Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Conjugaison > " ...auxquels ils se sont substitué(s)" ? > Voir le sujet

" ...auxquels ils se sont substitué(s)" ?

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne eleve # Posté le 01/02/2013 à 16 h 39
Messages : 3
Membres
Bonjour,

Je viens tout juste de m'inscrire sur ce site, ravie de voir que certains sont soucieux d'écrire proprement notre belle langue française. Bravo !

J'aimerais connaître l'orthographe exacte du verbe "se substituer" dans cette phrase : "les hebdomadaires nous informent autant que les quotidiens auxquels ils se sont substitué(s)", mais aussi, la règle précise qui l'explique. Je ne trouve pas d'exemple probant avec "auxquels", qui change peut-être la donne par rapport aux exemples simples que j'ai déjà trouvés par ailleurs, ou alors, dans des articles de presse, mais je ne suis pas toujours d'accord avec le choix qui est fait :lol:

Puis-je compter sur votre aide SVP ? ;)

Merci !
 
Hors ligne micky # Posté le 01/02/2013 à 17 h 29
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Bonjour et bienvenue sur notre forum !

Je ne saurai être sûr des explications que je vais te donner concernant ta question, mais c'est en tout cas un bon début de recherche au cas où ma réponse serait insuffisante.

« Se substituer à » est un verbe accidentellement pronominal (réciproque ou réfléchi selon les cas, sauf erreur), l'accord se fait donc avec le COD placé devant l'auxiliaire être, s'il y en a un. Je t'invite à consulter cet article assez synthétique mais plutôt complet de notre blog.
Dans ta phrase, le COI « quotidiens » repris par « auxquels » n'a alors aucune importance : pour savoir si un accord a lieu d'être, il faut s'intéresser à la présence et la nature d'un éventuel COD.
On peut modifier la syntaxe de la phrase pour rendre la présence d'un éventuel COD plus évidente : « Les hebdomadaires se sont substitué(s) aux quotidiens. »
Qui les hebdomadaires ont-ils substitué ? Eux-mêmes. Le pronom réfléchi « se », qui reprend « hebdomadaires », est donc un COD. On peut aussi, si ma simplification n'est pas abusive au niveau grammatical, voir la chose plus clairement en employant un synonyme : « elles se sont mises à la place des autres » (elles se mettent elles-mêmes) ; cela confirme qu'on est en présence d'un complément d'objet direct.
Dans la phrase initiale, le COD « se » (« hebdomadaires ») est bien placé avant l'auxiliaire, il y a donc lieu d'accorder le verbe. ;)

Il est bien possible que mon analyse soit erronée, auquel cas je te prie d'excuser mon manque de connaissances à ce sujet. Mes collègues sauront corriger mes dires s'il le faut. :)

En espérant avoir pu t'aider un peu, je te souhaite une agréable soirée. À bientôt !
 
Hors ligne eleve # Posté le 02/02/2013 à 23 h 20
Messages : 3
Membres
"Qui les hebdomadaires ont-ils substitué ? Eux-mêmes."

Euh, pardon mais ne dit-on pas : "se substituer à..." ?
Modifié le 02/02/2013 à 23 h 21 par eleve
 
Hors ligne micky # Posté le 03/02/2013 à 10 h 20
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
En effet : je ne voulais justement pas insister sur le problème du COI ici, mais puisqu'il semble être à l'origine du doute, une explication s'impose.

La préposition à implique toujours un complément indirect : on répond bien à la question « à qui ? » ou « à quoi ? ».
Substituer à, c'est substituer quelque chose ou quelqu'un à quelque chose ou quelqu'un. Dans ta phrase, les hebdomadaires se sont substitués aux quotidiens, « quotidiens » est donc un COI et n'influence pas l'accord du participe passé.
Reste à déterminer la nature et la fonction du pronom réfléchi se, comme je l'ai fait dans mon message précédent (si je n'ai pas commis d'erreur), car c'est le seul élément qui peut déterminer l'accord à effectuer.
Les hebdomadaires substituent donc eux-mêmes aux quotidiens ; la forme de l'adjectif même lié au pronom personnel eux, « eux-mêmes », est ici employée pour comprendre la nature du pronom « se » dans la phrase initiale. « Eux-mêmes » est bel est bien un COD, remplacé pour « se » qui est un pronom relatif au sujet « hebdomadaires ».
Même si le COI « auxquels » (qui reprend « quotidiens ») est présent et qu'on ne fait pas l'accord avec le COI (le participe passé reste invariable s'il n'y a qu'un COI), il existe bien un COD, « se », placé avant l'auxiliaire être conjugué (en l'occurrence, « sont ») : on doit donc accorder le participe passé avec le COD, c'est-à-dire au masculin pluriel car le pronom « se » se réfléchit sur le sujet « ils » qui reprend le sujet « hebdomadaires » de la première proposition de la phrase.

Ainsi, sauf erreur de ma part, on écrit bien : « Les hebdomadaires nous informent autant que les quotidiens auxquels ils se sont substitués. » :)

N'hésite pas à intervenir si tu as des doutes, nous essaierons d'y répondre au mieux. Bonne journée !
 
Hors ligne eleve # Posté le 06/02/2013 à 08 h 43
Messages : 3
Membres
C'est très clair, et très précis : un grand merci pour ces explications ! :)
 
Hors ligne micky # Posté le 06/02/2013 à 16 h 44
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Je t’en prie. ;) Effectuer des recherches pour ce genre de problèmes est toujours intéressant et enrichissant.

N’hésite pas à ouvrir d’autres sujets si d’autres points de langue te tracassent. ;)
Bonne continuation !
 

Retour au forum Conjugaison ou à la liste des forums