Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Conjugaison > « se retrouver » (p. passé) + comp. circ. de manière > Voir le sujet

« se retrouver » (p. passé) + comp. circ. de manière

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Poulpette # Posté le 14/08/2010 à 18 h 23
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Bonsoir tout le monde !

Décidément ces fichus participes passés n’ont pas fini de nous mener la vie dure.
Je suis actuellement en proie au doute concernant l’accord du participe passé dans la phrase suivante :
Citation
Je me suis retrouvé(e) totalement perdue.


Vous aurez deviné que le sujet est féminin singulier.
J’avoue ne vraiment pas savoir si l’accord doit se faire ou pas. J’aurais tendance à dire que non étant donné que dans le cas présent on ne répond pas à « qui ? » mais à « comment ? » ; en effet, la personne (je précise que c’est moi au passage :-° ) ne se retrouve pas (genre j’ai pas chercher à trouver mon moi profond) elle-même et ne subit donc pas directement l’action (enfin c’est comme ça que je le vois).
Pour moi cela se rapporte au complément circonstanciel de manière et non au pronom personnel (du moins pas directement), mais peut-être que je me plante complètement…

Bref, j’avoue que quelques avis supplémentaires sur la question ne seraient ni de trop ni de refus (et ça peut en intéresser d’autres).


Par avance, merci. :)

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 14/08/2010 à 18 h 30
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
http://www.leconjugueur.com/php5/index.php?v=se+retrouver
Je ne sais pas si la source est fiable pour la question que tu te poses, mais ils accordent. Et je pense aussi qu'il faut accorder.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 14/08/2010 à 18 h 43
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
En effet, « me » est COD, il faut accorder.
J’ai retrouvé qui complètement perdu ? → Moi (d’où le COD).

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 14/08/2010 à 18 h 52
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Et moi je vois ça sous la forme « comment »… voilà, c’est super pratique d’être une fille avec la langue de Molière, on n’a presque pas à se poser de questions quand on écrit… :(

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 14/08/2010 à 19 h 23
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Règle des verbes pronominaux réfléchis.

Ici, c’est le premier tiret :
Citation : synapse.fr
— le pronom réfléchi : Elle s'est blessée = Elle a blessé qui? (souvenez-vous : le verbe est traité comme s'il était conjugué avec "avoir", donc la question se pose avec l'auxiliaire "avoir"), elle a blessé qui? = "se" mis pour elle-même = COD placé avant = accord.


Eh oui, ces accords, c’est la rançon des filles qui souhaitent écrire correctement. :D
Qui a dit que le monde était juste et égalitaire ? :-°

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 14/08/2010 à 19 h 29
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Je suis d’accord dans ton exemple car ça s’arrête là.
Par exemple si je me cherche je dirai « je me suis retrouvée » (« qui ? », « moi »). Mais là je ne subis pas à proprement parler l’action. Du moins si, mais y a un complément, et le « se retrouver » j’ai tendance à considérer qu’il se rapporte davantage au C.C. de manière qu’au sujet… enfin après comme je le disais je peux me planter.

D’autres avis à tout hasard ?


Oui non le monde est cruel, le monde est méchant (j’suis en forme ce soir), c’est bien connu hélas.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 14/08/2010 à 20 h 40
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Quelques nouvelles. :)

J’ai peut-être mal compris (ou mal interprété) ce qui va suivre, mais ce lien est vraiment très intéressant (et dense).
Au bout d’un moment on peut lire ceci :
Citation
En ce qui concerne les participes cru, dit, jugé, su, trouvé, voulu et leurs synonymes, l’accord ou le non accord avec le sujet est possible, lorsque le pronom conjoint, devenu un COD dans la tournure avec « avoir », est suivi d’un attribut, et l’on peut écrire « Anarchistes, communistes, socialistes, républicains, comme l’inépuisable grondement de ces avions mêlait bien ces sangs qui s’étaient crus [ou cru] adversaires, au fond fraternel de la mort » (Malraux, L’Espoir, partie « sang de gauche », chapitre 2). Dans ce cas, on peut en effet considérer que le véritable objet direct, dans la tournure avec « avoir » est l’ensemble formé par le pronom conjoint et l’attribut.


Si je comprends bien cela voudrait dire que dans mon exemple les deux pourraient être admis (accord ou pas d’accord), tout dépend en effet de comment on interprète…

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 14/08/2010 à 20 h 43
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Pas convaincue ? Très bien ! :pirate:
Que penses-tu de « Hugo, Victor et Laverne se sont retrouvé totalement perdus » ? :-°

En tant que zCos, nous sommes quasi modos, j’ai failli mettre ce sujet en résolu. Pas bien. ( :p )

Rhoo grillé par Poulpette même. Tant pis, je poste quand même. Edit. — Et je lis. Edit2. — Et j’édite.
Edit3. — À mon sens, oui, cette source permet le non accord (puisque « perdu » est attribut), mais… ça me choque.
Modifié le 14/08/2010 à 20 h 49 par Karl Yeurl

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Guillawme # Posté le 15/08/2010 à 20 h 52
Avatar de Guillawme
Messages : 3258
Groupe : zAnciens
Je suis content d'apprendre que la solution n'est pas simple (même si au fond c'est pas pratique >_< ), parce qu'avant que Poulpette ne poste ce sujet on s'est un peu arraché les cheveux.

Karl j'adore ton jeu de mots « quasi modos » en réponse à la référence ! :D
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 27/08/2010 à 05 h 18
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Mais dites-moi, dites-moi... le participe passé ne s'accorde-t-il pas toujours avec le verbe être ? Hmm ?

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Guillawme # Posté le 27/08/2010 à 10 h 03
Avatar de Guillawme
Messages : 3258
Groupe : zAnciens
Si, mais dans le cas présent il s'agit d'un verbe pronominal (se retrouver). Donc on décide de l'accord selon le type de verbe pronominal plus que selon l'auxiliaire (cf. le billet de gigedine).
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 27/08/2010 à 10 h 18
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Et c’est bien là tout le problème.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne micky # Posté le 27/08/2010 à 17 h 39
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
En relisant ce billet, « se retrouver » ne peut être ici qu’un verbe pronominal réfléchi ou passif. Je dirais plutôt le premier, mais je n’en suis pas certain. Et si c’est le deuxième, bah si, tu subis l’action d’être perdue (contrairement à ce que tu disais dans ton premier message). Je pense, hein. Ce qui est sûr, ce que dans ces deux cas, ça s’accorde avec le sujet (donc au féminin dans ta phrase).

Maintenant, il faudrait se renseigner pour savoir si c’est un verbe au participe invariable, étant donné que la liste n’est pas exhaustive…
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 28/08/2010 à 19 h 11
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Cela permettrait plus généralement de lever le doute sur tous les cas assimilables. Je reste néanmoins persuadé que l'accord du participe passé avec le verbe être fait fi de ces considérations, hormis celle du COI déguisé en COD et de celle du participe passé suivi d'un infinitif. ;)

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne souls killer # Posté le 29/08/2010 à 14 h 43
J'en parlerai à mon lama
Avatar de souls killer
Messages : 714
Groupe : zAnciens
C'est un peu hors sujet, mais je me pose une question concernant la fonction C.O.I. depuis un certain temps maintenant, et notamment depuis que j'ai étudié le Latin au collège (non pas que j'en garde un très bon souvenir, mais j'ai quand même quelques traces :-° ).

En effet, en Latin, la fonction (ou plus exactement le cas C.O.I.) n'existe purement et simplement pas, elle est systématiquement assimilée à un complément circonstanciel. En me refaisant cette réflexion lorsque je croise un C.O.I. dans une phrase, je me rends compte que c'est à chaque fois un complément circonstanciel. Tout ça pour dire que j'en suis presque à remettre en question l'usage de la fonction C.O.I. pour décrire le rôle d'un groupe de mots dans une phrase. Ceci étant dit, il faut quand même que j'étoffe un peu cette thèse pour la rendre un peu plus crédible.

C'était la minute « nouvelle grammaire », à vous les studios. :D

@micky : j'ai cherché un peu dans les dictionnaires que j'ai chez moi, ainsi que dans Le Bescherelle, il n'est nulle part précisé que « se retrouver » admet un participe passé invariable. J'en déduis donc qu'il doit s'accorder selon les règles habituelles, mais c'est à confirmer. Ceci étant, je ne connais pas de source qui indique si les verbes ne sont pas invariables ; on a plutôt l'habitude de préciser les éléments lorsqu'ils relèvent d'une exception.

La ligne droite est le plus long chemin d'un point à un autre. — Théorème mathématique shadok.
 
Hors ligne Fihld # Posté le 29/08/2010 à 14 h 57
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Je ne comprends pas bien. Le COI en latin est représenté par le datif et en ce sens, il existe et est même bien défini. Je t’invite à consulter cette page pour être un peu plus au clair avec cette fonction. :)

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 

Retour au forum Conjugaison ou à la liste des forums