Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Typographie > Pourquoi écrit-on Comédie-Française ? > Voir le sujet

Pourquoi écrit-on Comédie-Française ?

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne Itello # Posté le 17/12/2009 à 23 h 50
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
M'étant posé la question il y a peu, je fournis ici la réponse à tous ceux qui souhaitent l'entendre.

« Comédie-Française », quelle étrange graphie tout de même ! Elle semble contraire à la règle habituellement en vigueur concernant le nom des institutions : « le premier mot nécessaire à l’identification porte la majuscule, ainsi que les adjectifs le précédant éventuellement » 1. C’est pour cette raison que nous écrivons Éducation nationale ou encore Académie française. Mais quelle serait donc l’explication de cette graphie qui semble si peu orthodoxe ?

Citation : Jean-Pierre Lacroux, Orthotypographie
Parce que c’est comme ça et que cela ne se discute pas !

Voilà donc la réponse que Jean-Pierre Lacroux s’est plu à fournir. Charitable, il propose également une justification : « parce qu’il s’agit d’un établissement et non d’un être humain, et que la nuance n’est pas mince ». On parle ainsi du collège Jules-Renard ou encore du lycée Henri-IV. Cette dernière semble assez convaincante, n'écrivons-nous pas également le Palais-Royal (au cœur duquel se trouve notamment notre Comédie-Française) ou les Champs-Élysées ?

Mais allons donc plus loin. La Comédie-Française est un établissement, un théâtre pour être plus précis, mais qui nierait qu’elle est également une immense institution ? Pourquoi n’appliquons-nous pas dès lors la graphie « Comédie française » ?

La graphie aujourd’hui appliquée repose en fait sur l’histoire.  Isabelle Cecchini explique en effet qu’elle est « anciennement et traditionnellement utilisée pour un certain nombre de salles de théâtre parisiennes, dont certaines ont disparu » 2. C’est ainsi que l’on parle de l’Opéra-Comique ou encore du Théâtre-Italien.

1 Questions de langue, site de l’Académie française ;
2 Orthotypographie de Comédie-Française, contribution d’Isabelle Cecchini sur le forum Usenet.
Modifié le 18/12/2009 à 20 h 33 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Guillawme # Posté le 18/12/2009 à 11 h 14
Avatar de Guillawme
Messages : 3258
Groupe : zAnciens
Très instructif, merci. :)
Je ne m'étais jamais vraiment aperçu de cette étrangeté.
 
Hors ligne Ziame # Posté le 20/12/2009 à 19 h 57
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11523
Groupe : Administrateurs
Moi non plus, mais l'explication est très intéressante.

Merci pour ces précisions Itello ! :)

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 
Hors ligne Itello # Posté le 20/12/2009 à 21 h 05
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Bah moi non plus, ça m'a pris comme ça en lisant un article du Monde. :d

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 

Retour au forum Typographie ou à la liste des forums