Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Correction de texte 3 > Voir le sujet

Correction de texte 3

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 30/12/2011 à 22 h 23
Messages : 9
Membres
Au terme d'une longue année scolaire aussi épuisante qu'exténuante, ma mère me suggéra de l'accompagner à son travail. Elle devait se rendre sur une grande île. Très excité, je prépare mes bagages. Une fois arrivé, j’étais ébloui par la beauté de cet endroit magnifique. Il y avait d'innombrables plantes multicolores de toutes les espèces. Après, je constatai que je devais rester à la maison en compagnie de ma tante. C'était une vieille dame un peu ronde, avec des cheveux bruns et un fronts ridé. Elle paraissait gentille en dépit du fait qu'à mesure que le temps passait, je constatais qu'elle me cachait quelque chose. Chaque jour, elle s'efforçait de sourire, d'être aimable et de m'aider dans tout ce que je faisais mais l'impression qu'elle dissimulait quelque chose prenait le dessus. Tout se passa bien jusqu'au jour où je pris la ferme résolution de sortir explorer cette île. Proposant ceci à ma tante, je fus surpris par sa réponse. De prime abord son visage devint pâle. Après, elle me somma d'entrer dans ma chambre continuer ma lecture. Je n'en pouvais plus, il fallait parler à maman. Je fus étonné de trouver un trou près de mon bureau. Voyant que ma tante arrivait, je le cachai m'en allant la suivre. Elle me fait part que ma mère était venue. Il était temps ! Après le diner, je lui demande si l'on pouvait rester tête à tête. Elle fut stupéfaite par ma demande mais elle accepta de bonne grâce. Dans le salon je lui adresse la parole '' Maman je sens que ma tante s'efforce tout le temps de me cacher quelque chose. C'est comme si elle s'efforçait de sourire.'' Elle me répond calmement '' Mais chéri, il y'a longtemps qu'elle ne t'a pas vu. Elle n'essaye que te faire plaisir avec ses propres moyens'' Alors je m’empressai d’annoncer '' Maman en plus, lorsque je lui ai demandé si je pouvais sortir, elle ne m'a pas laissé ! C'est normal çà aussi ?! '' Elle me répondit comme de coutume '' Peut être qu'elle voudrait bien te faire une surprise t'aider te faire un cadeau ou te protéger '' je tentai de prononcer mes derniers mots mais elle m’arrêta net en me sommant d'aller me coucher dans les plus brefs délais. Acceptant de bonne grâce je regagne ma chambre. La nuit je n'étais pas tombé dans les bras de Morphée puisque j'avais trop peur de ce qui se passait. Prenant mon courage à deux mains, je pris la décision de passer par le trou. Hélas je constate que tout était noir et que rien n'était percevable alors je reviens tout de suite à la maison. Le matin, je pris la ferme résolution d'aller en exploration des lieux. Oh, bien je vais vous, vous raconter de cet endroit très bizarre ! Il y'avait des animaux aussi insolites que bizarre, de multiples plantes multicolores le sol? Le sol est vert comme tous les pelouses. Le ciel est marron ! Et il y'a 2 soleils c'est ce qui m'a impressionné ! Les oiseaux ? C'était de petites bestioles pas visible à l'oeil nu qui faisait un bruit assourdissant si l'on touche ! Grande fut ma surprise, il y'avait des dragons des magiciens et des grottes. A mon grand dam, il n'y avait aucun terrien sur cet endroit. Comme c’était prévisible, une armée de magiciens m'encercla. Ils me ramenèrent d'après ce que j'ai compris à leur chef. C'était un homme moitié animal, moitié humain. Il parla longtemps avec une langue étrangère. A la fin du discours je me trouvai dans une geôle condamné à geler une longue peine de prison ! Des heures passèrent lorsque je vis ma tante arriver. C'est comme si elle était vraiment en colère. Elle alla parler aux gardes qui étaient près de la porte. Elle parlait d'un thon vraiment sérieux. Mais hélas çà a fini par une dispute entre magiciens ce qui a mené ma tante près de moi dans ma prison. Si vous avez vu mon visage lorsqu'elle s'est assise près de moi ! Il devint rouge comme une tomate. A la fin d'un moment désagréable, je lui adresse la parole '' Je suis désolé ma tante, excuse moi j'ai fait une très grande bêtise '' Alors elle me répondit '' Tout ce qui s'est passé c'est à cause de toi. Moi je ne voulais que te protéger de ces monstres. Maintenant, ils vont essayer de subtiliser tes pouvoirs que tu ne peux pas encore utiliser. Ta mère qui était magicienne t'a transporté ses pouvoirs afin de te protéger. Les barreaux ne sont pas ouvrables par la magie. Qu'allons-nous faire ? '' Je lui répond calmement : '' Tu sais ? J'ai encore mon passe partout sur moi ! On peut toujours essayer. '' Je pris la clé et tenta d'ouvrir la porte. C'est ainsi que j'ai réussi sans coup férir. Ma tante était impressionnée ! Eh oui, même si je n'avais pas mes pouvoirs j'avais toujours mon cerveau. On se cacha dans le jardin d'une maison isolée. Je demande à ma tante '' Et maintenant ? '' Je vis son visage pâlir comme de coutume. Elle m'annonça '' Ces magiciens convoitent le contrôle totale de la terre et l'esclavage des terriens. On doit les arrêter. Notre seule chance est de pouvoir entrer dans la bibliothèque. Mais il y'avait d'innombrables gardes qui la surveillaient. Ma tante m'annonça qu'ils raffolent des gâteaux. Heureusement qu'elle en avait encore dans son sac. Je leur lançai un comme pour les distraire. Les deux magiciens sautèrent sur le gâteau et chacun se bat pour l'avoir. Tandis que ma tante les transforma en deux moutons. On entra dans la bibliothèque. Tout était calme. En dépit du fait qu'il y'avait d'innombrables manuels, ma tante le trouva. On entra dans une maison avoisinante afin qu'elle puisse amorcer son sort afin de sauver l'humanité. Quelques minutes passèrent lorsque l'on se trouva encerclé par les gardes. Ils voulaient arrêter ma tante ! La porte magique allait se casser quand je compris que c'était la fin. Insufflant du courage, je me sentis imprégné soudainement de pouvoirs magiques. Enfin, je pouvais les utiliser !. Après un bon moment, tous les gardes prirent la poudre d'escampette. Ma tante avait finit son sortilège. Elle me dit '' Bravo mon fils il n'y a que toi pour pouvoir contrôler ses pouvoirs magiques à cet âge. Je te félicite ! '' Lorsque l'on regagna ma demeure, ma tante narra à ma mère ce qui s'est passé. Elle fut fière de moi. Et ma tante à la fin m’annonça '' Tu étais l'élu depuis 1000 ans de sauver le monde des griffes de ces magiciens. La légende t'a bien choisit '' ...

Merci de corriger mon texte !!!!!!
Et bonne lecture !!!
(grammaire vocabulaire idée) !!!
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums