Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Cherche désespérément le nom d'une figure de style > Voir le sujet

Cherche désespérément le nom d'une figure de style

Rhétorique

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 27/12/2012 à 23 h 39
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Bonjour à tous chers collègues.

Je vous sollicite parce que je n'arrive pas à trouver (même en cherchant sur internet) quel terme désigne le procédé suivant.

Comment appelle-t-on l'introduction d'un élément n'existant pas dans le monde de l'action, et ce, à aucun moment de son histoire passée ou future (soit un élément appartenant à un autre monde mais dont la référence est connue) ?


Je vous donne un exemple.
Citation : Exemple
Arrivé dans sa salle de cours, il sortit une licorne de son placard.


L'univers est celui que nous connaissons tous, à savoir le monde réel de nos jours. En revanche, on introduit une licorne qui est un animal n'ayant jamais existé à aucune époque. C'est néanmoins une référence à un animal imaginaire connu issu d'un autre monde que le nôtre.

Pistes explorées


Anachronisme
Il ne s'agit pas d'un anachronisme dans la mesure où la licorne n'est issue d'aucune époque. Elle n'existe tout simplement pas.

Néologisme
Il ne s'agit pas d'un néologisme dans la mesure où nous n'inventons pas un mot. Il s'agit là d'une référence à un élément bien connu.

Si vous pouviez m'aider, vous m'enlèveriez une grande épine du pied.

Merci d'avance à tous de votre aide. ;)
Modifié le 27/12/2012 à 23 h 41 par Cyberpen

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 28/12/2012 à 00 h 44
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
À brûle-pourpoint, je dirais que c'est l'introduction d'un élément fantastique. Le fantastique collerait donc bien avec ce que tu nous décris. Mais ce n'est pas seulement une figure de style, c'est carrément un genre littéraire.

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 28/12/2012 à 00 h 51
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Non plus. :p

Je vais donner un autre exemple (celui qui m'a fait penser à ce procédé littéraire / cinématographique).

Dans Le Hobbit, que j'ai vu ce soir, Gandalf dit : « nous tombons de Charybde en Scylla ». Ces deux monstres de la mythologie n'ont théoriquement jamais existé dans l'univers du Seigneurs des Anneaux. On introduit un élément d'un autre monde que les protagonistes de la scène ne sont pas supposés connaître.

Ce n'est pas forcément fantastique. Admettons que Gandalf ait fait référence à Charlemagne. Vois-tu mon dilemme ?

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 28/12/2012 à 01 h 14
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Moui.

Cela dit, dans ce cas particulier, où en réalité, Gandalf parle le westron, et ce n'est donc qu'une traduction pour nous, je n'ai pas vraiment d'objection à ce que soient utilisées des expressions propres à notre culture. Ça permet un langage plus fleuri que la simple expression aller de mal en pis.

Mais je suppose que ce n'est pas ce que tu attends. Mettons que Gandalf, pour une raison ou une autre, mentionne Charlemagne alors que notre Carolus Magnus n'a jamais existé en Terre du Milieu1.

Je dirais alors qu'on peut parler, au choix, d'un paradoxe (d'une erreur de l'auteur, aussi) s'il parle de notre Charlemagne ou d'une syll coïncidence s'il parle d'un autre Charlemagne étant également un grand empereur du passé (comme par hasard), aïeul de Sir Christopher Lee, sa némésis saroumanienne.

1 Encore pour le plaisir de chipoter, ce serait techniquement bel et bien un anachronisme, la Terre du Milieu étant, selon Tolkien, notre monde il y a six mille ans de ça.
Modifié le 28/12/2012 à 01 h 16 par Karl Yeurl

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 28/12/2012 à 01 h 20
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Tu m'apprends des choses ! Je n'ai pas lu le livre et n'avais donc pas ce genre de détails. Ce serait dans l'absolu bel et bien un anachronisme. Amusant.

Donc un paradoxe ? Pourquoi pas, ça semble si simple.

Merci en tout cas. Je vous tiens informés si j'ai de nouvelles données. ;)
Modifié le 28/12/2012 à 01 h 21 par Cyberpen

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne cargo06 # Posté le 03/02/2013 à 19 h 38
Messages : 21
Membres
Salut à tous, j'interviens un peu tardivement,
seulement pour préciser que, comme l'écrit Cyberpen, Charybde et Scylla ne sont pas des monstres, mais des dangers marins (un tourbillon et un haut-fond) situés dans le détroit de Messine. Le tourbillon de Charybde drossait le pauvre bateau encalminé sur le rocher de Scylla.
Voilà, j'ai étalé ma science de marin !
Bonne soirée quand même !
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 03/02/2013 à 23 h 10
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Certes, mais Charybde et Scylla sont bel et bien deux monstres issus de la mythologie grecque.

J'avancerais que comme la plupart des choses évoquées dans ces récits, ces noms viennent bien de trucs réels (dans ce cas, d'un maelström et d'un rocher), mais qu'il n'est absolument pas incorrect d'en parler en termes de monstres mythologiques.

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne cargo06 # Posté le 04/02/2013 à 12 h 36
Messages : 21
Membres
oui oui Karl Yeurl, vous avez raison, ce sont des monstres personnifiant les dangers.
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums