Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > Énigmes, jeux et devinettes > Cherchez les fautes ! > Voir le sujet

Cherchez les fautes !

N’ayez pas peur.

Page : 1 2 3  11 12 13 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 2 3  11 12 13 Suivante 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 14 h 08
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Bonjour à tous ! :D

Je remercie tout d’abord le superbe zCorrecteur inconnu qui m’a incité à ouvrir ce sujet. J’espère qu’il nous révélera publiquement son identité pour que l’on puisse le vénérer durant trois générations. ;)

Nombre d’entre nous profitent depuis quelques jours de savoureuses vacances. Désolé pour ceux qui ne sont pas en vacances… Relaxez-vous en regardant ce Pikachu qui danse. Donc, je disais que nous sommes en vacances… Profitons-en pour nous divertir joyeusement en corrigeant des fautes d’orthographe !

Hé ! Attendez donc avant de me mettre la camisole de force. :euh:

Le principe du jeu « Cherchez les fautes » est de trouver… les fautes. L’un d’entre nous propose un court (c’est relatif) texte. Je vais commencer, et cela se fera ensuite à tour de rôle. Les autres membres doivent y déceler les erreurs. Ce sujet se veut pédagogique. En découvrant les fautes, l’on apprend ce qu’il ne faut pas faire, ce qu’il faut éviter, etc. Les fautes peuvent être de tous les genres : orthographe, grammaire, syntaxe, typographie, sémantique, stylistique, etc. Il faut se creuser les méninges pour voir ce qui ne va pas. Et croyez-moi, on finit par y prendre goût.

J’ajoute que suivre ce sujet peut être utile à ceux qui souhaiteraient se présenter aux prochains recrutements. Ce genre de sujets permet souvent de s’améliorer. ;)

Cela pourra être l’occasion de discuter des modifications proposées par les membres, de voir quel choix se révèle le plus pertinent et pourquoi. Jadis, ce jeu a eu lieu sur le Site du Zéro. N’hésitez pas à regarder le sujet. De nombreux textes ont été proposés, de tous les niveaux. Ce fut très intéressant.

Bon, trêve de bavardages, je propose le premier texte :

Citation : Une quarantaine de fautes à trouver
En définitif, c’est à chaque fois la même chose ! En Décembre, c’est le régime pénitencier. Plus question d’espérer prendre l’air : il faut s’occuper des préparatifs, peaufiner nos décorations et concevoir un repas de Noël plus spectaculaire encore que les années précédentes etc… Il n’est pas question de servir ces haricots-ci ou ces pommes de terre-là. Ce serait bien trop quelconque pour un réveillon. Les trois cent euros que nous a coûtés le repas précédent n’empêchait pourtant que pas que le repas soit médiocre.

De minuit à 1 H 30 m, c’est la récolte des cadeaux. Un paquet d’enfants âgés entre cinq et dix ans qui étaient anxieux de recevoir leurs cadeaux se précipitent de suite vers le sapin. Bien que je me retiens de ne pas les frapper, je ne peux m’empêcher de leur crier après. Déjà que je ne supporte pas le couple Gaston, ne parlons pas de leurs enfants. J’apprécierais qu’ils se taisent rien que quelques minutes. Pourquoi n’attend t-on pas que les enfants sont silencieux pour donner les cadeaux ? Je vous le demande. Je ne recevais jamais que deux à trois cadeaux (et ce n’était pas des jouets d’une somme conséquente) alors qu’eux en reçoivent une myriade. Et parmi tous ces cadeaux, qu’accepteraient-ils de prêter aux moins chanceux ? Aucuns ! Sauf s’il y a un livre. Le désintéressement des jeunes envers les livres est monstrueux ! Tous ingrats qu'ils soient, ils pourraient quand même nous remercier pour avoir organisé une telle fête.

Si on demande si j’aime Noël, j’hoche la tête mais je n’en pense pas moins… La marmite boue et ma patience n’est pas sans limite. Ce serait une bonne alternative de n’offrir des cadeaux qu’aux grands. Père noël, si vous m'écoutez, réfléchissez-y.


Bon, c’est pas tout ça, mais va falloir que vous me trouviez les fautes, maintenant. ;)

J’invite tout le monde à participer. Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas un fou de l’orthographe que vous ne pouvez pas trouver de fautes. De plus, il n’y a aucune honte à se tromper. C’est souvent très enrichissant.

Puisque l'on m’a posé la question, je précise que les réponses se font directement sur le forum. :)
Modifié le 20/12/2010 à 14 h 35 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 20/12/2010 à 14 h 40
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Bonne idée, ce jeu !

Citation : Une quarantaine de fautes à trouver
En définitive, c’est à chaque fois la même chose ! En décembre, c’est le régime pénitenciaire. Plus question d’espérer prendre l’air : il faut s’occuper des préparatifs, peaufiner nos décorations, concevoir un repas de Noël plus spectaculaire encore que les années précédentes, etc. Il n’est pas question de servir ces haricots-ci ou ces pommes de terre-là. Ce serait bien trop quelconque pour un réveillon. Les trois(-)cents euros que nous a coûtés le repas précédent n’empêchaient pourtant que pas que le repas soit médiocre.

De minuit à 1 h 30 min, c’est la récolte des cadeaux. Un paquet d’enfants âgés de cinq à dix ans qui étaient anxieux de recevoir leurs cadeaux se précipite tout de suite vers le sapin. Bien que je me retienne de ne pas les frapper, je ne peux m’empêcher de crier contre eux. Déjà que je ne supporte pas le couple Gaston, ne parlons pas de leurs enfants. J’apprécierais qu’ils se taisent rien que quelques minutes. Pourquoi n’attend-on pas que les enfants soient silencieux pour donner les cadeaux ? Je vous le demande. Je ne recevais jamais que deux à trois cadeaux (et ce n’étaient pas des jouets d’une somme importante) alors qu’eux en reçoivent une myriade. Et parmi tous ces cadeaux, qu’accepteraient-ils de prêter aux moins chanceux ? Aucun ! Sauf s’il y a un livre. Le désintéressement des jeunes envers les livres est monstrueux ! Tout ingrats qu'ils soient, ils pourraient quand même nous remercier pour avoir organisé une telle fête.

Lorsque l'on me demande si j’aime Noël, je hoche la tête mais je n’en pense pas moins… La marmite bout et ma patience n’est pas sans limite. Ce serait une bonne chose de n’offrir de cadeaux qu’aux grands. Père Noël, si vous m'écoutez, réfléchissez-y.


Bon, il y en a je pense une bonne partie, je vous laisse trouver les plus pointilleuses. :ninja:
Modifié le 20/12/2010 à 14 h 41 par 6pri1
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 14 h 44
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
T’as pas honte de dévoiler autant de fautes d’un coup ? :p

Bon, je confirme : il reste les fautes les plus vicieuses. Creusez-vous la tête.
Si vous n’avez pas compris une correction apportée par 6pri1, n’hésitez pas à demander de plus amples informations. ;)

Remarquons que les traits d’unions ne sont pas nécessaires dans « trois cents ». Les rectifications de 1990 proposent d’en insérer, mais elles n’ont aucune valeur d’obligation.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 20/12/2010 à 14 h 48
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Très bonne idée de reprendre ce jeu publié pour la première fois sur le SdZ ! :)

Au fait, comment doit-on procéder ? Faut reprendre les citations corrigées des membres et ajouter les fautes que l’on relève ou faut-il à chaque fois tout reprendre ?

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 20/12/2010 à 14 h 50
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Oh bah non, il vaut mieux citer le message et corriger par-dessus. Ou alors le copier-coller, pour garder les corrections mais pas la mise en forme, ainsi on voit quels ajouts ont été faits. Eh non, les bouts que j'ai barrés apparaîtront en texte normal, ça ne va pas aller. Peut-être qu'il faut corriger d'une autre couleur ?
Modifié le 20/12/2010 à 14 h 52 par 6pri1
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 14 h 52
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Les deux propositions me semblent envisageables. Faites comme vous préférez. L’important, c’est que le message reste clair. ;)

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 20/12/2010 à 14 h 54
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Je propose que chaque personne ajoute ses corrections en utlisant une autre couleur que celle(s) déjà utilisée(s).
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 20/12/2010 à 14 h 59
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
On peut tenter ça. Mais ça va être festif visuellement parlant. :D
J’sais pas s’il y aura assez de couleurs parfois.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Sypho # Posté le 20/12/2010 à 15 h 10
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Voilà ma participation :
Citation : Itello. :-°
En définitif définitive, c’est à chaque fois la même chose ! En Décembre décembre, c’est le régime pénitencier. Plus question d’espérer prendre l’air : il faut s’occuper des préparatifs, peaufiner nos décorations et concevoir un repas de Noël plus spectaculaire encore que les années précédentes, etc. Il n’est pas question de servir ces haricots-ci ou ces pommes de terre-là. Ce serait bien trop quelconque pour un réveillon. Les trois cents euros que nous a coûtés le repas précédent n’empêchaient pourtant que pas que le repas soit médiocre.

De minuit à 1 H h. 30 m, c’est la récolte des cadeaux. Un paquet d’enfants âgés entre de cinq et à (ou « ont entre cinq et ») dix ans qui étaient anxieux de recevoir leurs cadeaux se précipitent tout de suite vers le sapin. Bien que je me retiens retienne de ne pas (enfin, je pense, d'après le sens...) les frapper, je ne peux m’empêcher de leur crier après. Déjà que (familier) je ne supporte pas le couple Gaston, ne parlons pas de leurs enfants. J’apprécierais qu’ils se taisent rien que quelques minutes. Pourquoi n’attend t-on pas que les enfants sont soient silencieux pour donner les cadeaux ? Je vous le demande. Je ne recevais jamais que deux à trois cadeaux (et ce n’étaient pas des jouets d’une somme conséquente) alors qu’eux en reçoivent une myriade. Et parmi tous ces cadeaux, qu’accepteraient-ils de prêter aux moins chanceux ? Aucuns ! Sauf s’il y a un livre. Le désintéressement des jeunes envers les livres est monstrueux ! Tous ingrats qu'ils soient, ils pourraient quand même nous remercier pour avoir organisé une telle fête.

Si on demande si j’aime Noël, j’hoche la tête mais je n’en pense pas moins… La marmite boue et ma patience n’est pas sans limite. Ce serait une bonne alternative de n’offrir des cadeaux qu’aux grands. Père noël, si vous m'écoutez, réfléchissez-y.


Je ferai la fin plus tard, je commence à avoir mal à la tête. :-°
D'ailleurs, à partir du milieu, j'ai un peu bâclé, il faudra que je le refasse. :D


Edit : Arf, à part « déjà que » et « pomme de terre-là », 6pri1 avait déjà tout trouvé. :(
Par contre, je ne comprends pas le « min » ? La BDL précise qu'il ne faut pas le mettre : http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl […] ?t1=1&id=1242
Modifié le 20/12/2010 à 15 h 23 par Sypho
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 15 h 19
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Non mais tu as parfaitement raison, Syphopowa. Tu as trouvé trois nouvelles corrections pertinentes. Bravo !

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 20/12/2010 à 15 h 22
Messages : 898
Membres
N’oublie pas, Sypho, que la typographie est une question bien relative. La question des unités de mesure en fait partie ; la BDL est québecoise et a donc des usages typographiques différents de ceux que l’on trouve en métropole. :)
 
Hors ligne Sypho # Posté le 20/12/2010 à 15 h 28
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Oui, je le sais bien Sergeswi, mais bon, les règles sont quand même parfois les mêmes. :p
Par contre, je ne suis pas sûr, mais j’aurais changé le « Et parmi tous ces cadeaux, qu’accepteraient-ils de prêter aux moins chanceux ? » par « Et parmi tous ces cadeaux, lesquels accepteraient-ils de prêter aux moins chanceux ? », non ? :euh:
Modifié le 20/12/2010 à 15 h 29 par Sypho
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 15 h 34
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Bravo, Syphopowa.

Sergeswi — Cet usage est unanime. Ce n’est pas seulement au Québec. ;)

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Sypho # Posté le 20/12/2010 à 15 h 38
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Je ne suis pas sûr, mais on dit plutôt « remercier pour » seulement devant un nom, non ? :euh:
Citation
En définitive, c’est à chaque fois la même chose ! En décembre, c’est le régime pénitenciaire. Plus question d’espérer prendre l’air : il faut s’occuper des préparatifs, peaufiner nos décorations, concevoir un repas de Noël plus spectaculaire encore que les années précédentes, etc. Il n’est pas question de servir ces haricots-ci ou ces pommes de terre là. Ce serait bien trop quelconque pour un réveillon. Les trois cents euros que nous a coûtés le repas précédent n’empêchaient pourtant que pas que le repas soit médiocre.

De minuit à 1 h 30 min, c’est la récolte des cadeaux. Un paquet d’enfants âgés de cinq à dix ans qui étaient anxieux de recevoir leurs cadeaux se précipite tout de suite vers le sapin. Bien que je me retienne de ne pas les frapper, je ne peux m’empêcher de crier contre eux. Je ne supporte déjà pas le couple Gaston, ne parlons pas de leurs enfants. J’apprécierais qu’ils se taisent rien que quelques minutes. Pourquoi n’attend-on pas que les enfants soient silencieux pour donner les cadeaux ? Je vous le demande. Je ne recevais jamais que deux à trois cadeaux (et ce n’étaient pas des jouets d’une somme importante) alors qu’eux en reçoivent une myriade. Et parmi tous ces cadeaux, lesquels accepteraient-ils de prêter aux moins chanceux ? Aucun ! Sauf s’il y a un livre. Le désintéressement des jeunes envers les livres est monstrueux ! Tout ingrats qu'ils soient, ils pourraient quand même nous remercier d’avoir organisé une telle fête.

Lorsque l'on me demande si j’aime Noël, je hoche la tête mais je n’en pense pas moins… La marmite bout et ma patience n’est pas sans limite. Ce serait une bonne chose de n’offrir de cadeaux qu’aux grands. Père Noël, si vous m'écoutez, réfléchissez-y.
Modifié le 20/12/2010 à 15 h 38 par Sypho
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 20/12/2010 à 15 h 39
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Navrée, ce coup-ci je n’ai pas le temps de me plonger dedans, donc je n’en relève qu’une pour la forme.
Ne serait-ce pas « que nous a coûté le repas » ?

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 15 h 41
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Parfaitement. Le repas nous a coûté combien ? Il s’agit d’un complément circonstanciel et non d’un COD. L’accord n’a pas lieu d’être. ;)

Bonne remarque également de Sypho. Pour plus d’informations sur la construction du verbe « remercier », regardons ce que dit Larousse.fr.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 20/12/2010 à 17 h 43
Messages : 898
Membres
Hé bien, Itello et Sypho, vous m’apprenez quelque chose, donc. Je ne savais pas que ces conventions étaient communes aux deux pays. :)
Je signale une faute : « concevoir un repas de Noël plus spectaculaire encore que les années précédentes ». Le repas doit être plus spectaculaire que ceux des années précédentes, pas plus spectaculaire que les années elles-mêmes. :D
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2010 à 17 h 48
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Lentement, mais sûrement, on avance. ^^

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 20/12/2010 à 18 h 43
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Hop, une petite contribution.
— que le repas soit médiocre → que le repas fut médiocre (je trouve que l’indicatif est de rigueur : le repas était bel et bien médiocre. Le présent n’était pas justifié)
— récolte des cadeaux → distribution des cadeaux (on récolte des œufs de Pâques, mais je doute que le Père Noël s’amuse à cacher les présents partout dans la maison)
— deux à trois cadeaux → deux ou trois cadeaux (il n’est pas nécessaire de mettre « à », on ne peut pas recevoir 2,5 cadeaux. Si ça avait été « 2, 3 ou 4 cadeaux », alors « 2 à 4 cadeaux » aurait convenu, mais ici c’est soit deux, soit trois)
— taisent rien que quelques minutes → taisent, ne fût-ce que quelques minutes (bon, une virgule avant le « rien » pourrait également convenir, à mon avis)
— désintéressement → désintérêt (notons que le premier mot existe. Je vous laisse en chercher le sens)
— la tête mais → la tête, mais (toujours une virgule avant le « mais », sauf « s'il s'agit d'un simple coordonnant bref », merci Itello ^^)
— sans limite → sans limites (je ne jurerais pas que le singulier est incorrect, mais comme l’expression est « ma patience a des limites », mieux vaut opter pour le pluriel)
— qu’aux grands → qu’aux grandes personnes / adultes (c’est pas parce que je ne fais qu’un mètre soixante-huit que j’ai pas droit à un cadeau, non mais !)

Voilà ce que j’ai pu trouver (à première vue). :)
Modifié le 20/12/2010 à 19 h 11 par Karl Yeurl

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Léa # Posté le 20/12/2010 à 18 h 46
Du rêve à la réalité...
Avatar de Léa
Messages : 849
Groupe : zCorrecteurs
Bonjour,

« Les trois cent euros que nous a coûté le repas précédent n’empêchait pourtant pas que le repas soit médiocre. »
Les trois cent euros que nous a coûté le repas précédent n’empêchaient pourtant pas que le repas fût médiocre.
ou bien :
Les trois cent euros que nous a coûté le repas précédent n’ont pourtant pas empêché qu'il soit médiocre.

N'y aurait-il pas un point d'exclamation après : « réfléchissez-y » ?
Modifié le 20/12/2010 à 18 h 50 par Léa
 

Retour au forum Énigmes, jeux et devinettes ou à la liste des forums