Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > COD et infinitif > Voir le sujet

COD et infinitif

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Jason # Posté le 09/09/2010 à 12 h 43
Messages : 3
Membres
J'ai un petit souci avec l'accord ou non du verbe aider dans la phrase suivante :
"L'astronomie nous a aidé(e) à comprendre…" Aidé(e) est suivi d'un infinitif et
je pense que, dans ce cas, il n'y a pas accord.

Merci :euh:
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 09/09/2010 à 12 h 49
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Ah si, là, il faut accorder.
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 09/09/2010 à 12 h 49
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Quoiqu'il arrive, dans la mesure où l'auxiliaire employé est le verbe "avoir", on n'accordera pas avec le sujet "astronomie". Il faut chercher le COD dans cette phrase.
L'astronomie a aidé qui ? Nous. Le pronom personnel "nous" est par conséquent le COD dans cette phrase.

Je dirais ici : "L'astronomie nous a aidés à comprendre." Mais j'avoue que ça me choque un peu d'accorder dans le cas présent.

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne Jason # Posté le 09/09/2010 à 13 h 00
Messages : 3
Membres
Merci Cyberpen,
Sur le COD, c'est vrai. Mais l'accord me choque également. J'en reviens donc à l'infinitif placé derrière "aider" et je pense que c'est pour cette raison qu'il est difficile d'accorder. Mais je ne suis pas bien sûr de moi sur cette affaire…
 
Hors ligne souls killer # Posté le 09/09/2010 à 13 h 28
J'en parlerai à mon lama
Avatar de souls killer
Messages : 714
Groupe : zAnciens
L'accord ne me choque pas le moins du monde. Au contraire, ne pas accorder ici me semble bien être une erreur.

Lorsque l'auxiliaire est « avoir », le participe passé s'accorde avec le C.O.D., et il n'existe à ma connaissance aucune exception quant à la présence ou non d'un verbe à l'infinitif. Si je ne me trompe pas, le groupe verbal « à comprendre » a ici valeur de complément circonstanciel de but, et je ne connais pas non plus de règle qui associe les participes passés aux compléments circonstanciels.

Pour ces raisons, j'écrirais bel et bien « L'astronomie nous a aidés à comprendre. »

La ligne droite est le plus long chemin d'un point à un autre. — Théorème mathématique shadok.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 09/09/2010 à 13 h 35
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
À mon humble avis, souls killer et Cyberpen ont tout à fait raison. Il faut bel et bien accorder, infinitif ou pas. Image utilisateur

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 09/09/2010 à 13 h 49
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
souls killer, il y a en tout cas une exception confirmée : le cas du verbe faire. Le participe passé du verbe faire, s'il est suivi d'un infinitif, ne s'accorde jamais même si un COD est placé en amont.

Citation : Exemple
Cette femme, il l'a fait venir.


D'ailleurs, beaucoup de gens font la faute d'accorder à l'oral (billet d'erreurs récurrentes à venir ?) en disant : "cette femme, il l'a faite venir".

J'étais en train de chercher si cette exception ne se réitérait pas avec le verbe "aider". Pour l'instant je n'ai rien trouvé qui permette de le dire, c'est pour ça que j'ai appliqué la règle générale.
Modifié le 09/09/2010 à 13 h 53 par Cyberpen

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 09/09/2010 à 13 h 59
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
En vitesse. Je suis allé vérifier.

L’accord des participes passés suivis d’un infinitif suivent une règle bien définie (sauf pour faire, et depuis 90, laisser, qui sont invariables).

L’accord se fait si et seulement si le COD est placé devant le verbe conjugué et que ce COD est le sujet (sous-entendu) de l’infinitif. Exception : si le pronom est « en », pas d’accord.

Exemple :
— Je connais les forestiers qu’elle a vus abattre des arbres.
    → Le participe à accorder est vus. Ce participe passé est suivi de l’infinitif abattre. Le COD à gauche est qu’, mis pour forestiers. Voyons si forestiers est le sujet sous-entendu d’abattre.
    → Les forestiers abattaient. Vrai. On accorde donc le participe passé vus avec son COD forestiers.

— Il ne reste rien des arbres qu’elle a vu abattre l’été dernier.
    → Les arbres abattaient. Faux (quelqu’un abattait les arbres). Le participe passé ne s’accorde pas.

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Cyberpen # Posté le 09/09/2010 à 14 h 15
Les fautes ? C'est démodé.
Avatar de Cyberpen
Messages : 540
Groupe : zCorrecteurs
Merci Karl Yeul de nous avoir rafraichi la mémoire ! :)

Pour en revenir à la question de notre cher jason, il faut donc bien accorder comme nous l'avions déjà suggéré.

Citation : Exemple
L'astronomie nous a aidés à comprendre.

Nous est bien le COD de aider, et il est bien le sujet de "comprendre". En effet, c'est grâce à l'astronomie que nous comprenons. ;)

Image utilisateur "Les cris les plus puissants sont souvent inaudibles".
Cyberpen.
 
Hors ligne Itello # Posté le 09/09/2010 à 14 h 17
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Cette règle peut paraître compliquée au premier abord, mais elle n’est pas si difficile que ça. Il suffit de simplifier la phrase pour voir quel est réellement le COD :

Je connais les forestiers qu’elle a vus abattre des arbres.
Elle a vu les forestiers abattre des arbres.

Il ne reste rien des arbres qu’elle a vu abattre l’été dernier.
Elle a vu abattre les arbres l’été dernier.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Jason # Posté le 09/09/2010 à 15 h 06
Messages : 3
Membres
J'ai bien compris. Merci à tous !
;-)
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums