Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Beaucoup de... > Voir le sujet

Beaucoup de...

soin(s), précaution(s), etc.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 2 visiteurs.
Page : 1 
Hors ligne ptipilou # Posté le 28/12/2009 à 17 h 08
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Instinctivement, j'écrirais beaucoup de précaution (de soin) sauf s'il s'agit d'actes dénombrables, en se référant au contexte.

Citation : exemple
La fouille doit être minutieuse et entreprise avec beaucoup de précautions

Ici, par exemple, je ne mettrais pas de "s".

Et vous ?
D'une manière générale, quelle serait votre version, selon vous, l'usage le plus courant ? ;)

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Itello # Posté le 28/12/2009 à 17 h 12
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Je pense qu'il suffit d'omettre « beaucoup de » pour y voir plus clair.

« La fouille doit être minutieuse et entreprise avec des précautions nombreuses. »
« J'ai pris une précaution toute particulière pour cette fête. »
« J'ai pris beaucoup de précaution pour cette fête.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 28/12/2009 à 17 h 31
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Ce qui tendrait à me donner raison :
Citation : exemple
La fouille doit être minutieuse et entreprise avec beaucoup de précaution

N'est-ce pas ?

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Ziame # Posté le 28/12/2009 à 17 h 32
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11523
Groupe : Administrateurs
Bonjour,

Sans réfléchir j'aurais eu tendance à écrire « beaucoup de précautions » et à accepter les deux (singulier et pluriel) pour soin.

Cela dit rien ne me permet de différencier les deux et je pense qu'il est plus probable que le bon accord soit celui au pluriel dans les deux cas.

EDIT : en fait je n'en sais trop rien donc je préfère ne pas risquer de dire une bêtise. Ce site tendrait à justifier l'emploi du singulier comme du pluriel mais bon...
Modifié le 28/12/2009 à 17 h 36 par Ziame

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 
Hors ligne Itello # Posté le 28/12/2009 à 17 h 56
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Citation : ptipilou
Ce qui tendrait à me donner raison :
Citation : exemple
La fouille doit être minutieuse et entreprise avec beaucoup de précaution

N'est-ce pas ?

Tout dépend ce que tu souhaites dire.
La fouille doit être minutieuse et entreprise avec (de la) précaution ou bien avec (des) précautions (nombreuses).
En fait, on en revient au problème avec leur et leurs, on parle de la même chose mais sous un point de vue différent.

Ma préférence, dans ce cas précis, se porterait sur le singulier. On doit pratiquer cette fouille en utilisant la précaution du début à la fin.
Mais l'autre version est tout aussi cohérente. On utilise un nombre de précautions habituelles, le pluriel peut tout à fait se justifier.

Les goûts et les couleurs. :)

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 28/12/2009 à 18 h 53
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Mouais. Pourquoi alors rencontre-t-on le plus souvent "avec beaucoup de soin", et quasiment jamais "avec beaucoup de soins" ?

La précaution, le soin, ... l'attention, tiens, comme du reste d'autres notions. Je serais plutôt tenté de dire qu'on écrit au singulier pour signifier "beaucoup de la précaution".

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Itello # Posté le 28/12/2009 à 19 h 09
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Citation : ptipilou
Pourquoi alors rencontre-t-on le plus souvent "avec beaucoup de soin", et quasiment jamais "avec beaucoup de soins" ?

Pourquoi mes chaussettes sont-elles bleues ? Bonne question également.

Non, je plaisante. :p
En plus, la réponse existe dans ton cas. Oublie juste ce « beaucoup » qui semble te troubler.
Tu travailles avec (un) soin (particulier). Tu travailles plus rarement avec (des) soins.

Le sens de ce mot diverge beaucoup qu'on l'utilise au singulier ou au pluriel.
Le soin, c'est l'application qu'on a dans son travail.
Les soins, c'est le traitement qu’on fait à un malade.

Tu comprends bien pourquoi on n'utilise pas « soin » au pluriel dans ce cas.
Mais le fait qu'on rencontre une expression souvent ou non n'est pas un argument recevable pour la considérer comme correcte ou erronée.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 28/12/2009 à 19 h 21
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
C'est vrai, mais le fait qu'on ne lise pas souvent (je me demande si je l'ai déjà lu autrement qu'avec "moult" ou "diverses") "avec beaucoup de précautions" m'engage à penser tout de même que la formule stipulerait plutôt que la précaution est une notion globale, ainsi que l'est le soin.

Je reste persuadé que "beaucoup de précautions" entraîne le fait que "précaution" ne soit pas dénombrable, et donc singulier dans cette utilisation. De la précaution, du soin, de l'attention...

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Itello # Posté le 28/12/2009 à 19 h 34
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
« Beaucoup d'adresse », « beaucoup de gentillesse », « beaucoup d'agilité », « beaucoup de précaution ».
Je ne nierai pas que l'usage du singulier est plus courant et possède ma préférence généralement. Mais ce « s » me plaît.

Après, le pluriel ne semble pas pouvoir être condamné car le sens donné n'est pas invraisemblable non plus.
Les précautions que tu dois réaliser avec précaution, il faut prendre beaucoup de précaution (être prudent) pour ne pas les oublier.
La fouille doit être minutieuse et entreprise avec beaucoup de précautions (des centaines).


Enfin bon, encore un débat insoluble... (sauf dans l'eau) :)
Modifié le 28/12/2009 à 19 h 40 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 02/01/2010 à 23 h 39
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Après réflexion, je pense qu'il est indispensable de mettre le pluriel quand tu énumères ce que tu définis (les soins). Je dirais plutôt : "La correction d'un tutoriel nécessite beaucoup de soins : l'orthographe, la grammaire, la syntaxe sont des notions difficiles" (notez que la phrase est idiote).

Sinon, tu dis que ça prend beaucoup de temps :p
 
Hors ligne Diminfo # Posté le 08/01/2010 à 20 h 43
Avatar de Diminfo
Messages : 22
Membres
D'instinct je dirais que les deux marchent.
Beaucoup de précaution => beaucoup mais une seule sorte de précaution
Beaucoup de précautions => beaucoup de plusieurs types de précautions

Vous cherchez de nombreux cours sur la

sécurité informatique et la programmation

? Alors ce site internet est fait pour vous ;)
Le blog High-Tech et Internet dispose de cours et d'articles très intéressants sur le blog Nameless :P
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums