Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Au/Aux 100g > Voir le sujet

Au/Aux 100g

Ôtez-moi un doute

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Dadamb # Posté le 20/11/2011 à 20 h 21
Messages : 1
Membres
Bonjour,

petite question futile aujourd'hui : doit-on dire "...au 100g" ou "...aux 100g" ?

Je pencherais pour la deuxième solution, mais je n'en suis pas sûr, donc je demande le vote du public l'avis des élites.

Merci !
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 20/11/2011 à 20 h 58
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Bonsoir,

Tout d'abord, je me permets de te souhaiter la bienvenue parmi nous, puisqu'il s'agit de ton premier message. :)

Première remarque : sache qu'entre les chiffres et les unités, il faut toujours une espace (100 g, 1 km, 3 A, 10 nW, etc.)
Ensuite, on met bien entendu la marque du pluriel lorsque le nombre derrière l'impose : les 100 mètres (les 100 m), aux dix grammes (aux 10 g), etc. Ton intuition était donc correcte. ^^

Remarque que pour la prochaine fois, un contexte plus explicite serait le bienvenu : j'ai eu un peu de mal à trouver une phrase logique dans laquelle caser « aux 100 g » (pour finir, je me suis arrêté sur « l'hectogramme est aux cent grammes ce que l'hectomètre est aux cent mètres »… on aura vu mieux).

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne pingloveur # Posté le 20/11/2011 à 21 h 41
Le roi des débutants
Avatar de pingloveur
Messages : 139
Membres
On fait jamais la cuisine Karl ? :p

Aux cent grammes de sucre, on ajoute 150 mL de lait :D .

N'hésitez pas à me corriger si je fais une faute !
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 20/11/2011 à 21 h 43
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Cela m'arrive peu, en effet. :)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Me Capello # Posté le 21/11/2011 à 09 h 48
1 + 1 = 10
Avatar de Me Capello
Messages : 200
Membres
Citation : pingloveur
Aux cent grammes de sucre, on ajoute 150 mL de lait :D .

Contrairement à ce que prétendent certains, le litre ne s'abrège pas avec un L majuscule, mais un L minuscule, idéalement « ℓ » pour éviter de confondre avec le chiffre « 1 » suivant les polices de caractères. (Oui, le litre a même son propre caractère unicode ! ^^ ) En effet, seules les unités dérivées de noms propres prennent une majuscule lorsqu'elles sont abrégées, comme par exemple l'ampère, le pascal ou le degré Celsius qui s'abrègent respectivement « A », « Pa » et « °C ». D'ailleurs, il existe une unité de luminance, le lambert, qui s'abrège « L » justement !

Citation
On ajoute 150 mℓ de lait.
 
Hors ligne Nicolas M. # Posté le 21/11/2011 à 17 h 47
NiCoLaSm = 406.9 g/mol
Avatar de Nicolas M.
Messages : 666
Groupe : zCorrecteurs
Je plussoie Me Capello ; lorsque j’ai commencé les sciences physiques, on a soudainement commencé à noter le litre « L » alors qu’auparavant on notait « l » (ou « ℓ », les deux caractères n’ont pas de différence lorsqu’ils sont manuscrits)… Depuis, dès qu’on parle de litres (c’est essentiellement en physique-chimie — plutôt chimie d’ailleurs —, mais on en trouve parfois en mathématiques), on les note « L »…

Édition — @Sergeswi : Non non, ce n’était probablement pas clair mais je voulais souligner que ça m’avait paru bizarre… ;)

Ré-édition — J’avais utilisé « l » dans un TP, et la prof de chimie me l’a barré et mis un « L »… Je lui en ai parlé, et elle m’a soutenu que le « l » n’était plus autorisé et qu’on n’utilisait plus que le « L »… :o
Modifié le 29/11/2011 à 14 h 35 par Nicolas M.
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 21/11/2011 à 17 h 57
Messages : 898
Membres
Tu as fait un contresens complet, Nicolas M. Relis bien ce que dit Me Capello.

Pour ma part, je suis entièrement d’accord avec Me Capello sur le fait qu’il faille que seules les unités portant le nom d’un scientifique prennent la majuscule. Cependant, dans le cas du litre, la Conférence des poids et des mesures a autorisé l’emploi de la majuscule. Le symbole ℓ, en plus d’être rare, peu facile à insérer dans un texte, est considéré comme désuet. Antidote nous dit à ce propos :

Citation : Antidote
Au Canada, y a-t-il un symbole à privilégier entre l et L ? Les gouvernements canadien et québécois suivent les décisions de la CGPM et admettent donc les deux. L'on recommande quand même de préférer la forme l chaque fois qu'il n'y a pas risque de confusion avec le chiffre 1. Voir à ce sujet la note de la fiche « litre » du Grand Dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française.

Quant au symbole l minuscule cursif (script, bouclé), il serait officiellement interdit au Canada depuis 1981. Le l cursif est aussi déconseillé aux États-Unis.

L’Amérique du nord rejette donc ce symbole. De plus, il me semble peu pertinent de mélanger écritures cursive et script. À l’écrit, pas de problème, on emploie celui qu’on veut. En informatique, lorsqu’il y a ambiguïté du « l », on choisit d’utiliser L.

Enfin, il me paraît absurde de penser que l’on puisse confondre, dans un cadre scientifique, des lamberts et des litres. De plus, ce n’est même pas une unité du système international — à l’inverse du litre, il est très peu répandu.
Modifié le 21/11/2011 à 18 h 00 par Sergeswi
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums