Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Typographie > A propos d'une ponctuation > Voir le sujet

A propos d'une ponctuation

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne azerty93 # Posté le 21/04/2010 à 20 h 05
Messages : 4
Membres
Bonjour,

Je tiens à vous féliciter pour votre site que je trouve génial. Je souhaiterai vous poser une question.

La phrase suivante est-elle correcte au point de vue "ponctuation".

A qui profite le crime? Est-on en droit de se demander. ou bien

A qui profite le crime, est-on en droit de se demander?

Par avance, merci!
 
Hors ligne Serrazelgobaa # Posté le 21/04/2010 à 20 h 45
J'ai le Q.I. cuit !
Avatar de Serrazelgobaa
Messages : 121
Groupe : zAnciens
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Bonjour et bienvenue :) .

Ton exemple contient deux phrases interrogatives. Il est donc nécessaire d'utiliser deux fois le point d'interrogation ;)

A qui profite le crime ? Est-on en droit de se le demander ?

Tu peux supprimer si tu le souhaites le second point d'interrogation, mais à ce moment là il faut formuler la phrase différemment :

A qui profite le crime ? L'on est en droit de se le demander.

Une petite info complémentaire (ça ne fait jamais de mal ^^ ) : il y a toujours une espace avant le point d'interrogation.

En espérant t'avoir aidé ;)
Modifié le 21/04/2010 à 20 h 46 par Serrazelgobaa

Le caractère « … » a été inséré dans (presque) tous les formulaires de ce site… pourquoi ne pas l'utiliser pour remplacer les trois points « ... » ? :ange:
 
Hors ligne Fihld # Posté le 21/04/2010 à 20 h 50
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Bienvenue ici azerty93,

Moi, je l'écrirais comme ceci : « À qui profite le crime ? est-on en droit de se demander. ». Je considère que la deuxième partie est une incise, tu nous confirmeras ça. Il faut aussi savoir que les majuscules s'accentuent (et se « cédillent » ou se ligaturent).

> Serrazelgobaa : l'ajout du pronom « le » change la phrase. ;)

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Serrazelgobaa # Posté le 21/04/2010 à 21 h 03
J'ai le Q.I. cuit !
Avatar de Serrazelgobaa
Messages : 121
Groupe : zAnciens
Citation : Fihld
> Serrazelgobaa : l'ajout du pronom « le » change la phrase. ;)

Effectivement. Je n'avais pas compris que la deuxième partie de son exemple était une proposition incise (en même temps, il ne le précise pas ^^ ), je pensais juste qu'il avait oublié le pronom.

Le caractère « … » a été inséré dans (presque) tous les formulaires de ce site… pourquoi ne pas l'utiliser pour remplacer les trois points « ... » ? :ange:
 
Hors ligne Fihld # Posté le 21/04/2010 à 21 h 05
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
En fait, j'ai peut-être dit une ânerie, je ne suis pas sûr qu'on puisse parler d'incise ici. À vérifier.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne azerty93 # Posté le 21/04/2010 à 21 h 45
Messages : 4
Membres
Rebonjour et encore merci pour votre rapidité que je salue au passage!
Vos réponses ont dissipé le doute que j'avais au départ.
Reste encore une question concernant la phrase suivante donnée par Fihld:
A qui profite le crime? est-on en droit de se demander.
"est-on" ne doit-il pas s'écrire "Est-on" vu qu'il y a avant un point d'interrogation.
La majuscule n'était pas nécessaire après un signe de ponctuation?
Par avance, merci pour vos précieuses lumières...
Ps: au final, y-a-t-il ou pas incise dans la phrase rapportée?
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/04/2010 à 22 h 31
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Citation : azerty93
"est-on" ne doit-il pas s'écrire "Est-on" vu qu'il y a avant un point d'interrogation.

Certes, il y a un point d'interrogation, mais on considère que ce qui est après fait partie de la même phrase. Par conséquent, on ne met pas de majuscule.
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 21/04/2010 à 23 h 02
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Un peu comme si tu avais mis des guillemets (comme la typo d'une narration d'un roman quoi).

Dans une phrase non-interrogative, d'ailleurs, je l'aurais orthographié comme ceci :
« À qui profite le crime ? » est-on en droit de se demander.

En revanche, si tu veux poser la question, je mettrais :
À qui profite le crime ? Est-on en droit de se le demander ?

(voire même : « À qui profite le crime ? Sommes-nous en droit de nous poser la question ? »)

Par contre, je n'ai pas de règle sous la main pour étayer mes dires et rien ne prouve que d'autres formulations sont incorrectes :D.
Modifié le 21/04/2010 à 23 h 02 par Karl Yeurl

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/04/2010 à 23 h 19
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Les guillemets ne se justifieraient que si l'on cite la phrase. Or ici ce n'est pas le cas (pas forcément en tout cas).
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 21/04/2010 à 23 h 33
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Non.
L'emploi des guillemets est justifié lorsqu'ils encadrent :
  • une citation
  • un dialogue
  • une expression que l’on veut mettre en évidence
  • un mot que l’on désigne en tant que mot de la langue (« orque » est féminin)
  • une expression non standard (trop familière, nouvelle, utilisée ironiquement, etc.)


En tout cas, Antidote me donne raison. :)
Modifié le 21/04/2010 à 23 h 33 par Karl Yeurl

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/04/2010 à 23 h 41
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Je suppose que la mise en gras du troisième point que tu cites n'est pas anodine. Moi, comme ça, à la volée, je mettrais pas de guillemets. Ce n'est peut-être pas une faute d'en mettre, en effet.
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 23/04/2010 à 14 h 15
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
J'avoue pour ma part être un peu indécis.
La mise entre guillemets peut donner à la phrase un sens "réaction commune", issue plus ou moins d'un contexte dans lequel on citerait peu ou prou des auteurs réels ou imaginaires.

Tout dépend du contexte, en fait. ;)

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 

Retour au forum Typographie ou à la liste des forums