Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > Comment trouver un bon titre ? > Voir le sujet

Comment trouver un bon titre ?

C'est une vraie question, pas un effet de style.

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Tchouk! # Posté le 04/02/2010 à 22 h 56
Messages : 2
Membres
Bonjour.

Mon problème est simple : j'ai un mal fou à trouver des titres de news originaux ou recherchés. Est-ce que quelqu'un a une idée de comment je pourrais m'améliorer à ce niveau ?

Toutes les suggestions sont les bienvenues, même les plus loufoques. D'avance merci.
 
Hors ligne Fihld # Posté le 05/02/2010 à 16 h 20
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Salut,

En effet, le titre est très important et donnera envie (ou non) de lire et ce, plus (ou moins) bien. Cela pour dire que si un titre bien trouvé peut taper dans l'œil, se forcer à mettre quelque chose d'original pour mettre quelque chose d'original peut avoir l'effet inverse que celui qui était escompté. Rien de pire que la tentative ratée de faire drôle/attirant/recherché pour faire fuir le lecteur. Il faut donc veiller à faire naturel.

Pour ce qui est des conseils, je suis moi-même bien mauvais dans ce genre de choses, mais je vais quand même essayer de te donner quelques pistes.

  • Prendre conscience de la polysémie des mots : la plupart des mots revêtent plusieurs sens (bureau : meuble, lieu) et il peut être intéressant de donner deux sens au titre, le sens « évident », propre, et le sens figuré, plus travaillé. Le mieux reste de donner deux sens plausibles évidemment (à toi de déterminer lequel est le bon dans ta news). Par exemple : « Bonheur d'occasion » (honteusement trouvé sur Internet). Est-ce un bonheur passager, qui tire son origine d'un événement ? Ou est-ce plutôt un bonheur bon marché, peu coûteux ?
  • La paronymie. C'est une « homonymie imparfaite » qui consiste à identifier deux mots qui ont presque la même prononciation, avec des sons proches, mais qui restent différents. J'avais trouvé il y a longtemps l'exemple suivant dans un article de journal : « La smart va vous changer la ville ».
  • Dans le même ordre d'idée, on a la paranomase qui consiste à rassembler des paronymes au sein d'une même proposition. C'est plutôt agréable à l'oreille et ça peut dénoter ta capacité à jouer sur les sons. Je te donnerai pour exemple ce poème de Marbeuf :

    Secret (cliquez pour afficher)
    Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
    Et la mer est amère et l'amour est amer,
    L'on s'abîme en amour aussi bien qu'en la mer,
    Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

    Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage,
    Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
    Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
    Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

    La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
    Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
    Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

    Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
    Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
    Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes.

  • Tu peux aussi imaginer utiliser des mots qu'on n'attend pas au premier abord, qui font « tache ». Piqués au vif par cet assemblage étrange, les lecteurs arriveront au galop. Tu parlais de propositions loufoques, la mienne est de justement placer des propositions loufoques.
  • Il faut aussi veiller à adapter les différents effets que tu peux créer à ce que tu veux dire. En effet, il serait mal venu de jouer sur les mots sur un sujet sensible, ou qui prêterait à confusion. Il vaut mieux faire clair et simple, la formule est souvent gagnante et tu es sûr de ne pas perdre quelques lecteurs potentiels avant même d'avoir commencé.


Comme tu le vois, il s'agit surtout de procédés rhétoriques qui attirent souvent l'attention. Tu peux t'en servir pour essayer de capter un maximum de regards. Mais n'en dis pas trop dans le titre, il faut qu'il reste évasif, sans quoi donner de son temps pour lire la news n'a plus d'intérêt.

Bon courage ! :)

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Tchouk! # Posté le 07/02/2010 à 23 h 30
Messages : 2
Membres
Merci beaucoup, surtout pour tes exemples :) . Au passage, j'aime bien ta signature.
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 07/02/2010 à 23 h 36
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Le dernier conseil si tu veux suivre ceux donnés par Fihld : avoir une heure devant toi pour choisir le titre de ton article :p .

EDIT : Merci Fihld, grâce à toi j'ai pu montrer ma culture en termes de langue française à mon prof de français : j'étais le seul de la classe à pouvoir caser ce vocable méconnu qu'est la paronymie.:)
Modifié le 12/02/2010 à 13 h 06 par 6pri1
 
Hors ligne Ziame # Posté le 07/02/2010 à 23 h 39
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11523
Groupe : Administrateurs
Bonsoir,

J'ajouterai en plus de ce qu'a dit Fihld dans son très intéressant message qu'outre le fait de rester naturel (qui est, comme il l'a dit, très important), il faut aussi trouver une formulation qui intrigue le lecteur tout en étant explicite. Il faut réussir à être accrocheur sans être racoleur (la nuance est subtile :p ).

Personnellement, quand je rédige un billet, j'essaye de le relire après coup (titre inclus), en essayant d'adopter un regard extérieur et en me demandant comment le lecteur pourrait percevoir mon article. En essayant d'adopter ce point de vue, ça permet parfois d'éviter des impairs (gaffes, passages s'avérant inintéressants ou incompréhensibles à la relecture), c'est aussi valable pour les titres.

Enfin dernier point concernant le titre, celui-ci ne doit pas être trop long. S'il est trop long, ça fatiguera déjà le lecteur qui a tendance à survoler les titres d'un regard pour ne choisir que celui dont les quelques mots clés le composant le retiennent.

Voilà, j'espère avoir apporté quelque chose en plus de ce qu'a dit Fihld, mais étant donné son message déjà très complet, j'aurai fait ce que j'ai pu ! :p
Cordialement. ;)

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 
Hors ligne Fihld # Posté le 08/02/2010 à 17 h 12
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Dernier point (oui oui, c'est possible) : lire le titre que tu auras créé à haute voix, ça permet souvent de trouver ce qui sonne faux et de voir comment on peut l'interpréter.

Citation : Tchouk!
Au passage, j'aime bien ta signature.

Merci, je me suis grandement inspiré d'un membre intéressant du SdZ.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Nicolas M. # Posté le 18/02/2010 à 22 h 45
NiCoLaSm = 406.9 g/mol
Avatar de Nicolas M.
Messages : 666
Groupe : zCorrecteurs
<hs>Quoi ?! Friedrich Nietzsche est membre du SdZ ? :waw: </hs>
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums