Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Ordre : Impératif ou Infinitif ? > Voir le sujet

Ordre : Impératif ou Infinitif ?

« Verser du sucre » ou « Versez du sucre »

Page : 1 2 3 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 2 3 Suivante 
Hors ligne Sypho # Posté le 04/06/2010 à 17 h 49
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Salut les gens :p
Encore une question stupide de ma part :p
Quand je lis des recettes (c'est-à-dire une fois par an :p ), ou autres ordres, je vois soit de l'impératif, ou l'infinitif du verbe.
Quelle forme faut-il utiliser dans ce cas par exemple :
« Verser du sucre. »
« Versez du sucre. »
Je me suis toujours demandé :p
La forme la plus correcte me paraît être l'impératif, car si on a un infinitif, il ne devrait pas y avoir de point car ce n'est pas une phrase. De plus, c'est un ordre.
Cependant, je rencontre plus souvent l'infinitif, et comme je me trompe souvent... :p
Quelle forme doit-on utiliser ?
Merci d'avance ;)
Sypho
Modifié le 04/06/2010 à 17 h 49 par Sypho
 
Hors ligne Arlequin # Posté le 04/06/2010 à 18 h 34
Have you mooed today ?
Avatar de Arlequin
Messages : 281
Groupe : Équipe SdZ
Salut,

Pour moi, c'est une question de goût. L'infinitif est plus à la mode aujourd'hui mais il me semble que dans les recettes latines, on utilisait l'impératif.
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 04/06/2010 à 18 h 38
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Je pense que les deux sont tout à fait possibles, la version à l'infinitif sous-entendant qu'il faut « verser du sucre ». Personnellement je privilégierais même plutôt cette forme. Cependant, je ne vois pas pourquoi ne pas mettre de point quand l'infinitif est utilisé.
Modifié le 04/06/2010 à 18 h 38 par 6pri1
 
Hors ligne Itello # Posté le 04/06/2010 à 18 h 39
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Tes questions sont au contraire toutes très intéressantes.

Tu as raison, une phrase injonctive se construit le plus souvent avec un impératif sans sujet. Mais l'infinitif peut également avoir ce rôle.

Voyons d'ailleurs ce qu'en dit le Bon Usage :
Citation : Le Bon Usage
L’infinitif sans sujet s’emploie dans des inscriptions ou dans d’autres textes s’adressant à des lecteurs non précisés :
Ne pas dépasser la dose indiquée (indication pour les médicaments). — Ne pas se pencher au-dehors (dans les trains). — Mettre vingt grammes de beurre dans la poêle (recette de cuisine). — Extraire la racine carrée des nombres suivants (manuel d’arithmétique). — Bien faire et laisser dire (prov.).

On l’emploie parfois aussi pour un interlocuteur précis ou pour soi-même, surtout avec la négation :
Ne pas toucher ! ou, couramment, Pas toucher ! (à un enfant, par ex.) [Synon. : Pas touche ! § 806.] — Ne pas perdre la tête surtout [monologue intérieur] (N. Sarraute, Planétarium, p. 93). — Ex. de Rostand dans a, 1°.


Tu peux également jeter un coup d'œil sur l'article de la Banque de dépannage linguistique :

Citation : Infinitif et impératif
L'impératif et l'infinitif peuvent tous deux être employés pour exprimer un ordre, un conseil, une consigne, une marche à suivre ou une interdiction. Toutefois, ces deux modes comportent des nuances particulières qui font que l'emploi de l'un ou de l'autre est parfois plus approprié dans certains contextes, selon notamment le type d'écrit et son intention. Dans des textes administratifs, techniques ou commerciaux, on a parfois le choix d'employer l'impératif ou l'infinitif, mais leur utilisation entraîne le respect de règles de concordance avec les autres éléments de la phrase. On doit aussi veiller à les utiliser de manière uniforme, dans un même texte ou document.

L'emploi de l'infinitif convient davantage aux avis de sécurité, aux simples indications techniques, aux instructions très courtes, aux modes d'emploi généraux ou aux consignes qui s'adressent à un lectorat indifférencié. Le texte à l'infinitif est impersonnel, neutre, distant, moins prescriptif que l'impératif.

[…]

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Arlequin # Posté le 04/06/2010 à 18 h 50
Have you mooed today ?
Avatar de Arlequin
Messages : 281
Groupe : Équipe SdZ
Donc si j'ai bien compris, tout est question de "sonorité".
 
Hors ligne Itello # Posté le 04/06/2010 à 19 h 03
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
L'impératif implique un vouvoiement, un conseil ou un ordre, s'adresse à un locuteur particulier (singulier, la plupart du temps). L'indicatif ne s'adresse à personne en particulier, il indique uniquement une succession de mesures à suivre pour atteindre un objectif.

Si la nuance est fort mince, si les deux sont quasiment tout le temps interchangeables, il ne s'agit quand même pas d'une simple question de sonorité.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 04/06/2010 à 21 h 56
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Itello : au passage, possèdes-tu la version électronique du Grevisse ? Qu'en penses-tu ? Est-ce pratique d'emploi ? Sous quelle forme est-ce fait ? Sous PDF ?

Cela fait longtemps que je tourne autour, mais un anniversaire, une fête : on peut toujours rêver ! ^^

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 04/06/2010 à 22 h 30
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Je pense ne pas me tromper en t’affirmant que la version internet du Grévisse est disponible lors de l’achat du bouquin en papier.
Il te suffit d’avoir les informations relatives à ton livre (un « Nº ISBN » se trouvant à la page 4).

Et à en croire un ami qui y a souvent recours, c’est plutôt pratique. :)

(inutile de commenter le sujet lui-même, je ne peux que saluer la complétude d’Itello. À noter que je trouve la nuance entre l’indicatif et l’impératif plutôt simple à « sentir »)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 04/06/2010 à 22 h 51
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Grosso modo : que l'auteur des lignes veuille être "communiquant" ou non. Pour une recette (comme pour un avis), le choix est laissé au lecteur.

Oui, c'est ce que j'ai compris pour le Grévisse. Je me demandais s'il permettait une réponse claire (tout dépend ce que l'on appelle une réponse claire) lors d'un doute (qui m'est caractéristique, vous l'avez compris).

Merci.

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Itello # Posté le 05/06/2010 à 15 h 08
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Concernant la version électronique du Grevisse, Karl Yeurl a déjà tout dit. Le module de recherche étant assez performant, cela simplifie grandement la vie. Mais on ne trouve pas forcément ce que l'on cherche du premier coup, car l'ouvrage est quand même grandement fourni. Il y a de quoi lire, on va dire. :-°

Petite parenthèse : il n'y a pas d'accent à Grevisse. ;)

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 05/06/2010 à 18 h 07
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Je n'en avais pas mis, mais Karl Yeurl m'a mis le doute ! ^^

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 05/06/2010 à 19 h 36
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Et je m’étais trompé !
(comme à chaque fois, et pourtant on me l’avait déjà signalé :-° )

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/06/2010 à 20 h 12
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Heu, je vais avoir l'air bête mais... c'est quoi le Grevisse ? :euh:
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 05/06/2010 à 20 h 30
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Le petit nom affectueux donné à l’excellent précis de grammaire qu’est Le Bon Usage. :)
(et également le nom du monsieur qui l’a écrit dans ses premières éditions : Maurice Grevisse. Le flambeau a été repris par son gendre, André Goosse)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Rastagong # Posté le 05/06/2010 à 21 h 31
Anciennement Rayman3640
Avatar de Rastagong
Messages : 203
Membres
Vu le prix, ce doit être le genre d'achat qu'on fait pour toute sa vie. :-°
 
Hors ligne Sypho # Posté le 05/06/2010 à 21 h 35
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Merci pour ta réponse ;)
En lisant l'article de Wikipédia, j'ai voulu l'acheter, mais quand j'ai vu le prix... :p
Je pense que je vais le commander pour mon anniversaire :D .

Et, merci pour vos réponses concernant les ordres :D
En gros, on peut utiliser les deux, mais l'infinitif cible moins la cible (ah O.K. la répétition :p ) si j'ai bien compris !
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 05/06/2010 à 22 h 17
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Citation : Rastagong
Vu le prix, ce doit être le genre d'achat qu'on fait pour toute sa vie. :-°

Ce n’est pas vraiment plus cher qu’un dico très complet.
La Grevisse, c’est une sacrée brique. Aussi gros qu’un gros dictionnaire.

(au passage, le Larousse Encyclopédique comporte quelques explications sur certains points, mais ça reste un énorme dictionnaire)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Itello # Posté le 06/06/2010 à 00 h 28
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Entièrement d'accord avec Karl Yeurl. Ce livre vaut grandement le coup, et son prix est vraiment justifié.

Après, nous n'avons pas forcément tous les moyens pour l'acheter ou le besoin d'un tel livre. Avouons que ce n'est pas une simple grammaire abrégée. :lol:
Modifié le 06/06/2010 à 00 h 50 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Sypho # Posté le 06/06/2010 à 10 h 59
Avatar de Sypho
Messages : 268
Membres
Personnellement, quand je vois les extraits du livre, ils expliquent ce qu'est un COD et un COI, donc bon... :D
Il y a sûrement des parties intéressantes, mais pour combien de parties que je connais déjà ? :p
 
Hors ligne Arlequin # Posté le 06/06/2010 à 12 h 47
Have you mooed today ?
Avatar de Arlequin
Messages : 281
Groupe : Équipe SdZ
On est souvent surpris par les subtilités du français, Syphopowa...
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums