monde ? T'en parles comme celle de Christophe Colomb en Amérique. :p
Comme tu le dis, ce débat n'a pas lieu d'être ici, mais je ne peux m'empêcher de trouver un peu facile de dire « c'était mieux avant », sans la moindre source.

Citation : Karl Yeurl
Pour être constructif, je connais bien (sur IRC) quelqu’un comme le geek rageux anti-Facebook que décrit Rastagong. Et c’est vrai que c’est pénible, dès que tu parles de FB, il te sort un « haha y’a que les lopette qui von sur fesse bouk », ou [mettre une phrase aussi poétique que la précédente ici].
On veut des noms !

Citation : Fihld
(la confrontation Twitter-Facebook n’a pas lieu d’être, les deux outils n’ont globalement ni la même utilité, ni les mêmes objectifs)
C'est entièrement vrai, je faisais seulement une référence à ces utilisateurs de Twitter qui se considèrent comme « meilleurs » parce qu'ils savent bien écrire, et qu'ils n'utilisent pas Facebook. Cela dit, Twitter aussi a ses côtés critiquables : cynisme feint permanent, anticonformisme tellement utilisé qu'il en est conformiste...

Citation : Emurikku
Quant au narcissisme des utilisateurs : et Skyblog il y a 6 ans, alors ? C'était exactement la même chose !
D'ailleurs, je me demande vraiment si Facebook se verra supplanter par un autre réseau social dans quelques années. Enfin, si le « social » est encore à la mode.

Modif : message écrit en même temps qu'Itello, je n'ai pas encore lu le sien.
 
Sergeswi # Posté le 05/01/2011 à 21 h 00
Messages : 898
Membres
Citation : Sypho
Je ne suis pas d’accord.
Bien que l’Homme soit individualiste par nature, la société n’était clairement pas comme ça avant.
Selon moi, nous sommes arrivés au sommet de la pyramide de Maslow en même temps que l’arrivée du capitalisme, qui a tout bouleversé. ;)
Cependant, je pense que ce topic n’est pas le lieu pour un débat comme celui-ci, bien qu’il soit très intéressant.


Attention, ce n’est pas vrai. Le capitalisme n’a rien à voir avec ça, ou en tout cas il n’est pas directement lié à ce dont on parle ; de plus, nous sommes dans un pays libéral, y a une nette différence (mais vous me direz que depuis 2008, ça ne l’est pas tant que ça ^^ ). Le capitalisme, franchement, je vois pas grand-chose de mieux. L’économie des pays communistes n’a pas marché et une économie ultra-libérale ne serait pas forcément super.

À part ça, je plussoie fortement Itello. Je n’ai rien à redire, si ce n’est que je souhaite me justifier un peu ; mon compte Facebook me permet de retrouver de vieilles connaissances, et pas que des kikoolols malhabiles. En tout cas, je pense que mon compte n’a en effet que peu de temps devant lui... Ou du moins, mes informations privées sont réduites au strict minimum et je me m’amuse beaucoup à entrer de fausses informations. On pourra dire partout que Sergeswi est le frère de Leonhard Euler et réciproquement. :D
 
Itello # Posté le 05/01/2011 à 21 h 03
Avatar
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Je n’ai rien contre les gens qui sont sur Facebook. Mes amis sont sur Facebook (quasiment tous). :p

Citation : Sergeswi
L’économie des pays communistes n’a pas marché et une économie ultra-libérale ne serait pas forcément super.


Aucun véritable pays communiste n’a existé pour prouver cette affirmation.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Emurikku # Posté le 05/01/2011 à 21 h 08
Avatar
Messages : 1032
Bannis
.
Modifié le 26/04/2015 à 19 h 04 par Emurikku
 
Sypho # Posté le 05/01/2011 à 21 h 11
Avatar
Messages : 268
Membres
Citation : Rastagong
Citation : Sypho
Je ne suis pas d’accord.
Bien que l’Homme soit individualiste par nature, la société n’était clairement pas comme ça avant.
Selon moi, nous sommes arrivés au sommet de la pyramide de Maslow en même temps que l’arrivée du capitalisme, qui a tout bouleversé. ;)
Cependant, je pense que ce topic n’est pas le lieu pour un débat comme celui-ci, bien qu’il soit très intéressant.
Euh, t'as une date de l'arrivée du capitalisme dans le monde ? T'en parles comme celle de Christophe Colomb en Amérique. :p
Comme tu le dis, ce débat n'a pas lieu d'être ici, mais je ne peux m'empêcher de trouver un peu facile de dire « c'était mieux avant », sans la moindre source.

Où ai-je dis que c’était mieux avant ? Globalement non, je préfère vivre maintenant qu’à l’Antiquité...
C’est juste que ce problème n’était pas présent avant.
De plus, je n’ai jamais prononcé de date... L’arrivée du capitalisme s’est faite progressivement, tout comme l’augmentation des besoins...

@Itello : Totalement d’accord.
Par contre, une question me semble intéressante. Est-ce qu’on « a Facebook » ou est-ce qu’on « est sur Facebook » ?
Personnellement, j’aurais dit qu’on « a un compte Facebook » et qu’on « est sur Facebook ».
Edit : Voilà, c’est vu. :D
Modifié le 05/01/2011 à 21 h 22 par Sypho
 
Emurikku # Posté le 05/01/2011 à 21 h 16
Avatar
Messages : 1032
Bannis
.
Modifié le 26/04/2015 à 19 h 03 par Emurikku
 
souls killer # Posté le 05/01/2011 à 21 h 26
J'en parlerai à mon lama
Avatar
Messages : 714
Groupe : zAnciens
Je suis assez d'accord avec Itello sur le fond, mais je ne vais pas aussi loin. En fait, je me suis inscrit sur Facebook plus ou moins malgré moi. J'étais très frileux au début, mais en fin de compte je reconnais que, si on l'utilise avec parcimonie et si on prend le temps de bien régler les paramètres de confidentialité (ce qui n'est pas une partie de plaisir, je le reconnais), c'est vraiment pratique.

C'est un outil de diffusion très puissant. Vous êtes allé à une soirée, et vous voulez récupérer les photos ? Soyez sûr qu'elles seront disponibles sur Facebook. Le temps des envois de photos par mail est révolu. Vous voulez organiser vous-même une soirée entre amis ? La fonction de gestion d'évènements de Facebook est vraiment bien fichu.

En fin de compte, je pourrais sans difficulté me passer de Facebook, mais au final, malgré les désagréments (cf. les arguments énoncés par Itello), j'y trouve mon compte. À chacun de prendre ses responsabilités et de ne pas faire n'importe quoi. Avec un peu de prudence, l'utilisation de Facebook n'est aucunement synonyme de péril de la vie privée. Qui plus est, vous évoquez l'emprise de plus en plus grande des réseaux sociaux sur la vie matérielle. Mon expérience personnelle me laisse penser que c'est faux. En tous cas, dans mon cas, Facebook et Internet n'ont jamais pris le pas sur mes autres activités. C'est le contraire : lorsque je n'ai rien à faire, je me connecte à Internet.

Autre remarque intéressante : Facebook n'a pas l'utilité qu'on lui donne, mais l'utilité que nos contacts lui donnent. Si vos contacts sont adeptes des profils idiots, Facebook sera un calvaire. S'ils s'en servent comme un outil réellement social (partage de photos, organisation de sorties, etc.), c'est vraiment quelque chose d'intéressant. Si mes amis n'étaient pas utilisateurs de Facebook, je ne m'en servirais probablement pas. Autrement dit, je suis victime de l'effet mouton (mais j'assume :-° ), mais je pense que c'est dans cet effet que Facebook prend tout son intérêt (mais c'est aussi dans cet effet qu'il risque de perdre tout sont intérêt et même de devenir néfaste).

Néanmoins, si je devais me passer de Facebook, je n'aurais aucun mal à le faire.

La ligne droite est le plus long chemin d'un point à un autre. — Théorème mathématique shadok.
 
Karl Yeurl # Posté le 05/01/2011 à 21 h 31
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar
Messages : 3011
Groupe : zAnciens
Attention, je ne disais pas que la phrase de Sypho était ridicule. Juste qu’elle est rigolote sortie de son contexte. :)

Citation : Rastagong
Citation : Karl Yeurl
Pour être constructif, je connais bien (sur IRC) quelqu’un comme le geek rageux anti-Facebook que décrit Rastagong. Et c’est vrai que c’est pénible, dès que tu parles de FB, il te sort un « haha y’a que les lopette qui von sur fesse bouk », ou [mettre une phrase aussi poétique que la précédente ici].
On veut des noms !

Sans vouloir t’offenser, tu n’en auras pas. Quelqu’un qui vient ici ne le connaît que trop bien.
:)


Citation : Emurikku
[…] l'abolissement du pseudonyme constitue bien un stade supérieur et dangereux.

Je suis infiniment d’accord. C’est pour ça que j’ai toujours fait attention de bien séparer mon pseudo de mon nom : à partir de Karl Yeurl, j’ai tâché de faire qu’il ne soit pas possible de trouver que je m’appelle John Smith. D’ailleurs, je n’étais vraiment pas content contre mon cercle d’étudiants lorsque celui-ci a décidé de publier mon adresse MSN aux côtés de mon identité (j’ai l’intention de protester avant peu).

Tant que Karl Yeurl reste bien dissocié de John Smith, Facebook ne me pose pas de problème. Mais je parle à la première personne : vous me trouvez sur Facebook, vous ne trouverez pas grand-chose. Mon nom, mon prénom, le fait que j’aime bien le Nutella et « faire des cacas-papillon », rien d’affolant. Par contre, je connais beaucoup de gens pas forcément doués en informatique dont les options de confidentialité sont réglées au minimum, du coup je peux voir des photos, des familles, des couples, des murs, etc. auxquels je ne devrais pas avoir accès.

Et ça, c’est pas bien.

Enfin, comme le dit souls killer, Facebook, c’est pratique pour pas mal de trucs, mais s’il fallait s’en passer, je le ferais sans problème.
Modifié le 05/01/2011 à 21 h 37 par Karl Yeurl

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
souls killer # Posté le 05/01/2011 à 21 h 34
J'en parlerai à mon lama
Avatar
Messages : 714
Groupe : zAnciens
J'ai oublié de le préciser, mais je suis infiniment d'accord avec l'importance de séparer pseudonymes et identité.

La ligne droite est le plus long chemin d'un point à un autre. — Théorème mathématique shadok.
 
Sypho # Posté le 05/01/2011 à 21 h 37
Avatar
Messages : 268
Membres
Moi, mes options de confidentialité sont aussi réglées, mais pas au maximum il me semble. Par exemple, n’importe qui peut trouver mon profil FB à partir de mon profil zCo. :p
Mon pseudonyme n’est donc pas séparé de mon nom. ;)
Mais de toute façon, qu’est-ce que je risque ?
 
souls killer # Posté le 05/01/2011 à 21 h 38
J'en parlerai à mon lama
Avatar
Messages : 714
Groupe : zAnciens
Rien tant que seules des personnes de confiance peuvent faire le lien.

La ligne droite est le plus long chemin d'un point à un autre. — Théorème mathématique shadok.
 
Sypho # Posté le 05/01/2011 à 21 h 40
Avatar
Messages : 268
Membres
Même.
Si quelqu’un que je ne connais pas arrive à avoir mon nom. Je risque quoi ?
 
Rastagong # Posté le 05/01/2011 à 21 h 55
Anciennement Rayman3640
Avatar
Messages : 203
Membres
Citation : Sypho
Où ai-je dis que c’était mieux avant ? Globalement non, je préfère vivre maintenant qu’à l’Antiquité...
C’est juste que ce problème n’était pas présent avant.
De plus, je n’ai jamais prononcé de date... L’arrivée du capitalisme s’est faite progressivement, tout comme l’augmentation des besoins...
J'ai dû mal interpréter ta phrase, désolé.

Citation : Karl Yeurl
Sans vouloir t’offenser, tu n’en auras pas. Quelqu’un qui vient ici ne le connaît que trop bien.
:)
Je disais juste ça comme ça, je me doute bien que tu n'es pas une commère. ;)

Itello, si j'ai bien compris, ce qui te gêne le plus, c'est le fait que tes informations servent à gagner de l'argent à une société ? En effet, je trouve ça un peu étique... En revanche, je suis d'accord sur un point : devoir s'inscrire pour contrôler les informations qui circulent à propos de soi, ce n'est pas génial. Mais là, ce qu'il faudrait, c'est sensibiliser la population en lui parlant du droit à l'image.
 
Itello # Posté le 05/01/2011 à 22 h 03
Avatar
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Si quelqu’un veut expliquer mon message, qu’il le fasse. Soit tu n’as pas pris la peine de le lire, soit tu l’as compris de travers. Quelle que soit la réponse, tu aurais dû essayer de le comprendre correctement avant d’y répondre. Tu te doutes bien, au vu des gens qui m’ont approuvé, que mon message ne s’arrête pas à une telle niaiserie.

Ce message ne contient aucune animosité. Mais un débat ne peut être construit si l’un ne prend même pas la peine de comprendre l’opinion de l’autre. :)

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Sergeswi # Posté le 05/01/2011 à 22 h 11
Messages : 898
Membres
Message simplement inutile. :-°
Modifié le 05/01/2011 à 22 h 31 par Sergeswi
 
tcpc # Posté le 05/01/2011 à 23 h 21
Feu Takeo Otori
Avatar
Messages : 86
Membres
Les connaissances que j'ai faite ici, je les retrouve une fois par an, grâce aux administrateurs.

Si, si, croyez-moi ou pas, le meilleur endroit pour se retrouver, c'est bien sur un serveur UrT.
 
Poulpette # Posté le 05/01/2011 à 23 h 36
Avatar
Messages : 3506
Groupe : zAnciens
Citation : souls killer
Rien tant que seules des personnes de confiance peuvent faire le lien.

Tout dépend ce que tu fais.

En toute honnêteté, je suis la première à vouloir préserver ma vie privée. Non pas parce que j’ai quoi que ce soit de particulier à cacher, non pas parce que sous couvert d’un pseudonyme je me sois permis tout un tas de fantaisies que je devrais regretter (ce n’est pas le cas, ou alors c’est que j’ai une très mauvaise mémoire), mais tout simplement parce que ma vie privée doit rester privée (ou tout du moins si quelque chose doit être dit, ce doit être par moi et personne d’autre).
Mais de nos jours pour être totalement anonyme, m’est d’avis qu’il ne faut ni être sur Internet de façon volontaire (en gros, vous commencez à rejoindre des communautés, etc.), ni de façon involontaire… et dans ce dernier cas, cela implique, selon moi, de revoir toute sa vie sociale IRL. Eh oui, car les gens sont si bien éduqués de nos jours que le respect et la vie privée d’autrui, ça leur passe totalement au-dessus de la tête. Vous pouvez faire tous les efforts du monde pour gérer vos données, vous ne savez pas ce que vos contacts peuvent en faire.

Cela fait une bonne dizaine d’années que je suis sur Internet, et mon identité n’a été révélée que très récemment (à cause des LdZ, et j’ai pesé le pour et le contre pendant plusieurs semaines avant de me décider, et je peux dire qu’il en a été de même pour certains de mes collègues).
Mais il suffit que vous ayez un nom de domaine ou quoi que ce soit du genre pour que votre identité soit accessible. D’ailleurs s’inscrire sur un forum n’est pas anodin non plus : on sait très bien que les personnes ayant accès à la base de données ont, dans l’absolu, accès à tout ce que nous publions sur le site, du simple message de présentation au MP que l’on vient d’envoyer à un autre membre.


Facebook, je n’aime pas, pour les mêmes raisons que celles évoquées par Itello. Le truc c’est qu’il ne faut pas oublier qu’Internet ne s’occupe pas des frontières. Vous pouvez pester comme vous le souhaitez après ce réseau social, il n’empêche qu’il n’est pas hébergé en France, donc pas soumis aux lois françaises (si je me trompe, surtout, corrigez-moi :) )… donc pour aller réclamer quoi que ce soit sur votre vie privée, faut déjà se lever vu que nos lois ne sont, à ma connaissance, que difficilement applicables (mais j’espère me tromper).

Enfin moi mes contacts, mes amis (que ce soit sur Facebook ou ailleurs) sont informés : celui ou celle qui diffuse une donnée personnelle me concernant (genre une vraie… maintenant si on publie que j’ai mangé du plancton hier midi, même si Facebook n’a pas à le savoir sur le principe, ça va, ce n’est pas mortel) sans mon accord est susceptible de se prendre une main courante (valable pour l’adresse mail diffusée en clair dans une chaîne et tout ce qui peut s’apparenter à quelque chose du genre).
Sur ce point tous ceux que je fréquente sont prévenus et savent que je ne suis pas du genre à plaisanter à ce niveau-là.


Mais le problème, en soi, vient-il réellement de Facebook ? Facebook pose bel et bien un problème éthique, c’est certain, mais si la majeure partie de la population était réellement « éduquée » en matière de nouvelles technologies et de respect de la vie privée, est-ce que le site aurait réellement eu un tel impact ?
Moi c’est la question que je me pose parfois.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Vynile # Posté le 06/01/2011 à 08 h 29
Awesome!
Avatar
Messages : 160
Groupe : zAnciens
Je viens aussi rajouter mon grain de sel dans la discussion. Alors, oui, je suis sur Facebook, mais je regrette fortement le fait qu'on m'ait forcé la main. Facebook, c'est avant tout de la vente d'informations qui ne concernent que nos proches. Facebook, c'est pour certains une seconde vie réelle, parfois plus importante que la première, la vraie, ce qui engendre meurtres, infanticides, licenciements, et tout un tas de joyeusetés. Facebook, c'est ce qu'on en fait, oui, mais aussi que qu'on nous force à en faire : « Allez, vas-y mec ! Mets ta date d'anniv', tes amis pourront ainsi te le souhaiter ! » ou « Rhô, mais c'est bon, il ne t'arrivera rien si tu mets ton âge, ton sexe, ta photo, tes préférences politiques, religieuses, cinématographiques, etc. ! » par exemple.

Dans mon lycée, peu de monde — si ce n'est personne — sait que dès qu'un document, une information, un message, entre sur Facebook, il lui appartient et ce quoi que tu dises : c'est indiqué dans les conditions d'utilisation. Et dès que j'essaie de les mettre en garde, soit ils se moquent de moi en disant que je raconte n'importe quoi, soit ils adoptent l'attitude « relax », en se disant « Bof, quelle société s'intéresserait au fait que je suis blond aux yeux bleus et que j'ai 17 ans ? ». C'est dangereux d'adopter cette position.

D'ailleurs, pour répondre à Syphopowa quand il se posait la question :

Citation : Syphopowa
Si quelqu’un que je ne connais pas arrive à avoir mon nom. Je risque quoi ?


Moi, je pense tout comme Karl et Poulpette. Facebook, c'est un profil — normalement — vrai, où ta photo est vraie, où ton âge et ton nom sont vrais, etc. Ici, sur zCorrecteurs.fr, tu peux te permettre d'adopter une position, de défendre une opinion, de faire un magnifique epic fail, sans que l'image de ta véritable personne soit « ternie ». Sur le SdZ, par exemple, je ne veux pas forcément que tous les membres sachent que je m'appelle Billy Bong et que j'ai 19 ans (d'ailleurs, ne filez pas chercher sur Facebook, ce n'est ni mon vrai nom ni mon vrai âge :D ). S'il y a des personnes que je connais IRL, je ne veux pas forcément qu'elles me reconnaissent et qu'elles racontent à tous leurs amis mon dernier magnifique fail sur le sujet untel.

D'ailleurs, tu ne connais peut-être pas tout de suite des personnes qui serait tombées sur ton profil Facebook, mais plus tard, lorsque tu feras de nouvelles connaissances, il est possible que tu en rencontres certaines, et lorsque tu te seras présenté, ce sera peut-être un truc du genre « Ah mais oui, c'était toi Syphopowa sur le site du zéro ! ». Tu ne voudras pas forcément que ce profil ressorte, pour une raison quelconque. Et plus simplement, tu ne risques pas grand-chose non plus, mais je vais tout de même t'avouer que… je n'ai pas forcément envie que quelqu'un sur ce que j'appelle « l'internet sous pseudonyme » sache que je suis fan de CHERUB ou quoi que ce soit d'autre.

Moi, je vis bien IRL et sur zCo.fr tant que l'on n'arrive pas à faire le lien entre mes deux profils. Facebook est un danger là-dedans, parce qu'on met nos informations réelles sur Internet. Il suffit qu'une seule information filtre, et on peut tomber sur mon profil IRL. Je n'aime pas cela du tout. Je veux être libre d'être qui je veux sur l'internet sous pseudo (donc pour moi, Twitter, zCo.fr, SdZ, etc.). C'est tout.
Modifié le 06/01/2011 à 08 h 40 par Vynile

« Le don de soi est le plus grand don qu'on puisse faire. » Image utilisateur
 
Emurikku # Posté le 06/01/2011 à 09 h 38
Avatar
Messages : 1032
Bannis
.
Modifié le 26/04/2015 à 19 h 02 par Emurikku
 
Vynile # Posté le 06/01/2011 à 09 h 46
Awesome!
Avatar
Messages : 160
Groupe : zAnciens
Citation : Emurikku
De toute façon, certaines infos qu'on te demande de mettre sur Facebook (photo, âge, etc.), tes amis les connaissent déjà, normalement. Alors à qui sont-elles destinées, après ? Le reste du réseau ? Pour quoi faire ?


Pour la date d'anniversaire, personnellement du moins, je ne me souviens pas de celles de tous mes amis. Et eux non plus, je suppose. Mais actuellement, la mise en ligne d'informations sur Facebook relève plus d'une mode populaire que d'un geste ayant une réelle signification.

Le but du jeu « Facebook », à l'origine, c'est d'amasser le plus d'« amis » possible, donc à part le nom, il faut aussi quelques informations pour qu'on puisse te reconnaître et ainsi t'ajouter. (Mais sincèrement, tout mon profil est privé, et je me fous de savoir que untel frime avec ces 4000 amis, dont il ne doit en connaître 2 % tout au plus. Mon utilisation de Facebook est uniquement destinée à garder le contact avec mes cousins qui vivent en France.)

Et de toute façon, d'un point de vue scientifique, Facebook n'a aucun intérêt. Il est prouvé que le cerveau peut très difficilement entretenir une vraie relation sociale avec plus de 250 individus, donc quand je vois John Neill qui a deux bon milliers d'amis sur Facebook, je ne peux m'empêcher de pouffer de rire.
Modifié le 06/01/2011 à 09 h 57 par Vynile

« Le don de soi est le plus grand don qu'on puisse faire. » Image utilisateur
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums