Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Fini(es) les questions inutiles ! > Voir le sujet

Fini(es) les questions inutiles !

Doit on accorder "Fini" avec la suite de la phrase ?

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/02/2010 à 20 h 55
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Salut,

J'ai encore une petite question à vous poser. *6pri1 se fait tout petit.*
Dans une phrase exclamative et non-verbale, comme le titre du sujet, doit on accorder le participe passé avec le nom auquel il correspond ?
Par exemple dans cette phrase quelle est la bonne écriture ?
  • Finies les questions inutiles !
  • Fini les questions inutiles !

J'aurais tendance à accorder, personnellement... mais j'ai un léger doute.

Merci beaucoup,
Cyprien :)
Modifié le 24/02/2010 à 22 h 04 par 6pri1
 
Hors ligne Itello # Posté le 21/02/2010 à 21 h 05
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Citation : Luc Gauthier-Boucher
« Fini » s'accorde généralement mais peut rester invariable. Finies les vacances (= les vacances sont finies). Fini les vacances (=c'est fini, les vacances).

Notons que l'accord est plus soutenu.

Cette question existentielle confronte plusieurs points de vue et provoque souvent d'interminables débats. L'Académie française avait écrit un article à son propos, mais l'a visiblement supprimé.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne micky # Posté le 21/02/2010 à 21 h 17
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
C'est la même chose avec « reste », par exemple, non ?
Restent cinq minutes avant la fin de l'épreuve. Reste cinq minutes. Je préfère quand même le pluriel ! ^^ Quoique...

Est-ce qu'on pourrait également rapprocher ça d'une question qui fait toujours débat, « Vive(nt) les vacances ! » ? Bien que là, ça concerne plus le subjonctif.

Enfin bref, on ne pourra jamais imposer une forme ou l'autre sans risquer d'en perdre sa tête (au sens littéral :D ).
 
Hors ligne Itello # Posté le 21/02/2010 à 21 h 27
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Ton exemple avec le verbe « rester » me surprend. Je n'avais jamais vu cet emploi de la troisième personne du pluriel dans un tel cas. Et elle me semble parfaitement incorrecte. Ce qui est sous-entendu, c'est qu'[il] reste cinq minutes (il manque cinq minutes) et non que cinq minutes restent (elles restent où, exactement ?). L'accord n'a donc selon moi pas lieu d'être.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne micky # Posté le 21/02/2010 à 21 h 38
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Ah, bah mince alors. :D Pourtant, les cinq minutes restent bel et bien dans l'horloge, le chronométrage... :-°

Bon en même temps j'avoue que je ne savais pas moi-même si le pluriel était accepté, mais ça m'a paru logique tout d'un coup... C'est peut-être la façon de parler de ma région qui m'a fait donner ce mauvais exemple. ^^
Ça devrait être interdit d'enlever des mots dans un phrase, un point c'est tout ! :) (Non, ne me coupez pas la tête ! :p )
 
Hors ligne Itello # Posté le 21/02/2010 à 21 h 52
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
C'est vrai que l'implicite est un sujet fort délicat. Près de la moitié des sujets du forum Orthographe et grammaire auxquels j'ai participé concernaient ce type de difficulté.

Mais relativise : si on enlevait le subjonctif, les participes passés à s'arracher la tête, les effrayants mots composés ou encore ces épineuses histoires d'implicite, la langue française serait moins savoureuse. Peut-être même qu'on aurait plus besoin de zCorrecteurs. Tu serais au chômage. :p

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne micky # Posté le 21/02/2010 à 22 h 05
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Qui te dit que je regretterais les coups de fouet ? :p Non non Ziame, je plaisante !

Mais c'est vrai que cette complexité est un peu le « point fort » de la langue française, c'est grâce à ça qu'elle vit, évolue, et continue d'exister.
 
Hors ligne christophetd # Posté le 21/02/2010 à 22 h 18
Give me Vicodin.
Avatar de christophetd
Messages : 1297
Groupe : zAnciens
Citation : Itello
Ton exemple avec le verbe « rester » me surprend. Je n'avais jamais vu cet emploi de la troisième personne du pluriel dans un tel cas.


Je ne trouve pas ça tellement incorrect pour la bonne et simple raison que ça reviendrait à dire « Il reste cinq minutes ». :)

Image utilisateur
 
Hors ligne Fihld # Posté le 21/02/2010 à 22 h 25
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Citation : micky
Mais c'est vrai que cette complexité est un peu le « point fort » de la langue française, c'est grâce à ça qu'elle vit, évolue, et continue d'exister.

Bah tu sais, une langue n'a pas forcément besoin de toutes ces circonvolutions de l'esprit pour avoir une histoire et une culture partagée par tous ceux qui la pratiquent. Il est difficile de faire admettre aux gens qui n'y réfléchissent pas que « pauvreté » de la langue n'est pas pauvreté de l'esprit, et qu'il est tout à fait possible de créer, d'évoluer et de mettre à profit sa construction linguistique qui lui est propre. C'est une réaction courante pourtant. En revanche, l'inverse n'est pas vrai, et le français le prouve bien : une langue peut rencontrer tous ces côtés ardus au premier abord et être « savoureuse » (dixit Itello). Mais est-elle savoureuse de par ces éléments, ou est-ce que ceux-ci y participent ?

Pour cette histoire de « reste », ça m'étonne aussi. C'est principalement dû au fait que je n'ai jamais vu cette forme sans le pronom.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Itello # Posté le 21/02/2010 à 22 h 48
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
christophetd > Je crois qu'on s'est mal compris. :) Citation : christophetd
Citation : Itello
Ton exemple avec le verbe « rester » me surprend. Je n'avais jamais vu cet emploi de la troisième personne du pluriel dans un tel cas.


Je ne trouve pas ça tellement incorrect pour la bonne et simple raison que ça reviendrait à dire « Il reste (et non ils restent) cinq minutes ». :)


Fihld > Supprimer le pronom est un phénomène de plus en plus courant à l'oral pour une forme impersonnelle (Manquait plus que ça, fallait que ça m'arrive ! Reste deux idiots qui bloquent la file...) ; ça ne m'aurait pas vraiment étonné s'il n'avait pas mis le verbe sous une forme plurielle.

Tu as bien entendu parfaitement raison, la richesse d'une langue ne s'identifie pas à sa difficulté. Mais je ne pense pas que ce soit ce que voulait dire micky. Certaines difficultés sont assez « savoureuses » car elles apportent une grande richesse. Il n'y a pas si longtemps, ptipilou parlait de la différence parfois subtile mais intéressante entre « leur vélo » et « leurs vélos ». C'est une difficulté, mais également une richesse. C'est cette idée que j'exprimais, en tout cas.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/02/2010 à 22 h 52
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Sauf que « leurs vélos » devrait s'écrire « leurs vélo », non ?
 
Hors ligne Fihld # Posté le 21/02/2010 à 22 h 53
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Citation : Itello
Tu as bien entendu parfaitement raison, la richesse d'une langue ne s'identifie pas à sa difficulté. Mais je ne pense pas que ce soit ce que voulait dire micky. Certaines difficultés sont assez « savoureuses » car elles apportent une grande richesse. Il n'y a pas si longtemps, ptipilou parlait de la différence parfois subtile mais intéressante entre « leur vélo » et « leurs vélos ». C'est une difficulté, mais également une richesse. C'est cette idée que j'exprimais, en tout cas.

Je ne remets pas ça en question, bien au contraire. J'essayais de dire que ce n'est pas uniquement ça qui fait de la langue ce qu'elle est. Mais on s'est bien compris je pense.

Pour l'élision du pronom, effectivement, mais avec « reste », ça passe moyen. >_<

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Itello # Posté le 21/02/2010 à 22 h 55
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
6pri1 > Eh bien non. :d
Leurs étant un adjectif possessif pluriel, il implique un pluriel.

Fihld > Bien sûr. Ta remarque était très pertinente. Mais voyant l'ambiguïté possible de mon propos (et donc de la réponse de micky), j'ai préféré préciser le fond de ma pensée pour qu'on ne me prenne pas pour quelqu'un d'un peu maso. Enfin bref... :p

En effet, avec « reste », ça passe moyen. Je suppose que ça doit être plus usité et moins familier en Suisse ; micky, dis-nous tout.
Modifié le 28/02/2010 à 19 h 47 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/02/2010 à 23 h 10
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Citation : Itello
6pri1 > Eh bien non.

Et bien si ? Enfin, si on considère que « vélo » est l'abréviation de « vélocipède » (ce qui, tout compte fait, n'est peut-être plus le cas aujourd'hui).
 
Hors ligne Itello # Posté le 21/02/2010 à 23 h 19
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Ah, tu parlais de ça... Au temps pour moi. :honte:

Tu écris donc des vélo, des ciné, des taxi, des radio, des stylo, des prof, des télé, etc. ? Ces apocopes sont de nos jours rentrées dans le langage commun et sont donc considérées comme de véritables noms communs.

Ta remarque m'intrigue cependant. Je me demande si la graphie « des vélo » est considérée comme un archaïsme ou bien peut être admise. Mon Larousse et mon Robert n'en font aucune mention, mais je vais faire des recherches plus approfondies pour en être sûr.
Modifié le 21/02/2010 à 23 h 29 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 21/02/2010 à 23 h 44
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
On parlait après tout des difficultés savoureuses de la langue française :p . Il me paraissait indispensable de chipoter... ^^
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 23/02/2010 à 09 h 35
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Et d'alimenter nos discussions.
Si la langue française possède ces savoureuses difficultés, ne serait-ce pas pour mieux en discuter, bref, communiquer entre nous ? Je n'ai pas beaucoup de culture, mais il me semble que notre chère langue a beaucoup fait pour que les gens partagent ?... Vue de l'esprit, sans doute.

Pour le reste, ces difficultés sont néanmoins à connaître, ne serait-ce que pour comprendre nos contemporains, ou pour lire ce qui a été écrit par ceux qui nous ont précédés ! :D

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne micky # Posté le 24/02/2010 à 21 h 54
Avatar de micky
Messages : 2228
Groupe : Administrateurs
Responsable zCorrection
Citation : Itello
micky, dis-nous tout.

Tout. :p (Rho, bon, c'est vrai que celle-là elle était facile. :-° )

Bah en fait, comme je l'ai dit, je n'ai pas réfléchi avant de poster mon message : ça m'a paru normal, naturel ; mais quand tu m'as fait remarquer que les minutes n'étaient pas sujet, je me suis rendu compte que je devais me ressaisir un peu. ^^ Alors est-ce que ce serait dû à une mauvaise diction des gens à l'autre bout de la francophonie européenne continentale où j'habite ( :euh: ) ? Je n'en sais rien. En fait, je ne pense pas. À mon avis, c'est simplement quelque chose qui peut paraître tellement « implacable », qu'on est sûr de faire juste, et qui est finalement une belle erreur (personnelle, et je te remercie de me l'avoir vivement soulignée).

Si tu te demandais si l'élision du pronom avec « reste » est peu ou beaucoup utilisée en Suisse, eh bien il me semble que c'est assez employé. Mais remarquez que dans certaines régions de France tout du moins, ça doit aussi l'être : pas plus tard que la veille du jour où j'ai posté mon message erroné (en clair, samedi) il me semble, j'ai regardé D&**, une sem**** pour tout chan*** (c'est bon vous ne voyez pas de quoi je parle ? :D ) à la télévision, et il était continuellement marqué « Reste X jours » en bas à gauche... Comme quoi, regarder la télé ça peut être bien si ce qui est montré est « correct » et qu'on y fait attention, de sorte que nous puissions nous corriger.

Citation : ptipilou
Pour le reste, ces difficultés sont néanmoins à connaître, ne serait-ce que pour comprendre nos contemporains, ou pour lire ce qui a été écrit par ceux qui nous ont précédés ! :D

En effet, que ferions-nous si nous ne pouvions te lire ? :)
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums