Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Correction de texte 5 > Voir le sujet

Correction de texte 5

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 30/12/2011 à 22 h 24
Messages : 9
Membres
Ma maitresse était belle. Elle joue toujours avec moi. Elle me lance des choses que moi je devais attraper et lui rendre. Je m’amuse toujours avec cette jeune fille. En fait je l’admire . Ben oui elle est belle avec ses cheveux orange ses yeux verts sa peau blanche , ses joues toutes roses. Hélas , ma joie s’arreta dans quelques mois. Je voyais le père de la fille toujours me regarder affreusement. La mère était toujours mécontente. Et des larmes coulaient dans le front de ma maitresse. C’est ainsi qu’a mon grand dam , je constate qu’on envisageait de se débarrasser de moi . La nuit je tombe dans les bras de Morphée. Le matin , je me trouve tout seul dans un carton marron dans la rue. J’étais dans la rue. Je ne connaissais pas cet endroit insolite. Beaucoup d’engins multicolores bougeaient . J’étais tout seul. Un frisson glacial parcourut mon corps. Mon cœur se mit à battre la chamade. Je traverse la rue quand une machine une très grande fréna devant moi. Je constate qu’il criait. Je m’éloigne de lui prenant dès ce jour la ferme résolution de regarder à droite et à gauche lorsque j’ai à passer la rue. Bon j’ai faim et je devais trouver de la nourriture pour ne pas mourir. Il y’avait des trucs vert qui avaient des roues euh c’était plein de nourriture. Je devais y aller avant qu’un autre animal ne la trouve. Hélas , il y’avait un chat qui était venu avant moi. En dépit qu’il était grand et fort , j’ose m’attaquer à lui. Malheureusement , il utilise ses griffes pour se défendre. Je ne sais pas comment décrire le mal que j’ai eu. Il a enfoncé ses griffes dans mon nez. Quelle honte !. Je me mis soudain à aboyer. C’est ainsi qu’après un combat âpre et ardu , le chat prend la poudre d’escampette. Il y’avait beaucoup de nourriture dans cette poubelle. Mais le problème est que cette nourriture était usée … comment dire ‘’ hypocrite ‘’ pour moi c’était dégelas. Je m’assis impeu loin de cet endroit tombant dans les bras de Morphée. J’ouvre les yeux les clignant. J’avais une faim de loup. Il me fallait la nourriture de ma maîtresse qui était appétissante. Mais si je continue dans cette route j’allais rendre l’ame dans très peu de temps. J’allais dans la poubelle avalant la nourriture contre-grès. Après cela , je suis allé me balader dans cet endroit insolite que je connaissais meme pas. Il y’avait d’innombrables arbres et fleurs dans le jardin public. Il y’avait un chat. Soudains une très grande rage me prit soudainement. Il fallait l’attraper à tout prix. J’allais le manger , le détruire , le butter! Il a escaladé l’arbre tandis moi je n’y pouvais absolument rien. Soudain , je me trouve devant un homme à l’allure assez élégante , aux yeux bleus et à la peau blanche. Voyant que j’étais un chien de haute qualité , il me prit m’amenant dans les plus brefs délais à sa demeure. Je fus conquis par la beauté du lieu. L’ampleur de cette endroit était incroyable. Il me fit entrer dans une chambre toute rose. Une fille moche fit irruption devant moi. Elle étais obèse ! Elle me prend dans ses bras. Des larmes coulaient dans son front. Elle avait enfin trouvé un bon chien. Je constate que c’était l’heure du dîner. Je me mis à aboyer pour annoncer que j’avais faim. Ils me regardèrent tous affreusement comme si j’avais fait une baptise. Mais bon , j’eu droit au terme d’une heure à un bol de nourriture bonne. Bien ,car je devais manger pour survivre. Demain matin , je me trouve seul devant la porte. Je me mis à aboyer. Euh qu’allai ‘je faire tout seul. J’entends soudains la mère de ma toute nouvelle maitresse parler , comme si elle donnait des conseils à sa fille . Je me mis à frapper la porte de toutes mes forces réclamant entrer dans la demeure. Hélas j’ai eu une fessée de la part du père. Il voulait se débarrasser de moi. Enfin bref demain je me trouve dans la rue pour la deuxième fois. Oh je suis le chien le plus malheureux du monde entier ! Une rage me prit soudainement et je me mis à gueuler et à sauter. J’avais de la lave dans la bouche ! Tous le monde me fuyaient. Deux hommes entreprenaient de m’attaquer. Ils avaient un couteau dans la main. Le premier homme je l’ai mordu. Il saigna. Mais je constate que le deuxième homme m’avait donné un coup. Je rendis l’ame poussant d’insoutenables hurlements à fendre l’âme. Tout devait finir. C’était la fin pour moi car j’ai été victime d’une maladie très grave qui oblige les humains à hélas me tuer dans les plus brefs délais. La douleur à mesure que le temps passe s’intensifie. Je ferme les yeux…
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums