Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > Vous aimez les homographes… > Voir le sujet

Vous aimez les homographes…

… qui ne sont pas nécessairement des homonymes ?

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Sidahmed # Posté le 06/04/2011 à 18 h 47
Rectificateur
Avatar de Sidahmed
Messages : 752
Groupe : zAnciens
Bonsoir,

Je partage avec vous une liste d’une dizaine d’homographes1 qui m’a plu beaucoup. C’est la trouvaille du jour.
Citation : Homographes
Les poules du couvent couvent.

Marc ne boit pas le marc.

Le chef nous présente son chef-d'œuvre.

Tu as l'as de pique.

Les fils de mes voisins ont apporté des fils de laine.

Il est de l'Est.

Il fixe la vis qui est vis-à-vis la première.

Cet homme est fier mais peut-on s'y fier ?

Nous éditions de belles éditions.

Je suis content qu'ils nous content cette histoire.

Il convient qu'ils convient leurs amis à cette fête.

Ils ont un caractère violent et ils violent leurs promesses.

Ces enfants se parent de fleurs pour l'anniversaire de leur parent.

Ils expédient des colis ; c'est un bon expédient.

Nos intentions c'est que nous intentions un procès.

Ces jeunes négligent leur devoir ; moi, je suis moins négligent.

Nous objections beaucoup de choses à vos objections.

Ils résident à Rome chez le résident d'une ambassade étrangère.

Ces cuisiniers excellent à composer cet excellent dessert .

Les poissons affluent d'un affluent de la rivière.

Bonne fin de journée.

1 Ce sont des mots ayant des orthographes identiques et qui ne sont pas forcément des homonymes.
Modifié le 06/04/2011 à 20 h 05 par Sidahmed

Score certification Voltaire : 831
Code parrain : NTMPH759
 
Hors ligne Léa # Posté le 06/04/2011 à 19 h 48
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Bonsoir sidahmed,

C'est en effet très intéressant :) et on voit bien toute la subtilité du français !

Cependant, ce n'est peut-être par une erreur, mais je suis étonnée que l'on ne mette pas de majuscule au second « est » dans « Il est de l'est. ».
Ne s'agit-il pas, là, de désigner une région, et non pas de préciser un point cardinal ?
 
Hors ligne Sidahmed # Posté le 06/04/2011 à 20 h 01
Rectificateur
Avatar de Sidahmed
Messages : 752
Groupe : zAnciens
Tout à fait, Léa ! :)

La majuscule s’impose effectivement pour différencier le point cardinal du côté d’un pays situé dans cette partie. Je corrige la faute toute de suite et merci de l’avoir signalée. Ça m’apprendra la prochaine fois à faire des copier-coller sans me relire. ^^

Score certification Voltaire : 831
Code parrain : NTMPH759
 
Hors ligne Nox # Posté le 06/04/2011 à 20 h 31
Miew !
Avatar de Nox
Messages : 305
Groupe : zAnciens
Merci sidahmed, c'est subtil en effet et plaisant à lire.
J'aime beaucoup celui-là :
Citation
Cet homme est fier mais peut-on s'y fier ?

À ressortir !
Modifié le 06/04/2011 à 22 h 24 par Nox
 
Hors ligne Léa # Posté le 06/04/2011 à 21 h 47
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Merci bien :) !
J'ai appris que l'on n'était pas obligé d'écrire « vis-à-vis de » et que le « de » pouvait être absent dans cette expression, mais dans ce cas, y a-t-il une règle à suivre ? Pourquoi le met-on ou pas ?
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 06/04/2011 à 22 h 16
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Citation : Léa
Merci bien :) !
J'ai appris que l'on n'était pas obligé d'écrire « vis-à-vis de » et que le « de » pouvait être absent dans cette expression, mais dans ce cas, y a-t-il une règle à suivre ? Pourquoi le met-on ou pas ?

Tu peux omettre le « de », mais c'est fort vieilli, populaire, ou typique du Canada (source).

Merci, sidahmed, d'avoir partagé cette liste. Elle est très amusante.

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Léa # Posté le 06/04/2011 à 22 h 22
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Ah oui, alors je préfère dire ou écrire : « vis-à-vis de »
Merci :) !
Modifié le 06/04/2011 à 22 h 33 par Léa
 
Hors ligne Sidahmed # Posté le 06/04/2011 à 23 h 17
Rectificateur
Avatar de Sidahmed
Messages : 752
Groupe : zAnciens
Oui, Léa, il est préférable voire conseillé d’employer cette locution avec la préposition de. Son omission relève, selon certains, du langage familier. Voir également ce que dit la BDL à ce propos.

Score certification Voltaire : 831
Code parrain : NTMPH759
 
Hors ligne Léa # Posté le 11/04/2011 à 22 h 20
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Merci Sidahmed. :)
Modifié le 11/04/2011 à 22 h 38 par Léa
 
Hors ligne Rastagong # Posté le 11/04/2011 à 22 h 44
Anciennement Rayman3640
Avatar de Rastagong
Messages : 203
Membres
Très intéressants ces homographes. :)

Citation : Léa
Une situation réelle m'a inspirée ceci :

« Le chat me regardait passer le fil à travers le chas de l'aiguille. »
Il me semble que « chas » et « chat » sont uniquement des homophones, et non pas des homographes. En effet, leurs graphies diffèrent mais leurs prononciations sont les mêmes. Pour être des homographes, il fallait que leurs graphies soient identiques. Mais je dois avouer qu'entre homophones, homonymes et homographes, je commence à y perdre mon latin... >_<

Edit : pour mieux s'y retrouver, je copie ici les définitions de ces mots selon le Dictionnaire de l'Académie française.
Citation : Homophone
1. Se dit de signes graphiques ou de mots qui se prononcent de la même façon mais qui s'écrivent différemment. F et ph sont homophones. Les mots « saut » et « sot » sont homophones. Subst., au masculin. Tous les homophones sont des homonymes.

Citation : Homonyme
1. Se dit de mots de prononciation identique et de sens différent. « Verre », « vair », « ver », « vers » et « vert » sont des mots homonymes ou, subst., au masculin, des homonymes. Les mots « mule », animal, et « mule », chaussure, sont à la fois homonymes et homographes. « Bière », boisson, est l'homonyme de « bière », cercueil.

Citation : Homographe
Se dit de mots homonymes ou non qui ont la même forme écrite. Le « canon » de la messe et le « canon » d'artillerie sont des mots à la fois homographes et homophones. L'adjectif « négligent » et la forme verbale « (ils) négligent » sont homographes sans être homonymes ni homophones. Subst. Un homographe.
Modifié le 11/04/2011 à 22 h 54 par Rastagong
 
Hors ligne Léa # Posté le 11/04/2011 à 23 h 16
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Oui cher Rastagong :) c'est pour cela que j'ai édité mon message peu de temps après l'avoir écrit, pour supprimer cette phrase, me rendant compte qu'elle comportait des homophones et non pas des homographes (donc aucune confusion de ta part ;)).
Modifié le 11/04/2011 à 23 h 23 par Léa
 
Hors ligne Ratkom # Posté le 06/05/2011 à 22 h 17
Avatar de Ratkom
Messages : 17
Membres
Merci pour ce beau sujet sur les homographes sous forme à la fois ludique et didactique
Toutefois je voudrais émettre une petite réserve sur l'exemple:
"Cet homme est fier mais peut-on s'y fier ?"
A ma connaissance,en français correct, le pronom adverbial "y " ne peut en aucun cas remplacer un animé et par conséquent ,il faudrait remplacer
"Homme" par la forme tonique "à lui".
La phrase serait ainsi reformulée"
Cet homme est fier mais peut- on être se fier à lui ?"
Ceci ne diminue en rien le beau travail entrepris .
Modifié le 25/05/2011 à 20 h 02 par Ratkom

À la grammaire, nous devons la pureté du discours ; à la logique, la justesse du discours ; à la rhétorique,
l'embellissement du discours ; quand finirais-je, si j'allais m'étendre sur ce sujet ?

Citation de D'OLIVET
 
Hors ligne Léa # Posté le 06/05/2011 à 22 h 43
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Citation : Ratkom

La phrase serait ainsi reformulée"
Cet homme est fier mais peut- on être fier de lui ?"

Mais dans ce cas, le sens de la phrase est modifié et nous n'avons plus affaire à des homographes.

Dans la phrase initiale, nous avons l'adjectif fier et le verbe fier qui s'écrivent de la même manière, mais qui sont deux vocables distincts.
 
Hors ligne Ratkom # Posté le 06/05/2011 à 23 h 18
Avatar de Ratkom
Messages : 17
Membres
oui Léa c'est vrai
Pour garder le verbe pronominal"se fier à"
il fallait écrire"Cet homme est fier mais peut- on se fier à lui ?"

À la grammaire, nous devons la pureté du discours ; à la logique, la justesse du discours ; à la rhétorique,
l'embellissement du discours ; quand finirais-je, si j'allais m'étendre sur ce sujet ?

Citation de D'OLIVET
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums