Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > Cours particuliers > Voir le sujet

Cours particuliers

Votre expérience en la matière

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 06/11/2009 à 00 h 47
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
Bonsoir,

A l'heure où les dépenses commencent à excéder les rentrées, l'étudiant fauché que je suis se demande quels sont les moyens qui s'offrent à lui pour engranger quelque richesse.

Trouver un job d'étudiant n'est pas une tâche particulièrement aisée. J'ai d'abord pensé au job de distributeur, qui correspond relativement bien à mes critères. Malheureusement, il est nécessaire d'être âgé de 18 ans, condition que je ne satisfais pas (presque, mais non :p ).

Puis, j'ai pensé aux cours particuliers. Cependant, j'aurais quelques questions à vous poser. Tout d'abord, quelqu'un a-t-il déjà donné des cours particuliers ? Personnellement, je pensais donner des cours de mathématiques. Au sujet de la tranche d'âge des étudiants, je ne sais pas trop. Qu'en pensez-vous ? Je suis actuellement en rhéto (terminale). Je ne pense pas que ce soit extrêmement légal, m'enfin. En ce qui concerne les tarifs... 10-15 € de l'heure me paraît être un bon prix ? Sachant que je n'ai guère d'expérience et aucun diplôme.

A vous les studios !
(Il se peut tout à fait que j'aie commis quelques erreurs dans mon message, je suis particulièrement fatigué :honte: )

Excellent ...
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 06/11/2009 à 08 h 06
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Donner des cours particuliers n'est certes pas légal mais c'est toléré. De mémoire je n'ai jamais entendu parler d'un quelconque étudiant qui se serait fait arrêter pour avoir donner des cours particuliers en vue de se faire un peu d'argent de poche… Bon maintenant si ton annonce est passée de façon professionnelle, ça peut changer la donne, m'enfin voilà, te tracasse pas pour ça. :)

Pour ma part, je donne des cours particuliers depuis 2 ans, mais c'est un peu spécial vu qu'il s'agit de cours de piano… les gens prennent donc ça réellement comme un loisir et du coup c'est assez irrégulier. Par contre pour les matières conventionnelles, comme les mathématiques, ça doit déjà être plus gérable.

Pour ce qui est du tarif, as-tu regardé ce qui se fait à droite à gauche dans ton coin (et même sur Internet) ?
Tu es en Terminale, mais jusqu'à quel niveau comptes-tu suivre tes élèves ? Et quel est ton niveau à toi (niveau réel, et je pose la question non pas pour que tu y répondes ici mais pour que tu te la poses à toi ;) ) ? Tout ça joue sur le prix, mais une quinzaine d'euros pour une bonne heure bien remplie je pense que c'est tout à fait correct.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 06/11/2009 à 09 h 07
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Bonjour.

Je ne vais pas te parler de cours que j'ai reçus, ni de cours que j'ai donnés.
Mais plutôt d'une chose qui pourrait t'aider, car je l'applique à mon propre fils.

Pour faire court, à l'issue de sa première seconde, on est allé faire le point avec une conseillère psycho-pédagogique, ce qui m'a été recommandé par nombre d'amis parents d'élèves, qui avaient eu recours au même service. À l'issue de la rencontre, cette personne nous a suggéré de faire appel à un(e) étudiant(e) de deuxième-troisième année afin de donner un petit coup de main, côté organisation.

En effet, il s'avère que nos chères têtes blondes connaissent un déficit de ce côté-là, que le collège (6e – 3e en France) serait la période qu'ils ne mettent pas à profit pour s'organiser pour les devoirs, les révisions et d'une manière générale, pendant laquelle ils sont les plus "désemparés" face à la méthode de travail.

J'ai donc fait appel - voulant relever le défi et faire confiance à cette conseillère, chacun son métier - à une étudiante qui donne un coup de main côté méthode à mon adolescent de fils (17 ans bientôt, deuxième seconde, France). Je ne peux pas dire qu'aujourd'hui, mon fils s'organise mieux, car il y a aussi la motivation sur laquelle on peut jouer dans une certaine limite. Pour oser un parallèle osé, je pense "qu'on ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif". Prenez ce que je dis au second degré, bien sûr. Si vous préférez, on ne fait pas le bonheur de quelqu'un contre son gré... Mais ses notes sont quasiment toutes au-dessus de 15, et chose nouvelle, il attend les résultats avec impatience (non, je ne l'ai pas échangé) et semble travailler nettement plus. Et surtout, il va au lycée avec nettement plus de plaisir (copains, mais aussi un nouveau plaisir, celui d'engranger de bonnes notes). Le seul truc, c'est qu'il y a encore un déficit côté travail personnel... On y travaille.

Alors - c'est là que je veux en venir - s'il y a quelque chose sur lequel tu peux faire quelque chose, en te servant de ta propre expérience, c'est ça : la méthode de travail. Les enseignants sont d'ailleurs unanimes : au-delà du manque de travail, c'est l'organisation sur laquelle tu peux proposer tes services.
Côté niveau, propose plutôt tes services aux collégiens qu'aux lycéens, la crédibilité sera plus grande côté parents.

Bonne chance !

Note : ah oui, 10 € de l'heure, c'est pas mal.

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Itello # Posté le 06/11/2009 à 15 h 08
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Donner des cours, c'est un peu mon travail en fait. Je réalise des cours particuliers pour subventionner mes études.
Pour ce qui est de la légalité, ne te tracasse pas pour ça.

Pour rebondir sur le propos de ptipilou, la méthodologie est très importante. Mais je ne me baserais pas personnellement sur des cours de méthodologie pure. Ce qui est important lorsque tu donnes des cours, c'est de percevoir rapidement les lacunes qu'a acquis l'élève. Avant de travailler sur un point particulier du cours, il est dans 80% des cas utiles de revoir la méthode. Pour cela, scruter un devoir que l'élève n'a pas forcément très bien réussi et lui expliquer ce qui ne va pas est une bonne méthode. Il faut apprendre les définitions, mieux lire les consignes, réaliser un brouillon pour les calculs difficiles, revoir les exercices-types etc.

Quelques conseils en vrac qui me viennent à l'esprit :
  • Il ne faut pas hésiter à critiquer ce qui ne va pas. Mais il faut le faire avec grande minutie. La difficulté, c'est qu'il faut que l'élève comprenne ses difficultés sans jamais se sentir dévalorisé. Tu peux lui indiquer ce qu'il a bien fait, lui montrer que certaines de ses difficultés ne sont que des détails et qu'il va rapidement y arriver. En clair, le rassurer. Dans les petites classes, il est toujours possible de rebondir. Si tu n'es pas optimiste, il ne le sera pas non plus.
  • Sois cool. Fais le cours avec le sourire, sans trop lui foutre la pression. Tu peux donner des exemples qui le feront sourire ou bien mieux, s'impliquer. Il faut qu'il se sente concerné par ce qu'il apprend. S'il ne perçoit que ses cours comme des concepts obscurs inventés par des inventeurs tordus, il n'accrochera pas. La différence entre un cours en classe et un cours particulier, c'est le contact humain.
  • Il ne faut pas qu'il se sente pris de haut, surtout si votre différence d'âge est faible. Il risque de se braquer. Essaye de te mettre à son niveau. Qu'il te perçoive comme quelqu'un sur qui il peut compter. Lui donner une adresse électronique sur laquelle il peut te joindre s'il a une question par exemple. Tu verras, certains élèves te recontactent quelques années après pour te remercier, ça fait un plaisir fou.


Où trouver la clientèle ? Tu peux diffuser un petit message informatif sur les panneaux de communication des collèges, lycées etc. Commence petit à petit et tu verras ensuite si tu veux prendre une cadence plus importante. Se charger de 2 ou 3 élèves, c'est une bonne chose pour un début. On ne s'occupe pas de bétail, on prend une responsabilité dans la réussite future de notre poulain. Enfin, il ne faut pas prendre cela trop à cœur non plus. Certains élèves ne réussiront pas car ils n'en ont pas la volonté. C'est franchement dommage mais ce n'est pas de notre faute.

En ce qui concerne le prix, c'est à toi de voir. Je prends personnellement 15€ de l'heure mais mes cours durent en fait toujours plus d'une heure. Si on n'a pas fini, si l'élève n'a pas compris quelque chose, je ne peux pas le laisser se débrouiller car j'ai fini mon heure. Je compte mes horaires en très gros.
J'ai aussi été confronté à des parents qui avaient peu de moyens. Il m'est arrivé de travailler à 5€ de l'heure.
Mais globalement, je suis d'accord avec toi, une branche de 10-15€ est tout à fait raisonnable.

Je me permets de citer un de mes anciens messages, à ce propos :

Citation : Itello
Lorsque je donne des cours, j'use assez de la méthode « coup de poing ». Je cherche à réveiller les élèves, à les faire réfléchir rapidement pour qu'ils atteignent leur maximum.

Mais attention, mes pratiques ne sont pas vraiment les mêmes que celles de ce jeune homme au look très original. Je ne souhaite pas que mon élève se dévalorise lui-même. Je vais par étapes et lui donne des exercices que je sais qu'il peut fait. Je le pousse à y arriver et non à laisser tomber. « Un petit effort, tu es parfaitement capable de le faire ».

Je pense que l'élève doit être persuadé qu'il peut y arriver pour y arriver. La démotivation est souvent présente dans le milieu scolaire et le rôle des aides est aussi de remotiver l'élève, de lui montrer que ce n'est pas aussi difficile qu'il le pense et que lui aussi peut y arriver.

Être difficile avec l'élève, j'en concède. La critique de son travail, de son manque d'effort, de volonté, je l'approuve. Mais dévaloriser l'élève ne risque que de le faire couler. Il faut toujours lui montrer qu'il est capable de le faire.


En tout cas, bonne chance. :)

@ptipilou : Je suis en première année de droit. Mais ça doit faire 5 ans que je donne des cours.
Modifié le 06/11/2009 à 17 h 37 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 06/11/2009 à 17 h 19
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
C'est diablement intéressant, pour le pauvre parent que je suis !
Le message d'Itello devrait pouvoir te permettre d'y voir plus clair (Itello, tu es en quelle année ?).

En tout cas, j'approuve la méthode. Trouver le juste milieu entre le laxisme et l'intransigeance doit s'acquérir au fil du temps, mais le garder à l'esprit les premiers temps, c'est le fil rouge, la colonne vertébrale.

Ah, j'allais oublier : ne laisse pas trop les parents s'immiscer tout de même. Dès les premiers "entretiens" entre mon fils et son coach (une jeune femme très bien), nous avons - sa mère et moi - très vite décidé que cela se passait en vase clos (même si nous n'avons pas pu nous empêcher de tendre l'oreille), entre le "gamin" et le jeune adulte. Cela implique aussi que le contact soit permanent entre les parents et le coach, mais en dehors de la "séance". ;)

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 06/11/2009 à 20 h 30
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
Grand merci pour vos conseils, encouragements. Je pense que je vais tenter le coup.

Je suis en train de rédiger ma petite annonce. Etant donné que la réussite de mon projet est tributaire de cette annonce, dans un premier temps en tout cas, j'aimerais mettre toutes les chances de mon côté.

Quels sont les éléments à introduire et de quelle manière les agencer pour attirer l'oeil et permette qu'on s'y intéresse de plus près ?

J'ai commencé à écrire un petit quelque chose :

"Bonjour !

Etudiant en rhétorique propose ses services aux élèves entre la première et la troisième année du secondaire éprouvant des difficultés ou désirant affiner leurs connaissances en mathématiques.

Sérieux et bonne humeur garantis... ! "

Mais cela me semble un brin froid et pas particulièrement susceptible de produire des résultats probants.

Merci encore de votre aide :)

Excellent ...
 
Hors ligne Fihld # Posté le 06/11/2009 à 21 h 44
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Pour une petite annonce, je ne suis pas certain que les formules de politesse comme « Bonjour » soient de mise. Il ne faut pas hésiter à te « vendre » au moyen d'un maximum d'informations en un minimum de mots. Les parents bien souvent (parfois les élèves) doivent pouvoir apprécier du premier coup d'œil ce que tu proposes (et ils souhaitent que ce coup d'œil ne soit pas trop long). Je te propose ceci :

Citation : exemple
Bon étudiant en rhétorique, sérieux et disponible, propose d'aider des élèves entre la première et la troisième année du secondaire éprouvant des difficultés ou désirant affiner leurs connaissances en mathématiques. Méthode de travail efficace donnée.

L'argument de la méthode de travail marche généralement bien, cf. différents messages d'Itello. :)

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 06/11/2009 à 22 h 15
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Bonjour,

Tout d'abord, je te félicite pour cette initiative, je trouve ça une belle chose.
Sinon, pour l'annonce, je pense qu'il faut que ça reste simple et que ça montre le sérieux. N'oublie pas de mentionner tes tarifs (qui peuvent variés, comme l'a montré Itello). Sinon, j'enlèverais les "..." à la fin, je sais pas, ils me donnent l'impression de dire "ou pas".
Sinon, pourquoi te limites-tu à trois années du secondaire ?

Ah oui, n'oublie pas de préciser ton année.

EDIT : Devant la proposition de Fihld, je ne peux que m'incliner bien bas.
Modifié le 06/11/2009 à 22 h 16 par Dalshim
 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 06/11/2009 à 22 h 46
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
Merci à vous, Fihld et Dalshim.

La raison pour laquelle je me limite à ces trois années, Dalshim, est que je ne pense pas pouvoir être en mesure de paraître crédible aux yeux des parents si je monte dans les années, puisqu'elles se rapprochent dangereusement de mon actuelle :p

J'ai imprimé mes petites annonces, j'irai les afficher demain. Je croise les doigts ! :)

Excellent ...
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 08/11/2009 à 22 h 04
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Bonne chance à toi. Dis nous ce que ça donne.
 
Hors ligne generationcours # Posté le 03/08/2014 à 18 h 51
Messages : 1
Membres
Bonjour,

Je donne personnellement des cours particuliers pour les niveaux collège, lycée et supérieur dans le domaine des Mathématiques et de la physique-chimie.

Etant étudiant, je donnais déjà des cours particuliers en mathématiques et physique-chimie. Aujourd’hui c’est mon activité à temps complet. Je suis diplômé ingénieur et je propose les services de cours particuliers en Mathématiques et Physique-chimie dans l’ouest de Paris.

Personnellement, je pense que c’est une bonne activité pour un étudiant car il y a beaucoup de demande surtout si vous avez des qualités dans ce domaine, que vous êtes dévoué et très disponible. Je recherche perpétuellement des contacts avec d’autres professeurs afin qu’ils puissent assurer des cours lorsque je ne peux pas assurer les cours car je ne peux pas diviser en deux. Néanmoins, les conditions sont que le professeur particulier ait une formation scientifiques et au minimum un Bac+3 (avec bac S).

Vous pouvez recherchez sur le moteur de recherche google « génération cours » qui est le nom de l’entité sous laquelle moi et d’autres enseignants dispensent des cours particuliers de Mathématiques et Physique-Chimie.

Je pense que donner des cours est la meilleurs activité qu’un étudiants puisse avoir. Bon courage !
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 06/08/2014 à 10 h 13
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3010
Groupe : zAnciens
Image utilisateur

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 
Hors ligne BoardsOfCanada # Posté le 16/09/2014 à 16 h 27
Messages : 3
Membres
Citation : generationcours
Bonjour,

Je donne personnellement des cours particuliers pour les niveaux collège, lycée et supérieur dans le domaine des Mathématiques et de la physique-chimie.

Etant étudiant, je donnais déjà des cours particuliers en mathématiques et physique-chimie. Aujourd’hui c’est mon activité à temps complet. Je suis diplômé ingénieur et je propose les services de cours particuliers en Mathématiques et Physique-chimie dans l’ouest de Paris.

Personnellement, je pense que c’est une bonne activité pour un étudiant car il y a beaucoup de demande surtout si vous avez des qualités dans ce domaine, que vous êtes dévoué et très disponible. Je recherche perpétuellement des contacts avec d’autres professeurs afin qu’ils puissent assurer des cours lorsque je ne peux pas assurer les cours car je ne peux pas diviser en deux. Néanmoins, les conditions sont que le professeur particulier ait une formation scientifiques et au minimum un Bac+3 (avec bac S).

Vous pouvez recherchez sur le moteur de recherche google « génération cours » qui est le nom de l’entité sous laquelle moi et d’autres enseignants dispensent des cours particuliers de Mathématiques et Physique-Chimie.

Je pense que donner des cours est la meilleurs activité qu’un étudiants puisse avoir. Bon courage !


Le site c'est bien http://www.generation-cours.com ? Personnellement, je ne suis pas très convaincu par le design du site, beaucoup trop de vide selon moi...le blanc prend la moitié de l'écran = / Après, l'organisme est peut-être bien !
Personnellement, j'ai déjà donné des cours particuliers sur le site d'annonces www.omnicours.com et j'en garde un bon souvenir... après, c'est tout de même assez aléatoire, ça dépend beaucoup de l'élève sur lequel on tombe.
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums