Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Correction de texte > Voir le sujet

Correction de texte

bonsoir

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 30/12/2011 à 16 h 53
Messages : 9
Membres
Je souhaiterai quelqu'un pour corriger ma rédaction ( Enfin un roman :p )
Ca me ferait bien plaisir que quelqu'un puisse le faire
Le roman est un peu long mais je vous remercie pour votre compréhension (je vais publier un livre)
J'espère que la correction sera des fautes d'orthographe et de grammaire et s'il y'a des idées à changer
J'ai 12 ans je l'ai fait tout seul !

Jadis, vivait un peuple répondant au nom des Azurons, réputés pour leur grande pauvreté, la promiscuité, le manque d'hygiène et la présence de bouillons de culture. (Description de la ville manquante) Jamais personne n’avait décidé d’aller y jeter un coup d’œil. Dans cette ville, vivait une famille composée des parents, d’un fils et de sa sœur. Le fils répondait au nom de Martin. On n’avait pas donné de nom à la sœur considérant que la fille n’a pas beaucoup d’intérêt dans la famille. Ceci faisait vraiment pitié ! Le père n’avait pas de chaussures. Mais il avait des vêtements qui cachaient à peine son corps aussi mince que petit. La même chose pour le reste des membres de la famille. Ils en souffraient vraiment. Le père travaillait dans un certain café près de la mer. Beaucoup de marins venaient boire du café. Tandis que la mère était vraiment malade. Le fils avait comme devoir de rapporter une certaine somme d’argent chaque jour. Au cas où il ne parvenait pas, le père le battait de toutes ses forces. Et, la nuit la mère lui apportait un petit bout de pain et le caressait. Martin rêvait chaque jour de voyager de pays en pays d’explorer le monde. Hélas, c’était bien impossible. Tout se passa comme d’habitude, jusqu’au jour ou un pirate entra dans notre café ou l’on travaillait. Martin s’empressa de lui apporter les boissons qu’il convoitait. Après, il est allé annoncer la nouvelle à son père qui avait été bien ravi de l’apprendre. A sa grande surprise, le pirate lui avait sommé l’ordre de venir sur le champ. Une peur bleue le saisit. Peut être qu’il voulait autre chose que le tuer ! Mais le pirate lui avait annoncé ‘’ Ca te dirait de voyager à la recherche d’un trésor ? Je suis entrain de chercher des matelots. Je ne pourrai certainement pas voyager tout seul. En plus, le trésor sera partagé ! ‘’ C’est ainsi que le père accepta sans hésiter ! Il est allé annoncer la bonne nouvelle à sa femme Voyant son visage joyeux, elle l’interrogea sur ce qui s’est passé. Contre toute attente, le mari lui annonça qu’il est invité à aller dans un voyage en mer en tant que marin pour chercher un trésor dans une ile lointaine. Contente, la femme amorça les préparatifs pour ce voyage aussi long qu’exténuant. Elle était joyeuse mais au fond de son cœur, elle sentait qu’elle allait vraiment se sentir seule. Le jour du voyage, son fils Martin aborda son père en lui annonçant qu’il voulait l’accompagner puisqu’il était féru de tout genre d’aventure. De prime abord, le père refusa mais, sous les supplications infinissables de son fils, il céda annonçant qu’il acceptait. Avant le voyage, il lui avait annoncé qu’il devait être responsable de ce qu’il faisait ! Le fils accepta sans hésiter, puisque son rêve allait enfin s’exaucer ! A l’heure prévue, ils étaient déjà au port. Les marins étaient groupés en rangés. Au loin, on aperçoit un bateau sur la mer un peu agitée. Les vagues sont nombreuses mais le temps est clair. On dirait une image prise en mer méditerranée. Le soleil dore la peau des marins et la vue de la mer procure à Martin une nouvelle sensation d'apaisement et de quiétude, un petit bout de paradis. Le père se mit en place tandis que son fils ne sachant pas quoi faire, se mettait au milieu. A son grand-dam il voyait déjà le pirate arriver d’une allure assez élégante, Sa peau était pale à cause du le soleil rayonnant. Il avait une barbe longue et hirsute et des dents toutes jaunes. Il avait son chapeau de pirate rouge aussi. Avec un sourire, il s’approcha du petit lui pointant son crochet dans son nez. Une peur bleu avait saisit Martin qui s’apprêtait déjà à s’enfuir. Mais à mesure que le temps passait, il comprit que le pirate l’aimait. Il l’avait prit par la main, l’amenant vers sa chambre privée. Pendant le voyage, le bateau était silencieux. Pendant ce temps, martin jouissait d’une très grande richesse. En plus, on le gâtait vraiment ! Un jour, on avait condamné son père à la planche. Il était attaché à une boule très lourde. Ses mains et ses jambes étaient ligotées. Son visage montrait la peur qu’il éprouvait. Le pirate s’apprêtait à appliquer le châtiment lorsque Martin fit irruption en sommant le pirate d’arrêter contre toute attente. Le pirate, accepta de mauvaise grâce. Mais un jour, on avait aperçu un bateau. Profitant de ce moment opportun, le pirate se mit à crier en nous intimant l’ordre d’amorcer les préparatifs pour une attaque. ‘’ Ils ont peut être un trésor !! ‘’ Se disait-il. Le bateau s’était enfin approché de l’ennemi et un nombre incroyable de pirates entrèrent semer la sysanie partout. Le pirate prit son revolver et se lança lui aussi. Tandis que Martin est resté dans un coin le cœur battant. C’était bien sa première expérience. Les pirates avaient tout détruit et démoli. Enfin voilà le pirate qui est revenu ramenant un trésor. Il cria en sommant la bande de pirate de l’aider. Ils remontèrent dans leur bateau pour célébrer leur grande victoire. Martin avait accompagné le pirate vers sa chambre. Cette bande était contente. Des semaines passèrent, et tout se passa bien jusqu’au jour ou une tempête se déclencha ! La mer s’est soulevé de façon spectaculaire et le vent se mit à souffler très fort ! Tous les marins furent projetés dans la mer même le pirate n’en pouvait plus ! Martin se débattait fortement, mais hélas, il est déjà au fond de la mer. Tout était noir et le silence régnait sur les lieux. Après un long moment, Martin fut surpris de se réveiller dans une ile insolite. Il était tout seul. Il s’assit près d’un rocher sur le bord de la mer et se mit à réfléchir. Que pouvait-il faire tout seul dans cette ile vide ? Après un moment il voyait un corps arriver ! Il s’empressa d’aller voir. Grande fut sa surprise, lorsqu’il avait constaté que c’était son père. Des larmes ne tardèrent guère à couler sur son front. Mais prenant son courage à deux mains, il avait décidé de se débrouiller pour ne pas mourir de faim dans cette ile. De prime abord, il est allé chercher de la nourriture dans a foret. Il y’avait des arbres ! Peut-être qu’elles contiennent des fruits ? Il avait découvert quelque chose de bizarre. Un fruit qu’il n’avait jamais vu de sa vie. Il essaya d’en gouter. Il avait apprécié ! Il en avait ramassé une grande quantité. L’épave du bateau s’était placé au bord de la mer. Martin était très content ! Il y’avait une très grande quantité de nourriture. Mais combien de temps pouvait-elle suffire ? 3 ans passèrent et les munitions risquaient de prendre fin. Martin, qui avait bien grandi pendant ce temps avait conçu pour lui un fusil un couteau pour la chasse. Il est allé ce jour, chercher du gibier ! Il a déjà 16 ans maintenant ! Il y’avait un animal qui ressemblait au mouton et à la vache ! Il vise et tire. La bête rendit l’âme gisant dans une mare de sang poussant d’insoutenables hurlements à fendre l’âme. Soudain, un fermier arriva en colère et d’une voix aigu cria ‘’ Au voleur au voleur ! ‘’ Mais martin le calma et lui fait part de son aventure. De prime abord, le fermier ne l’avait pas cru. Il a prit un bâton et l’a chassé. Après les supplications de Martin, le fermier comprit qu’il était en danger. Alors il lui a offert le gite et le couvert. Un jour, Martin lui avait demandé s’il y’avait un chemin pour retourner à sa ville natale. Mais le fermier, lui intima l’ordre de rester. Martin voyait le fermier préparer un grand chardon et parler à sa femme de nourriture. C’était bizarre mais après il avait comprit qu’on voulait le manger. Cette maison est habitée par des cannibales ! On voulait le manger cette nuit ! Contre toute attente, il prit la poudre d’escampette puisqu’il est en danger. Il n’a pas pu dormir pendant la nuit puisqu’il voulait ne pas être attaqué pendant la nuit par ces cannibales. Le lendemain matin, il a envisagé de construire un bateau. Fort heureusement il avait pu tenir. Après un long moment de méditation, il décide de se lancer à l’aventure. En route, il avait rencontré un requin qui voulait s’usurper des provisions de Martin qui avait prit un couteau et l’a tué sur le champ. Après un long voyage aussi éreintant qu’exténuant, il se trouva dans son pays natal. Enfin tout était finit, enfin c’est ce qu’il pensait jusqu’au moment ou il visita son quartier. Tout était totalement vide. Même sa demeure était abandonnée ! Ou était sa mère et sa sœur qui étaient très gentils avec lui. Il constata que le président de cette ville était très méchant au point de condamner ses parents à geler une très longue peine de prison sans qu’ils fassent quelque chose de mal. Il a décidé de visiter ses parents dans leur geôle. C’est ainsi qu’il se trouva coincé avec eux. Heureusement, Il avait apporté avec lui un passe-partout. Il pensa soudainement à l’utiliser. Il attendit la nuit lorsque les gardes tombaient dans les bras de Morphée, afin de commencer son évasion. Le garde qui était près de la prison, il fallait le tuer. Il a pris un couteau qu’il a trouvé par terre et ... Sans lui laisser la chance de se défendre, Zeus enfonce le couteau dans son cœur. C’est ainsi que Martin est allé chercher des paysans, des fermiers même des guerriers pour préparer une révolution contre le président qui était très dur avec son peuple. Une fois mission accomplie, ils allèrent au château en voulant tout démolir, casser et tuer. A mesure que le temps passe, l’armée de Martin gagnait. Pendant ce temps, Martin profita de ce moment idoine pour se faufiler jusqu’à la chambre du roi supputant qu’il était sans défense. Hélas, il brandit son arme contre lui. Malgré le fait que Martin ne savait pas bien manipuler l’épée, il se débrouilla bien jusqu’à même couper la tête du roi. Sortant de la porte, il constata que les gardes avaient réussit leur mission ! Déjà il commençait par libérer sa mère et sa sœur qui était fier de lui ! La mère était vraiment contente lorsqu’elle a vu son fils qui avait bien grandit pendant toutes ces années de prison infinissables. On décida de nommer sa sœur sous le nom de Martine. Lorsque l’on a informé la mère sur ce qui s’est passé au père, elle était impeu triste mais maintenant c’était finit ! Mais où est la princesse ? Il envisagea d’explorer tout le château à sa recherche. Il la trouva dans la tour qui était fermée à clé. C’est ainsi que la princesse fut amoureuse de lui l’épousant dans les plus brefs délais. C’est ainsi qu’ils eurent beaucoup d’enfants et vivèrent en paix pour le reste de leur vie ! Ils avaient eu seulement un enfant qu’ils avaient appelés Zeus. Ses deux parents l’aimaient beaucoup et lui, il grandissait jouissant de toute quiétude et prospérité. Mais hélas, il y’avait toujours le frère du roi Hackor qui voulait vraiment se venger. Il avait été informé de la mort de son frère. Alors, contre toute attente, il avait décidé de se mettre dans la peau d’un garde dans le noir dessein de tuer le fils du roi. Pour Zeus, tout se passa bien jusqu’au jour ou Hackor décida d’enfin apparaitre. Il avait proposé au roi d’accompagner son fils Zeus dans une petite balade dans le jardin. Zeus avait déjà 14 ans. C’est ainsi que le roi accepta sans hésiter. Hackor prit Zeus par la main et amorça la promenade. Au fin fond de la foret, il l’avait laissé et se mit à courir à fond. Pauvre Zeus, il s’était trouvé tout seul. Qu’allai-t-il faire ? Ne voulant guère mourir de faim, il conçut à retrouver le chemin tout seul. Mais la nuit arriva, il sentit le vent souffler et son corps se refroidir. Il conçut à dormir près d’un arbre. Il tomba dans les plus brefs délais dans les bras de Morphée. Pendant ce temps, le roi Martin avait remarqué l’absence total de son fils et du garde. Il comprit ce qui s’est passé et envoya un nombre incroyables de gardes à sa recherche. Revenons à Zeus ! Le matin, il trouva un petit chiot qui le léchait. Enfin, il se réveilla. Qu’il était beau cet animal ! Remuant sa queu, il essayer de demander à Zeus de le suivre. Ce dernier ne tarda guère à comprendre. Il l’amenait à une fée faible qui était dans une petite maison délabrée. Il était impressionné par sa beauté splendide. Mais il est vite allé chercher de l’eau froide et des pansements. Il s’en occupé pendant un moment. La fée ne pouvait même pas parler ! Soudain, il entendait des pas venir de loin. Son cœur se mit à battre la chamade. Il voyait déjà un bandit arriver ! Il prit une épée qu’il trouva par chance par terre et se mit en devoir de croiser le fer avec lui. Bataille avait finit par la victoire de Zeus qui a été gravement blessé. Malgré tout çà, il est revenu s’occuper de cette fée. Pendant la nuit, il s’est évanoui puisqu’il n’en pouvait plu. Le lendemain, il a été vivement surpris de se retrouver vivant. Une main délicate le tâtait. C’était la fée qui s’était occupée de lui pendant toute la nuit. Lorsqu’elle avait vu que Zeus se réveillait elle le remerciait d’une voix très fine en lui disant ‘’ Un grand merci de m’avoir aidé, sans toi je n’aura point réussit à survivre cette nuit glaciale. Je peux faire quelque chose pour t’aider ? ‘’ Il lui répondit d’un thon très chaleureux ‘’ Oui madame, je suis tout seul dans cette foret lugubre et, mon père le roi doit être inquiet maintenant ‘’ Elle lui demande d’un thon sérieux ‘’ Mais, comment tu es arrivé là ? ‘’ Il lui répondit ‘’ Un des gardes de mon père a proposé de m’accompagner et ... Il m’a abandonné seul en milieu de route. Je ne sais pas pourquoi ... ‘’ Alors la fée lui demande ‘’ Tu sais ? Je pense que je serai susceptible de t’aider en te téléportant près de ton père le roi ‘’ Il lui annonce ‘’ Oui je le souhaite vraiment ! ‘’ C’est ainsi que Zeus se trouva dans le château avec son père Martin. Ce dernier ne croyait pas ses yeux, son enfant était enfin revenu ! Lorsque sa mère la princesse l’avait rencontré, elle faillit même s’évanouir ! On a organisé une fête dans cette ville à l’occasion de son retour ! Et, cette famille viva heureuse jusqu’à la fin des temps.

Je vous souhaite une bonne lecture et je vous remercie de tout mon coeur !
 
Hors ligne Anonyme # Posté le 30/12/2011 à 17 h 21
Messages :

Salut et bienvenue !

Je ne peut malheureusement pas le corriger moi tout de suite, mais je te conseillerais de l'envoyer à un administrateur ou de les contacter par mail pour leur envoyer ton texte.
Tu pourras donc le taper sous Word et l'envoyer, c'est plus pratique pour le correcteur. ;)
 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 30/12/2011 à 17 h 36
Messages : 9
Membres
Lequel ?
Il y'en a beaucoup
 
Hors ligne Bob dit l'Âne # Posté le 30/12/2011 à 20 h 15
Je cherche.
Avatar de Bob dit l'Âne
Messages : 264
Membres
Bonjour !

Je pense que dans un premier temps, tu pourrais découper ton "roman" en plusieurs chapitres (ou au moins en paragraphes) pour en faciliter la lecture à un correcteur éventuel, parce que, dans sa présentation actuelle, c'est un peu fastidieux. :o

Sans parler de l'expression écrite en elle-même ou de la tournure de certaines phrases et expressions, il n'y a pas à première vue beaucoup de fautes (usage, grammaire ou conjugaison).
Sous réserve d'une relecture plus attentive, voici la première : "jusqu’au jour ou un pirate entra dans notre café ou". Il faut écrire ici "".
;)

Akoya MD 97860 P7612 Core 2 Duo T6500 NVIDIA Realtek RTL8191SE Wireless LAN GeForce G210M
Ubuntu 14.10 (« The Utopic Unicorn », la Licorne Utopique)
Les paroles s'envolent, les écrits restent !
 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 30/12/2011 à 21 h 47
Messages : 9
Membres
Comment le découper?
Pouvez vous expliquer ?
 
Hors ligne Anonyme # Posté le 31/12/2011 à 11 h 32
Messages :

Citation : superahmed99
Lequel ?
Il y'en a beaucoup

Eh bien vincent1870 et mwsaz s'occupe du développement, donc ce ne sont pas les plus appropriés, ptipilou n'est pas très actif en ce moment. Il nous reste Ziame et micky.

Citation : superahmed99
Comment le découper?
Pouvez vous expliquer ?

Le découper en parties, au lieu de nous donner le bloc entier comme ça.
Tu sautes des lignes pour faire des paragraphes, tu mets la ponctuation des dialogues (« » -), etc.
Et fais-le sous Word ou sous un autre logiciel de traitement de texte, qui sera plus adapté pour une correction ;) .
 
Hors ligne Bob dit l'Âne # Posté le 31/12/2011 à 16 h 58
Je cherche.
Avatar de Bob dit l'Âne
Messages : 264
Membres
Bonjour !
"Découper ton texte" ça ne veut pas dire non plus "créer plusieurs sujets" comme tu l'as fait:
Correction de texte 2
Correction de texte 3
Correction de texte 4
Correction de texte 5
:colere2:

Akoya MD 97860 P7612 Core 2 Duo T6500 NVIDIA Realtek RTL8191SE Wireless LAN GeForce G210M
Ubuntu 14.10 (« The Utopic Unicorn », la Licorne Utopique)
Les paroles s'envolent, les écrits restent !
 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 31/12/2011 à 17 h 50
Messages : 9
Membres
Ca c'est d"autres choses ! et d'autres titres de contes !
 
Hors ligne Bob dit l'Âne # Posté le 31/12/2011 à 19 h 43
Je cherche.
Avatar de Bob dit l'Âne
Messages : 264
Membres
Bon, mais chaque chose en son temps !
Commence par faire ce que te dit StiTou avec le 1er texte si tu veux qu'on t'aide !
Modifié le 31/12/2011 à 19 h 48 par Bob dit l'Âne

Akoya MD 97860 P7612 Core 2 Duo T6500 NVIDIA Realtek RTL8191SE Wireless LAN GeForce G210M
Ubuntu 14.10 (« The Utopic Unicorn », la Licorne Utopique)
Les paroles s'envolent, les écrits restent !
 
Hors ligne Anonyme # Posté le 31/12/2011 à 19 h 59
Messages :

Pas la peine de s'énerver ;) !

superahmed99, tu aurais pu créer seulement un sujet (celui-là) et mettre des liens vers les fichiers texte (Word par exemple comme je te le disais) de chaques chapitres, ainsi tu n'aurais pas eu à créer 5 sujets !

Une solution serait donc d'utiliser Google Documents pour taper tes textes et que chacun puisse faire des commentaires et corriger, et un fichier par chapitre !

Sur ce, bonsoir et bonne fête de fin d'année !
 
Hors ligne superahmed99 # Posté le 31/12/2011 à 20 h 17
Messages : 9
Membres
Correction du texte 2 c'est le meme le premier et j'ai fait la chose que vous m'avez demandé
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums