Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Littérature > Poésie > Shizoïde > Voir le sujet

Shizoïde

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne malizog # Posté le 07/03/2013 à 13 h 52
Messages : 3
Membres
Séparé entre ovule et spermatozoïde,
Le Moi cellulaire se demandait, un jour,
Quand sera-t-il enfin une espèce valide,
Et qu'il quitte l'Obscur vers un monde moins sourd.

Un orgasme et deux jours de pénible concours,
Et le Moi triomphe le crie du temps splendide.
Bonjour les terriens! adieu les noirs séjours!
Vive la liberté et vive l'air limpide!

Après les aléas de l'enfance rapide,
Les lubies, les désirs, les mirages d'amour
Et la recherche en vain d'un Idéal placide,
Vient le Réel battre son absolu tambour...

... Et voyage l'age portant ses péchés lourds
Sur le dos de son for intérieur, avide
De santé et de joie, comme des vifs vautours
qui griffent les rêves et chaque moment vide.

Entre le Moi d’antan, son début intrépide
Et le sombre avenir, "aidez-moi! au secours!"
Gémissant le Moi d'hui, "quand serai-je invalide?
J'aurai aimé choisir un différent parcours!

Au départ, j’étais pur, généreux tel un cours,
Or, avec des fleuves de pleurs, de faix sordide
Et une aura de peurs, je m'isole; et je cours
Sans bouger vers ma fin, vers mon abîme aride"

Pauvre Moi, arrivé à ce monde insipide
Avec son divine Ode et ses vœux de velours,
Croyant être écouté par cette vie perfide,
Qui feuillette ses jours, mais jamais à rebours!

Trop tard? qui sait? peut être il aura un recours?
Ou une chance au lieu de chaque choix stupide?
Ou bien s’évanouir tel la lune en décours,
Séparé entre cendre et l'au-delà rigide.
 
Hors ligne Ziame # Posté le 23/03/2013 à 14 h 11
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11523
Groupe : Administrateurs
Bonjour malizog (et bienvenue sur ce site),

J'aime beaucoup ton poème qui a quelque chose de très novateur. Tu parles de choses très concrètes, physiques, au travers d'un style poétique, ce qui est vraiment peu courant et j'ai trouvé cela frappant. D'un point de vue plus stylistique, je trouve le poème bien rythmé et sa mélodie est belle (au niveau des assemblages de sons, des images que le choix du vocabulaire évoque…). En effet, le sens se laisse plus deviner qu'il ne se découvre de lui-même, et c'est ce qui fait, selon moi, toute la beauté de la poésie (et que j'aime énormément chez Mallarmé, notamment). Ne pas exprimer la chose directement mais la faire soupçonner, exister sans qu'elle n'ait été formulée est le propre de la poésie (ou du moins quelque chose que l'on retrouve essentiellement sous cette forme littéraire) et ce n'est pas évident, lorsque l'on écrit, de parvenir à induire cette impression chez le lecteur.

Je serais très curieux de lire d'autres de tes poèmes (si tu en as que tu souhaites partager avec nous).

Merci en tout cas d'avoir posté celui-là !

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 
Hors ligne malizog # Posté le 07/10/2013 à 20 h 11
Messages : 3
Membres
bonsoir!

je m'excuse tout d'abord d'avoir répondre si tardivement, je viens juste de voir votre commentaire.
Merci pour tous vos remarques encourageantes et fortement ciblées, et je serai content de lire votre avis de mon poème (LA VITRE) que je viens de publier... merci
 

Retour au forum Poésie ou à la liste des forums