Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Lequel est français ? Ou lequel est plus français que l'autre ? > Voir le sujet

Lequel est français ? Ou lequel est plus français que l'autre ?

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Bouv # Posté le 03/11/2010 à 16 h 25
Avatar de Bouv
Messages : 83
Membres
Bonjour à vous,

J'entend souvent des personnes dire : Citation
J'y ai été
Alors que pour ma part je dirais : Citation
J'y suis allé
.

Je voudrais savoir si les deux formulations sont Française, ou si l'une des deux est plus correcte que l'autre.

Merci à vous.
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 03/11/2010 à 16 h 37
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Salut,

Les deux sont françaises, et je pense qu'aucune n'est plus correcte que l'autre.
 
Hors ligne Vynile # Posté le 03/11/2010 à 16 h 44
Awesome!
Avatar de Vynile
Messages : 160
Groupe : zAnciens
Citation : Bouv
Bonjour à vous,

J'entend souvent des personnes dire : Citation
J'y ai été
Alors que pour ma part je dirais : Citation
J'y suis allé
.

Je voudrais savoir si les deux formulations sont Française, ou si l'une des deux est plus correcte que l'autre.

Merci à vous.


Personnellement, je ne fais pas vraiment différence, j'utilise les deux, même si j'avoue avoir un faible pour le premier. Mais je pense que les deux sont justes. Ce sont tous deux des passés composés, si je ne me trompe pas : « J'y ai (auxiliaire « avoir » conjugué au présent) été (participe passé du verbe « être »). » et « J'y suis (auxiliaire « être » conjugué au présent) allé (participe passé du verbe « aller »). »

Mais s'il y a une différence à faire, alors excusez-moi. :)

« Le don de soi est le plus grand don qu'on puisse faire. » Image utilisateur
 
Hors ligne Fihld # Posté le 03/11/2010 à 16 h 52
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Salut Bouv,

Là où l’on peut se questionner, c’est savoir si ta première proposition est correcte ou non. En effet, on sent bien qu’elle risque d’appartenir au langage familier alors que la seconde est sans ambiguïté. Qu’en est-il réellement ? Voici ce que nous dit le CNRTL :

Citation : CNRTL
Aux temps passés, dans le style dir. et le lang. fam. être, suivi d'un compl. ou d'un adv. de lieu, s'emploie comme substitut de aller.

Utiliser « avoir été » pour « être allé » relève donc soit d’un emploi familier (à l’oral très fréquemment), soit du style direct qui rapporte des paroles ou des pensées à l’écrit comme s’ils avaient été enregistrées et qu’on les diffusait de façon directe. Je t’invite à te renseigner davantage sur les différents styles si ça t’intéresse.

Je te conseille cependant d’utiliser « être allé » pour tout écrit se voulant un minimum sérieux, et à l’oral de la même façon (entretien d’embauche, interlocuteur spécifique…).

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Itello # Posté le 03/11/2010 à 16 h 57
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Une petite recherche t’aurait certainement permis de trouver ton bonheur, l’on a en effet déjà résolu ce problème sur le forum. :)

Citation : Académie française
Être s’emploie parfois dans le sens du verbe aller :

  • dans l’usage littéraire au passé simple et au subjonctif imparfait ;
  • dans l’usage familier aux temps composés.


Cet emploi est attesté chez des contemporains tels que F. Mauriac, J. Green, M. Tournier. Il remonte aux origines de la langue ; on le rencontrait déjà en latin. Molière, Bossuet, Montesquieu en offrent des exemples, ainsi que Voltaire, qui pourtant le condamnait chez Corneille.


Note également que français ne prend la majuscule que lorsque l’on parle du substantif de nationalité. Un Français, mais un danseur français (c’est un adjectif et non un substantif) ou parler français (on parle alors de la langue, le français, pas de majuscule non plus).

EDIT (Ziame) : je viens de corriger le titre en ce sens. :)
Modifié le 03/11/2010 à 17 h 06 par Ziame

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums