Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Préfixes anti et contre > Voir le sujet

Préfixes anti et contre

espace, trait d'union...

Page : 1 2 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 2 Suivante 
Hors ligne Theriault # Posté le 30/04/2010 à 04 h 01
Messages : 7
Membres
Bonsoir, j'ai une question qui me harcèle concernant certains préfixes... particulièrement anti et contre.

Je me demande si on doit mettre, par exemple, un trait d'union entre le mot anti et le mot qui suit. Ça paraît évident, mais quand j'écris, il y a des moments où je bloque et je me dis que ça s'écrit mieux avec un espace qu'avec un trait d'union.
En plus, il y a une page sur le Wiktionnaire mais il n'est pas très clair sur le sujet: http://fr.wiktionary.org/wiki/anti
Par exemple: un homme anti social, un homme anti-social/antisocial???
Même chose avec le préfixe contre. Normalement, on met un trait d'union ou alors on le fusionne avec le mot qui suit, par exemple: contre-courant/contrecourant, contre-exemple/contrexemple, mais par contre, on ne peut pas dire contre-nature/contrenature, mais contre nature.

Il en va de même pour superhéros et (exemple au hasard car je n'ai pas de meilleure idée) super président, hyperactif et hyper intelligent, et peut-être d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit pour le moment.

C'est vraiment flou pour moi, je n'y comprends rien. J'ai vraiment besoin d'aide pour m'aider à percer ce mystère.

Merci et bonne soirée
 
Hors ligne Ti boss # Posté le 30/04/2010 à 09 h 50
Avatar de Ti boss
Messages : 71
Groupe : zCorrecteurs
Le préfixe anti- est toujours collé au mot : antisocial, antibiotique, antibrouillard, etc. Cependant, on ajoute un trait d'union lorsque le radical commence par un i ; un seul exemple me vient à l'esprit : anti-inflammatoire.

Pour le préfixe contre-, je n'ai rien trouvé de précis, à part ceci :Citation
Avec la réforme de l'orthographe de 1990, tous les mots écrits avec le suffixe contre- (avec le tiret) peuvent désormais s'écrire soudés au radical.

A noter que si l'on rattache le préfixe à un radical commençant par une voyelle, le e sera supprimé au profit de cette dernière : contre-attaque ou contrattaque.
Modifié le 30/04/2010 à 09 h 52 par Ti boss

« Tous les champignons sont comestibles ; certains ne le sont qu'une fois. »
 
Hors ligne Theriault # Posté le 01/05/2010 à 17 h 09
Messages : 7
Membres
Merci mais je le savais, mais ça n'est pas à chaque fois. Sur le Wiktionnaire, il y a comme exemple, « il est anti tout ». Il me semble que anti-tout et antitout, ça ne s'écrit pas, non?
Également, ça n'explique pas pourquoi on doit écrire « contre nature » avec l'espace et qu'on ne peut pas les souder.

Et puis il y a tous les autres préfixes. On ne peut pas écrire, par exemple « un homme super-intelligent/superintelligent ». Il faut mettre un espace, c'est ce qui me tracasse.
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 01/05/2010 à 17 h 22
Messages : 898
Membres
Dans ton exemple, super n'est pas un préfixe ! C'est un adverbe...

Il est super intelligent = il est très intelligent.

Par contre, on doit bien mettre un tiret si le mot commence par une voyelle :
anti-inflammatoire, anti-énergisant, que sais-je ?
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 01/05/2010 à 18 h 52
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Généralement, le préfixe « anti » s'agglomère (c'est-à-dire qu'il se colle aux mots).
Il faut mettre un trait d'union si, lorsqu'on n'en met pas survient un hiatus (deux voyelles de suite parfois difficiles à prononcer), un digramme/trigramme (deux/trois lettres qui ne forment qu’un seul son).

Il faut également en mettre dans les cas suivants :
  • Le préfixe se joint à un nom propre ou à un sigle.
  • Le préfixe se joint à un nom composé.


Contre requiert normalement un trait d'union (il y a des exceptions, telles que « contresens »).

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Theriault # Posté le 01/05/2010 à 23 h 29
Messages : 7
Membres
Citation : Sergeswi
Dans ton exemple, super n'est pas un préfixe ! C'est un adverbe...

Il est super intelligent = il est très intelligent.

Ah? Et si je remplaçais "intelligent" par un nom, comme dans mon premier exemple? « Un super président »? Pourquoi il serait soudé dans superhéros, mais pas dans superprésident (toujours le seul exemple en tête)?
D'ailleurs, pourquoi on écrit « une personne hyperactive », soudé? Hyper n'est pas un adverbe dans ce sens-là? « Une personne très active »? Sans oublier les dizaines d'autres mots avec le préfixe hyper...
Et puis le truc de « anti tout », alors? Ça prend un espace ou un trait d'union?
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 01/05/2010 à 23 h 51
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Citation : Theriault
Et puis le truc de « anti tout », alors? Ça prend un espace ou un trait d'union?

Ni l'un ni l'autre o_O . Mais ça, une simple vérification dans un dico te l'aurait confirmé. On écrit « antitout ». Voir la règle citée dans mon post précédent…

Dans « un super président », super est adjectif. Pas préfixe.

Dans superhéros, c'est un préfixe. Voir la règle citée dans mon post précédent…

« D'ailleurs, pourquoi on écrit “une personne hyperactive”, soudé ? ». Voir la règle citée dans mon post précédent… hyper est ici un préfixe.

Liste des préfixes suivant la règle citée dans mon post précédent :
Secret (cliquez pour afficher)
anti-
archi-
auto-
bi-
co-
crypto-
euro-
extra-
hyper-
hypo-
inter-
intra-
mono-
multi-
post-
pré-
pro-
re-
super-
supra-

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne Theriault # Posté le 04/05/2010 à 02 h 33
Messages : 7
Membres
Tu n'as pas répondu à ma question. On tourne en rond.

Pourquoi dans un cas, super est un adjectif et dans un autre, un préfixe? Pourquoi « superhéros » et « super président »? Pourquoi il ne pourrait pas être le préfixe du mot président pour former « superprésident »?
Comment je fais pour les distinguer et savoir quand les souder avec le mot et quand ne pas le faire?

C'est ça que je cherche à savoir depuis le début.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 04/05/2010 à 07 h 10
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Superprésident pourrait exister, dans le cas où il signifierait « quelqu'un au-dessus (hiérarchiquement parlant) du président ». Mais ce type d'emploi n'est pas commun (superpréfet).

Lorsque tu mets super dans le sens : « dont la caractéristique est encore plus élevée » (exemple : un superfluide, qui est —en gros— un fluide encore plus fluide que les fluides normaux), alors oui il faut souder (et ça c'est l'emploi général du préfixe).

Prenons une étoile supergéante. Encore plus grosse qu'une géante !


Lorsque tu mets super dans le sens « extraordinaire, particulièrement remarquable », alors il est adjectif. Un super prof, une étoile super grosse (et pourquoi pas, « super géante » dans ce cas !).

Est-ce un peu plus clair ? :)

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 20/05/2010 à 22 h 07
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Je relance le débat avec "super programme" (ou "super-programme") et avec "super utilisateur" (ou "super-utilisateur").

On trouve l'une et l'autre graphies dans nombre de textes, on ne sait plus à quel saint se vouer.

Saint Itello, Saint Karl Yeurl, quelle est votre (quelles sont vos) sentence(s) ? :D

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 20/05/2010 à 22 h 47
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Saint Cyprien a parlé :
On dit « superprogramme » mais « super-utilisateur ».

En fait, on ne met pas de trait d'union après les préfixes extra, hyper, archi et super, sauf si le mot précédé par le préfixe commence par une voyelle.
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/05/2010 à 23 h 36
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Citation : ptipilou
Je relance le débat avec "super programme" (ou "super-programme") et avec "super utilisateur" (ou "super-utilisateur").

Karl Yeurl a très bien exprimé la distinction entre le préfixe super- et l'adverbe ou adjectif super. Je n'ai rien à ajouter là-dessus. Dans super(-)utilisateur, il s'agit du préfixe (en fait, les deux sont possibles, merci Karl Yeurl ^^ ; je n'avais pas pensé au cas d'un utilisateur formidable). Séparer le préfixe du radical avec une espace me paraît inconcevable.

Cependant, il existe une question plus complexe, il est vrai : faut-il ou non insérer un trait d'union ? La Banque de dépannage linguistique a déjà répondu à cette question mieux que je ne l'aurais fait, laissons-lui donc la parole :

Citation : BDL

Le préfixe super-


Les mots composés avec super- s’écrivent sans trait d’union, à de rares exceptions près, dont super-huit (ou super-8), ainsi que certains mots familiers de création récente, pour lesquels l’usage est flottant.
Exemples :
  • Les avions supersoniques ne peuvent atterrir dans cet aéroport.
  • Leur laboratoire se spécialise dans la production de supermolécules.
  • Depuis vingt ans, les superpuissances ont dû redéfinir leurs relations.
  • Elle est superchic. (ou super-chic)
  • Il est super-sympa.

La difficulté semble donc reposer sur les néologismes puisque l'usage n'est pas défini. Concernant superutilisateur, le Jargon français propose une version sans trait d'union. Mais il ne faudra pas compter sur les dictionnaires normatifs pour nous éclairer plus que cela. ^^

Puisque 6pri1 parle également des préfixes extra-, hyper- et archi-, voyons également ce qui en est dit dans la BDL :
Citation : BDL

Le préfixe archi-


Ces composés savants s'écrivent sans trait d’union.
Exemples :
  • Simon a visité une archiconfrérie lors de son passage à Rome.
  • J’ai lu la biographie d’une archiduchesse.
  • L’abbé Martel a travaillé dans cet archidiocèse pendant de nombreuses années.


L’élément archi- peut aussi être employé comme superlatif familier. Il est alors associé à un adjectif pour exprimer un degré supérieur et signifie « très, énormément ». L’usage est variable quant à l’utilisation du trait d’union dans ces superlatifs familiers, qui sont des composés occasionnels. Toutefois, afin d’éviter des difficultés de prononciation, il est toujours préférable d’employer le trait d’union dans les composés dont le second élément débute par une voyelle.

Citation : BDL

Le préfixe extra-


On observe que les mots composés avec extra- sont écrits avec ou sans trait d’union. La tendance est cependant à la soudure et c’est ce que préconisent les propositions de rectifications de l’orthographe. Toutefois, afin d’éviter des problèmes liés à la prononciation, extra- est suivi d’un trait d’union lorsque le second élément du composé débute par une voyelle (sauf extraordinaire).
Exemples :

    Citation : BDL

    Le préfixe hyper-


    Les mots formés avec l’élément hyper- s'écrivent sans trait d'union et prennent la marque du pluriel au besoin.
    Exemples :
    • Votre enfant est-il toujours aussi hyperactif?
    • Certains locuteurs s’efforcent de bien parler à un point tel qu’ils font de l’hypercorrection.
    • Plusieurs liens hypertextes de votre site Internet ne fonctionnent pas.
    • Les artistes sont souvent des personnes hypersensibles.

    La règle que tu proposes, 6pri1, ne semble s'appliquer qu'avec le préfixe extra-.
    Modifié le 21/05/2010 à 01 h 21 par Itello

    « Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
     
    Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 20/05/2010 à 23 h 46
    Maintenant en qualité blu-raie
    Avatar de Karl Yeurl
    Messages : 3010
    Groupe : zAnciens
    Et pourtant, Antidote ne me cite aucune règle de ce style (en tout cas, pas de ce niveau de simplicité).

    « Super programme », c'est un programme qu'il est comme ça : Image utilisateur. « Antidote est un super programme. »
    Un simple adjectif, quoi.

    Dans Tron, par exemple, Kevin Flyn est un « super utilisateur », il est top ! :p
    Pareil, nature : adjectif.


    En revanche l'utilisation du préfixe est un tantinet plus délicate. Déjà, son sens est différent : il élève le mot à un autre niveau. Ainsi, si un super utilisateur est un excellent utilisateur, un superutilisateur (souligné en rouge pas le dictionnaire de Chromium, me proposant super-utilisateur, comme quoi :p) est plus qu'un utilisateur : c'est le root !

    En effet, celui-ci requiert soit un trait d'union, soit une agglomération.
    Généralement, le préfixe « super » s'agglomère, c'est-à-dire que l'emploi du trait d'union est inadéquat.
    Cependant, il est requis dans le cas d'un hiatus (deux voyelles pas faciles à prononcer) *dzitpiouuut~* Ah on me signale dans l'oreillette que « super » se termine par une consonne, pas d'hiatus possible donc ! −, d'un di/trigramme (c-à-d deux ou trois lettres ne formant qu'un seul son)note1, lorsqu'il est joint à un sigle, un nom propre ou un nom composé.

    Bref, le préfixe « super » est utilisé comme n'importe quel préfixe se pliant aux règles que j'ai énoncées plus haut.

    note1 : Attention. Cette règle ne s'applique pas lorsque la lettre finale du préfixe est la première lettre du mot qui suit ! Ainsi, on parlera de superréaction et non de super-réaction (terme en électronique). Eh oui, Wikipédia n'est pas exempt(e?) de fautes d'orthographe :p .

    En clair : superprogramme et superutilisateur.


    Bien que les sources varient, j'ai tendance à me fier à ce que me dit Antidote. En effet, on dit bien « superintendant », et non « super-intendant ». C'est le premier exemple qui me vient à l'esprit :) .

    EDIT : AAAAAARRRRRRR Grillé par Itello.
    Modifié le 20/05/2010 à 23 h 47 par Karl Yeurl

    Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
    Brusquement reparu, fier comme Viala,
    Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
    V. HUGO

    You should totally read my blog. Mon Twitter
     
    Hors ligne Itello # Posté le 21/05/2010 à 00 h 03
    Avatar de Itello
    Messages : 1471
    Groupe : zAnciens
    Aucun n'a grillé l'autre, nos explications étant complémentaires. ^^
    Tu as mis l'accent sur la règle générale (on soude) et moi sur le cas particulier (on identifie certains néologismes récents par l'absence de soudure).

    Les deux font la paire. :D

    Citation : Karl Yeurl
    (souligné en rouge pas le dictionnaire de Chromium, me proposant super-utilisateur, comme quoi :p)

    C'est une proposition courante sur les correcteurs d'orthographe basiques. S'ils n'arrivent pas à trouver le mot dans leur base de registre, ils te proposent de le décomposer. Pour dénivellementage (néologisme de mon invention), on me propose dénivellement-age. ^^
    Il est préférable de ne pas se fier à cela.
    Modifié le 21/05/2010 à 01 h 21 par Itello

    « Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
     
    Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 21/05/2010 à 00 h 19
    Maintenant en qualité blu-raie
    Avatar de Karl Yeurl
    Messages : 3010
    Groupe : zAnciens
    Oui, j'ai vu, mais c'était le cri de désespoir en voyant que tu avais posté avant moi. J'étais sûr que tu avais déjà couvert tout ce que j'avais dit :D .

    Cela dit, j'ai un peu de mal avec l'utilisation de « super-sympa ». Ce serait donc un exemple d'emploi avec préfixe, c'est-à-dire plus que “simplement” extraordinairement sympa.
    Ce serait donc une sorte de statut au-delà de la sympathie ?

    J'aurais plutôt tendance à penser qu'il s'agit d'un de ces néologismes engendrés par l'amalgame entre le préfixe et l'adjectif, auquel tu peux ajouter une méconnaissance totale des règles que j'ai pu expliquer plus haut, puisque normalement, il ne devrait pas y avoir de trait d'union. :D
    D'ailleurs, j'aurais tendance à dire que même si superchic est un mot en tant que tel (me dit encore et toujours Antidote), il est très probablement issu du même abus de langage.

    En effet, les autres exemples que tu cites présentent tous des cas où le nom possède une propriété supplémentaire, justifiant l'emploi du préfixe. Supersonique (au-dessus du son), supermolécule (idem, plus qu'une molécule), superpuissance (pareil).

    En revanche, j'ai un peu plus de mal avec superchic et super-sympa :p .

    N.B. : par contre, super-huit est effectivement une exception.

    Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
    Brusquement reparu, fier comme Viala,
    Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
    V. HUGO

    You should totally read my blog. Mon Twitter
     
    Hors ligne Itello # Posté le 21/05/2010 à 00 h 36
    Avatar de Itello
    Messages : 1471
    Groupe : zAnciens
    La superpuissance est une très grande puissance. En utilisant les mêmes arguments, on en arrive ainsi aux mêmes conclusions.

    Ce qui est au-dessus est supérieur et ce qui est supérieur est au-dessus. Si le préfixe s'écrit de la même façon que l'adjectif, ce n'est pas une coïncidence totale.

    S'il s'agit certainement d'abus de langage actuels, leur reconnaissance en tant qu'adjectifs propres résorberait par là même cet abus, ils ne seraient plus que très, ils finiraient au-dessus.

    Ou dit autrement, de la poule et de l'œuf, qu'est-ce qui est apparu en premier ? ^^
    Modifié le 21/05/2010 à 00 h 50 par Itello

    « Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
     
    Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 21/05/2010 à 00 h 54
    Maintenant en qualité blu-raie
    Avatar de Karl Yeurl
    Messages : 3010
    Groupe : zAnciens
    En effet, la définition que j'avais en tête concernant superpuissance est erronée. Pour moi, elle avait une propriété de plus. Mais j'avais tort, évidemment.

    Du coup, ma question reste entière, bien que superpuissance passerait du côté des abus de langage/néologismes.

    Parce qu'à mon sens, il est utile de distinguer le préfixe de l'adjectif ! Non ? :-°
    Ces messieurs les immortels auraient-ils un avis là-dessus ? Je n'en sais rien, mais il est un peu tard pour que j'aille vérifier ce soir :p .

    Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
    Brusquement reparu, fier comme Viala,
    Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
    V. HUGO

    You should totally read my blog. Mon Twitter
     
    Hors ligne Itello # Posté le 21/05/2010 à 01 h 08
    Avatar de Itello
    Messages : 1471
    Groupe : zAnciens
    Il n'est jamais assez tard pour souffrir.

    Tu as raison, il faut pouvoir distinguer l'adjectif du préfixe au risque de finir avec un ensemble de néologismes aussi inutiles les uns que les autres.

    Même les immortels ne peuvent prévoir ce que sera notre langue dans le futur. Question de dosage, question d'usage, un ancien abus de langage pourra devenir une nouvelle norme à part entière, un nouvel échelon, ou bien disparaître.

    Car, malgré ce que tu sembles penser, la superpuissance n'est plus un abus de langage. Le terme apparaît pour la première fois en 1944 et désigne des nations dont l'influence est très importante, et depuis ont été, avec plus ou moins de difficultés, définies les caractéristiques d'une superpuissance.

    On ne peut pas, aujourd'hui, dire qu'une superpuissance est la même chose qu'une puissance super. Cela ne se limite pas à une grande puissance, mais c'est défini par un ensemble de caractéristiques qui font que la superpuissance est au-delà de la puissance, et non juste très puissante.
    Modifié le 21/05/2010 à 01 h 26 par Itello

    « Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
     
    Hors ligne ptipilou # Posté le 21/05/2010 à 09 h 33
    Sus à la faute !
    Avatar de ptipilou
    Messages : 9549
    Groupe : Administrateurs
    Bien, bien, bien.
    Superprogramme et superutilisateur vous voueront une statue dès qu'ils auront trouvé assez de marbre, alors.
    :D

    Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
     
    Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 21/05/2010 à 10 h 26
    Maintenant en qualité blu-raie
    Avatar de Karl Yeurl
    Messages : 3010
    Groupe : zAnciens
    Je viens de tilter. Je connais désormais la cause de ta question :-° .

    Pour en revenir à ce débat, tu dis que superpuissance, c'est une combinaison de propriétés un peu particulières, oui.
    Mais j'ai fait quelques recherches. Et voici le fruit de ma réflexion :D .

    C'est une très grande puissance, on est d'accord.
    Mais des puissances « normales » existaient déjà. Il a alors fallu employer un superlatif. D'où l'usage du préfixe.
    Si superpuissance a tendance à se situer plus près de la frontière du néologisme que superfluide, ça reste un usage adéquat du préfixe. Comme l'est une étoile supergéante ou un superamas (ou même supernovæ, dérivé de superétoile, mais le latin c'est plus cool alors on a choisi le latin).
    L'astronomie se prête particulièrement bien à l'emploi de mots comme celui-là, étant donné qu'on avait déjà qualifié des éléments comme des géantes, des amas (et des étoiles). Puis on a trouvé euh… plus imposant. Et comme il fallait nommer ces choses et non les qualifier, c'est l'usage d'un préfixe qui a dû être fait.

    Ce qui ne m'explique toujours pas tout à fait les origines de superchic et de super-sympa.
    Je pourrais comprendre qu'il y a chic et « WAW ! » chic, mais là, j'aurais plus eu tendance à mettre : « Wahou, ta crêpe est super chic ! », de même pour super-sympa. Ah, quel sujet passionnant ! Un peu trop prenant, même Image utilisateur.

    Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
    Brusquement reparu, fier comme Viala,
    Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
    V. HUGO

    You should totally read my blog. Mon Twitter
     

    Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums