Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Tel que ou Telle que ou ... > Voir le sujet

Tel que ou Telle que ou ...

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne jaujau # Posté le 01/08/2014 à 11 h 11
Messages : 29
Membres
Bonjour je suis en train de me prendre la tête avec une règle concernant l'accord de "tel que" : dans le dictionnaire Larousse il est dit que "tel que" s'accorde avec le substantif qui précède.

Donc cette phrase semblerais juste : "... consécutif à une perturbation du réseau postal tel que grève, intempéries, blocage des réseaux routiers..."

Celle-ci également :

"... un dommage résultant de l'utilisation du réseau Internet tel que perte de données, intrusion, virus..."

Donc les phrases suivantes sont-elles justes ?

"... réseaux postaux" la phrase correct est : "... consécutif à une perturbation des réseaux postaux tels que grève, intempéries, blocage des réseaux routiers..."

"... consécutif à une perturbation telle que grève, intempéries, blocage des réseaux routiers..."

"... consécutif à une perturbation de la course telle que grève, intempéries, blocage des réseaux routiers..."

Merci, c'est aussi simple que cela ?
 
Hors ligne micky # Posté le 01/08/2014 à 11 h 49
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Bonjour,

En fait, dire que tel quel s’accorde avec le substantif qui le précède n’est pas suffisant, il faudrait ajouter « auquel il se rapporte » ; c’est en quelque sorte l’antécédent auquel il faut s’intéresser. Je t’invite à lire ce court paragraphe d’un de nos billets sur les erreurs courantes qui traite justement de ces questions d’accord avec tel : http://www.zcorrecteurs.fr/blog/bil […] ord-avec-tel.

Ta première phrase est donc fausse, selon moi : tel que se rapporte à la perturbation et non au réseau, c’est-à-dire que les exemples que tu listes après sont en réalité des exemples de perturbation et pas des exemples de réseau… Tu comprends la différence ? :) L’accord se fait donc au féminin.
Ta deuxième phrase est correcte car ta liste d’exemples se rapporte à « dommage ».
La troisième phrase est la même que la première, le substantif auquel se rapporte telle que (« perturbation ») est féminin singulier, il n’y a pas de raison d’accorder avec « réseaux postaux ».
Les quatrième et cinquième phrases sont aussi les mêmes et sont cette fois-ci correctes car l’antécédent est toujours « perturbation », donc l’accord se fait au féminin singulier (« telle que »).

En espérant avoir pu me rendre utile, je te souhaite une excellente journée. ;)
micky
 
Hors ligne jaujau # Posté le 02/08/2014 à 09 h 30
Messages : 29
Membres
Bonjour, Micky.

Merci pour tes explications : C'est un peu plus clair (avec un peu de brume encore).

Donc :

"... consécutif à une perturbation du réseau postal telle que grève, intempéries, blocage des réseaux routiers..."

La grève est une perturbation, ok.

"... un dommage résultant de l'utilisation du réseau Internet tel que perte de données, intrusion, virus..."

Une perte de données est un dommage, ok.

"... consécutif à une perturbation de la course telle que grève, intempéries, blocage des réseaux routiers..."

Le grève est une perturbation de la course, ok.

Par contre dans l'exemple de Ziame c'est moins clair : « Il a bu une dose de café telle qu’il ne tenait plus en place. »

Il ne tient plus en place à cause de la la dose de café mais pourquoi pas à cause du café lui-même ?

Merci.
 
Hors ligne micky # Posté le 02/08/2014 à 13 h 15
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Concernant l'exemple de Ziame, il a sûrement voulu mettre l'accent sur la dose, c'est-à-dire la quantité de café, plus que sur le café lui-même car je pense que la « qualité » du café n'a pas une grande importance sur le fait que, dans l'exemple, il ne tienne plus en place (peut-être qu'il pourrait boire une petite quantité de café très fort sans être dans cet état).
Il serait tout à fait possible d'accorder « tel que » avec « café », mais dans ce contexte, c'est moins pertinent que d'accorder avec « dose » si l'on considère que c'est la quantité de café qui est l'élément primordial. ;)

J'espère que ça répond à ta question, sinon n'hésite pas à me le dire. Bon après-midi !
micky
 
Hors ligne jaujau # Posté le 03/08/2014 à 09 h 07
Messages : 29
Membres
Merci, Micky, c'est très clair.

En gros les deux orthographes sont bonnes : « Il a bu une dose de café telle qu’il ne tenait plus en place. » ou « Il a bu une dose de café tel qu’il ne tenait plus en place. ».

Je comprends, mais c'est avec le concept de choix que j'ai u peu de mal. Sinon, merci.

Si, j'ose, encore une "faute" avec laquelle j'ai un peu de mal car j'ai beaucoup d’avis différend, vraiment tranché : "Vouloir explorer mes souvenirs ou plutôt les dérouler sans l'épaule d’un compagnon de route, d’un éclaireur expérimenté, grand connaisseur du territoire et de tous les écueils que représentent cette virée dans les tréfonds de mon passé, c’était du délire !"

Alors là, entre "représente" et "représentent" , chacun est certain d'avoir raison.

Ce ne sont pas les écueils qui représentent cette virée ?

Et toi ?
 
Hors ligne micky # Posté le 03/08/2014 à 11 h 40
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Tu as raison, c’est la virée qui représente les écueils, qui est la matérialisation de ces obstacles (sans virée, pas d’obstacles), et non l’inverse. On peut s’en convaincre ainsi : « grand connaisseur du territoire et de tous les écueils que cette virée dans les tréfonds de mon passé représente », où l’on voit bien une proposition relative avec pour sujet « cette virée » et pour antécédent « les écueils ».

Attention cependant au pronom relatif utilisé ; par exemple, avec qui, on se trouve dans la situation inverse où « les écueils » est le sujet et « cette virée » son complément d’objet direct : « grand connaisseur du territoire et de tous les écueils qui représentent cette virée dans les tréfonds de mon passé ». À ce moment-là, les écueils représenteraient la virée, mais… tu conviendras que ça n’a pas beaucoup de sens − c’était juste pour l’exemple. ;)
 
Hors ligne jaujau # Posté le 04/08/2014 à 13 h 18
Messages : 29
Membres
Bonjour, Micky ; désolé mais là je suis un peu largué.

La bonne orthographe est donc "représente" et non"représentent" ?

"Vouloir explorer mes souvenirs ou plutôt les dérouler sans l'épaule d’un compagnon de route, d’un éclaireur expérimenté, grand connaisseur du territoire et de tous les écueils que représente cette virée dans les tréfonds de mon passé, c’était du délire !"

Merci pour ton aide.
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums