Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Typographie > Reformulation pour mon article > Voir le sujet

Reformulation pour mon article

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne std_abdel # Posté le 02/11/2010 à 13 h 40
i² = -1
Avatar de std_abdel
Messages : 8
Membres
Bonjour je prépare actuellement un article sur la gestion des événements avec Qt, j'ai déjà bien avancé, mais je trouve l'introduction à un certains concept qu'on appelle propagation événementielle un peu lourde, là voici :

Citation : Article - Qt - Abdelite
Lorsque nous avions introduit avec les gestionnaires événementiels spécifiques notre exemple de relâchement de l'un des boutons de la souris sur la fenêtre, et que nous n'avions pas fournis au passage le même gestionnaire au label personnalisé et que nous testions en cliquant dessus, nous observions un phénomène où l’événement était communiqué à l'objet parent : c'est la propagation événementielle.


J'aimerais la reformuler pour qu'elle paraisse plus clair, je commence par quoi ? Merci à vous.

Image utilisateur
Un jour les fautes d'orthographes n'existeront plus !
Qt | Boost | S(T)L | std::complex
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 02/11/2010 à 14 h 30
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Je propose éventuellement ceci :
Citation : Exemple de reformulation
Pour vous expliquer ce qu'est la propagation évènementielle, nous reprendrons notre précédent exemple, introduit avec les gestionnaires évènementiels spécifiques. En effet, avec ces gestionnaires, relâchons un des boutons de la souris sur la fenêtre, sans avoir fourni le même gestionnaire au label personnalisé. Si nous le testons en cliquant dessus, l'évènement est communiqué à l'objet parent. On appelle ce phénomène la propagation évènementielle.


De manière générale, pour simplifier un texte, je conseille de remplacer des noms communs par des verbes.
"Exemple de relâchement" -> Par exemple, quand nous relâchons.

D'autre part, je conseille le plus possible de rester dans des temps plus "concrets" comme le présent de l'indicatif.
Modifié le 02/11/2010 à 14 h 33 par Cyberpen

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne std_abdel # Posté le 02/11/2010 à 14 h 40
i² = -1
Avatar de std_abdel
Messages : 8
Membres
Merci beaucoup.

Image utilisateur
Un jour les fautes d'orthographes n'existeront plus !
Qt | Boost | S(T)L | std::complex
 
Hors ligne micky # Posté le 03/11/2010 à 14 h 48
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Salut,

Mieux découper les phrases (avec des ponctuations, le point notamment), comme l’a d’ailleurs fait Cyberpen, permet également dans bien des cas de simplifier les explications — sans qu’elles soient entièrement modifiées. ;)
 

Retour au forum Typographie ou à la liste des forums