Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Littérature > Poésie > Petit poème d'amour > Voir le sujet

Petit poème d'amour

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne damfle # Posté le 29/07/2012 à 13 h 22
Messages : 1
Membres
Tu m'as trouvé, je t'ai gratifié.
Tu m'as salué, je me suis prosterné.

Tu m'as dis, je t'ai écouté.
Tu m'as écris, je t'ai répliqué.

Tu m'as observé, je t'ai embrassé.
Tu m'as montré, je t'ai enlacé.

Tu m'as aimé, je t'ai chéri.
Tu m'as prié, je t'ai promis.

Tu m'as affectionné, je t'ai négligé.
Tu m'as pardonné, je t'ai honoré.

Tu m'as brisé, je suis revenu.
Tu m'as laissé, tu es revenue.

Tu m'as rappelé, j'ai recommencé.
Tu m'as juré, je t'ai concédé.

Tu m'as menti, je l'ai ignoré.
Tu m'as trahi, j'essaye d'oublier.

Tu m'as, tout en entier. Et il ne faut pas laisser l'amour s’éterniser, au risque de perdre ses baisers, pour ensuite être annihiler. Même s'il est impossible que j’arrête de t'aimer.


Petit poème que j'ai fait. Il reste peut être des fautes, après quelques relectures. Puis la définition de certains mots peut sembler bizarre mais j'ai utilisé le dictionnaire de synonyme de cette année (donc il ne faut pas me blâmer). ^^
Modifié le 29/07/2012 à 13 h 32 par damfle
 
Hors ligne Ziame # Posté le 09/08/2012 à 10 h 52
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11523
Groupe : Administrateurs
Bonjour damfle,

Tout d'abord merci à toi d'avoir partagé ce poème avec nous. Il s'agit d'un style assez moderne et si certaines mises en abîme me laissent un peu songeur, je trouve qu'il y de bonnes idées à exploiter, notamment le jeu d'accentuation entre les deux vers de chaque couplet (menti / trahi, etc.). À la quatrième strophe, dans le contexte, le fait d'« honorer » me paraît un peu étrange.

Ensuite, avec une structure très répétitive comme celle-ci, on attend une conclusion forte (personnellement j'aurais plutôt vu une strophe plutôt qu'un vers très long, mais après tu es libre d'innover). Le fait de répéter le schéma crée progressivement une attente et je trouve que la conclusion n'y répond pas entièrement. Dans un style complètement différent bien sûr, je te propose de lire La nuit de décembre d'Alfred de Musset. Le schéma se répète aussi (« Qui me ressemblait comme un frère » se répète toutes les deux strophes), une forte attente naît au cours de la lecture de la poésie, on se demande où il souhaite en venir, et la fin apporte la réponse nette à cette attente.

Enfin, je te remercie encore une fois d'avoir partagé ce poème avec nous et espère que tu continueras à en composer ! :)

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 

Retour au forum Poésie ou à la liste des forums