Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > [Citations] Proposez les vôtres > Voir le sujet

[Citations] Proposez les vôtres

Si elles sont bonnes, elles pourront apparaître en haut du site !

Page : Précédente 1 2  13 14 15 
Auteur Message
Page : Précédente 1 2  13 14 15 
Ziame # Posté le 22/07/2013 à 21 h 56
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar
Messages : 11526
Groupe : Administrateurs

Reprise du dernier message de la page précédente :


Bien sûr, Mort à crédit est un chef d'œuvre. Dès la première page, le texte est d'une profondeur poignante (j'aime d'ailleurs énormément ce passage, très intense et écrit sans le style unique de Céline) et il s'inscrit dans la lignée, l'évolution naturelle de la pensée et du style célinien. Je lirai d'ailleurs les autres ouvrages postérieurs qui, à ce que j'ai lu, poussent encore plus loin les traits de cette façon d'écrire, le Voyage et Mort à crédit étant ses deux premiers romans.

Mais le Voyage a été une sorte de révélation pour moi. Il y a de nombreux romans que je trouve géniaux (Histoire du Juif errant de Jean d'Ormesson, Le Maître et Marguerite de Mikaïl Boulgakov…) mais la lecture de celui-ci a été davantage qu'une lecture, j'ai vécu ce roman au fil des pensées de Ferdinand Bardamu. J'étais entièrement désarmé face à la force de ses observations et réflexions, toutes simples, naturelles, cris du cœur (comme lorsqu'il décrit objectivement l'absurdité de la guerre de son point de vue, en observant un officier habité d'une frénésie martiale), qui, tel un orage capricieux, se prolongent, s'amplifient pour finir par l'éclair d'une petite phrase toute simple, mais résumant en clôturant tout ce qui vient d'être dit. D'autant plus profondes du fait de leur simplicité. J'ai déjà lu ce livre deux fois (et comme toujours lors d'une relecture, j'y ai découvert de nouvelles choses) et ai envie de le relire. J'ai l'impression que peu importe le nombre de fois que je pourrai le lire, j'y trouverai toujours quelque chose de nouveau.

P.-S. micky, je te conseille de regarder sur internet les récitations de Céline par Luchini (exemple pour la page dont je parlais plus haut). Sa diction et son identification avec le texte, sa maîtrise de l'âme de ce dernier sont vraiment magnifiques. J'aurais beaucoup aimé voir l'une de ces récitations de Fabrice Luchini, hélas je crois être arrivé trop tard à Paris et il me semble qu'il a arrêté. Mais si ça t'intéresse, tu peux en trouver sur internet pour Mort à crédit et le Voyage.

P.-P.-S. Allez, et juste pour le plaisir, un petit extrait (parmi beaucoup) que je trouve absoulement magnifique.

Citation : Voyage au bout de la nuit — Louis-Ferdinant Céline
— Oh ! Vous êtes donc tout à fait lâche, Ferdinand ! Vous êtes répugnant comme un rat…
— Oui, tout à fait lâche, Lola, je refuse la guerre et tout ce qu’il y a dedans… Je ne la déplore pas moi… Je ne me résigne pas moi… Je ne pleurniche pas dessus moi… Je la refuse tout net, avec tous les hommes qu’elle contient, je ne veux rien avoir à faire avec eux, avec elle. Seraient-ils neuf cent quatre-vingt-quinze millions et moi tout seul, c’est eux qui ont tort, Lola, et c’est moi qui ai raison, parce que je suis le seul à savoir ce que je veux : je ne veux plus mourir.

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 
lulu31 # Posté le 13/02/2014 à 19 h 44
Avatar
Messages : 301
Membres
Citation : Lucien
Il est un point sur lequel je dirai la vérité, c'est que je raconte des mensonges.

(\ /)
( - -)
c(")(")

Écrivez et publiez vos livres : Écrits libres
Partagez vos dessins : Let's to draw
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums