Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Littérature > Romans > Les mangas > Voir le sujet

Les mangas

Que pensez-vous d'eux ?

Page : 1 2 3 4 5 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 2 3 4 5 Suivante 
Hors ligne lulu31 # Posté le 19/09/2009 à 11 h 03
Avatar de lulu31
Messages : 301
Membres
J'en entends souvent parler de ces mangas! et je n'entends que du bien. apparemment c'est un tout nouveau style d'écriture, bien à la mode.
Je me suis pas encore lancé dedans (c'est pour bientôt!) et j'aimerais bien savoir ce que vous en pensez.
Si vous n'en avez pas encore lu, vous pourez savoir comment ça marche car c'est bien different de nos livres selon ce que j'ai entendu.
Pour ce qui en ont déjà lu, vous pourez donnez vos impressions, vos commentaires ou bien encore faire des remarques.
Pour parlez aussi des mangas que vous avez lus, conseiller ce qui vous ont plu, ou bien déconseiller ce qui ne vous ont pas plus.

(\ /)
( - -)
c(")(")

Écrivez et publiez vos livres : Écrits libres
Partagez vos dessins : Let's to draw
 
Hors ligne Guillawme # Posté le 19/09/2009 à 11 h 16
Avatar de Guillawme
Messages : 3258
Groupe : zAnciens
Salut

Je sais peu de choses des mangas, mais une chose est sûre c'est qu'il y en a absolument pour tous les goûts (plusieurs amis qui en lisent m'ont parlé de ça).

J'ai déjà essayé d'en lire, mis à part le sens de lecture qui perturbe la première fois ça se lit assez facilement.
Ce que je n'aime pas c'est que le nombre d'épisodes est souvent très grand, et même si c'est un élément qui fait des mangas ce qu'ils sont je préfère personnellement lire des histoires qui savent se terminer.
Mais en fait on m'a expliqué que c'est normal : avant d'être publiés indépendamment, la plupart des mangas paraissent par épisodes dans des revues hebdomadaires ou mensuelles et les auteurs sont ainsi pressés (par les lecteurs) d'écrire des épisodes en grand nombre.

Il y a au moins un manga que j'aimerais lire en entier, car il est terminé et n'a pas beaucoup d'épisodes (comparé aux autres) : Death Note. J'ai lu les cinq premiers et le genre me plaît (mi-policier mi-fantastique, si on peut dire).
 
Hors ligne Fihld # Posté le 19/09/2009 à 11 h 24
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Death Note est un des rares que j'ai lus (je ne suis pas trop fan du support), et je dois dire qu'il est très bon (on trouve aussi les animés sur Dailymotion). Comme l'a dit Guillawme, on peut être lassé de la longueur de la plupart des séries.
Après, ça touche peut-être plus de monde que les « vrais » romans du fait qu'il y a moins de texte et plus d'images ; ça permet de mettre quelque chose de concret sur une scène et ça fait appel aussi bien au dessin qu'à l'intrigue et au style d'écriture.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 19/09/2009 à 16 h 55
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Le phénomène manga est assez récent en effet, mais il n'est pas « tout nouveau » non plus.
En France, ça existe depuis pas mal d'années, mais ça a commencé à prendre de l'ampleur vers la toute fin des années 90 / début 2000, donc ça fait déjà une bonne dizaine d'années que ça s'est popularisé.

Pour ma part, je ne peux pas trop juger.
J'ai eu ma petite période manga quand j'étais en seconde / première, il y a… arf, non, je compte plus. :-°
Mes parents n'en sont pas fans, et à l'époque, ils l'étaient encore moins ; d'une part, ils ne s'y connaissent pas et se basent (« basaient » plutôt) sur des préjugés populaires, et d'autre part, à ces préjugés s'ajoute l'idée qu'ils se sont forgée des manga à travers l'image véhiculée par le Club Dorothée… un mélange détonnant.

Bref, à 14 ans, je les lisais au lycée, ou en cachette chez moi quand mes ami(e)s m'en prêtaient. Un jour, mes parents sont tombés sur un volume que je n'avais pas encore lu, au contenu somme toute inoffensif (en tout cas, c'était pas pire qu'un épisode de New York : Unité Spéciale ou Heroes quoi), mais qui n'était pas de leur goût (j'sais pas, certainement à cause de l'âge ou je ne sais trop quoi)… ce fut un jour très, très long. :-°
Bref, je n'avais plus le droit d'en lire, et quand la sanction s'est levée de façon naturelle, c'est moi qui n'ai plus voulu en lire.

Depuis quelques années (environ 5-6 ans), des êtres un peu étranges ont fait leur apparition : les mangateux-kakashi-power (©Moi). Ce sont généralement des jeunes (et moins jeunes parfois, hélas…) qui :
  • aiment abuser des smilies (mais pas les classiques hein, non non, les « trop kawahhiiiiiiiii [oui, avec faute d'orthographe en plus], qui clignotent de partout, qui font 100 pixels de large et 150 de haut) ;
  • aiment s'exprimer en SMS (« ta ka pa sié du boa » écrit comme ça, ça doit faire plus japonais je suppose) ;
  • sont souvent gamers (mais même pas retro, donc bref, des noobs quoi :-° ) ;
  • adooooooorent par dessus tout caser des mots japonais dans leurs phrases pour faire style « hai, j'apprends le nihongo, même que je peux déjà super mal le hanasu » (si vous ne comprenez pas, c'est normal, parce qu'en plus ils le font exprès) ;
  • aiment disserter des heures sur la super attaque foudroyante de la cyber carotte tokyoïte, attaque que l'on aperçoit une seule et unique fois dans Le potager mutant du so-called otaku français, volume 112, page 45, vignette 3 en 3e plan.


À mon plus grand regret, il m'est impossible aujourd'hui de ne pas associer le terme « manga » à l'image que j'ai de ces jeunes écervelés qui s'inscrivent en licence de japonais simplement parce qu'ils « aiment les manga et rêvent de vivre au Japon pour passer leurs journées à lire et regarder les anime » ou encore parce qu'ils s'imaginent « connaître le japonais » parce qu'ils ont lu trois onomatopées dans un manga et entendu 3 phrases en VO dans un anime.
Du coup, je ne lis plus de manga… je dirais même qu'ils me rebutent, bien que je sois tout à fait consciente du fait qu'il existe des amateurs de manga qui ne soient pas boulets.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 19/09/2009 à 18 h 30
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Personnellement, j'adore les mangas. Seulement aimer les mangas ne veut pas dire grand chose. Un manga, c'est comme une BD en France, il y en a pour tous les gouts et tous les ages (et j'insiste sur tous les ages), et c'est quelque chose de difficile à comprendre pour beaucoup. Aimer veut surtout dire accepter de lire des livres avec des images noire et blanc (par définition un manga ne devrait pas être coloré) avec un certains style de dessin (pourtant, le style change énormément d'un manga à l'autre). Je connais pas mal de gens considérant la lecture de BD / Manga comme de la lecture facile (parce qu'il n'y a pas grand chose à lire).

Je n'ai pas le temps de m'éterniser sur le sujet (j'aurais surement plus de temps lundi). Mais tout est question d'ouverture d'esprit et de culture. De la même façon que beaucoup d'étrangers ne peuvent pas comprendre que nous français, lisions des BD à tout ages, certains français ne peuvent pas comprendre que nous, lecteur de mangas, lisions des mangas à tout age. C'est, j'imagine, en grande partie du au fait que pour eux, un manga, c'est "Dragon Ball Z" (Manga au plus grand succès mine de rien). Il faut bien avouer que ce n'est pas vraiment la meilleur vitrine possible pour montrer que le manga peut être quelque chose de profond et sérieux.

Pour répondre à Poulpette sur les jeunes. Je dirais que ce sont ceux qui font le plus de bruit. Je ne fait pas partie de ces fameux groupes pour le moins étrange (pour ne pas dire autre chose), et pourtant, je connais pas mal de monde qui aiment les mangas et qui sont tout ce qu'il y a de plus sérieux (dans le sens, ne correspondant pas à la définition donnée par Poulpette).
Modifié le 20/09/2009 à 00 h 52 par Dalshim
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 19/09/2009 à 18 h 59
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Citation : Dalshim
Personnellement, j'adore les mangas. Seulement aimer les mangas ne veut pas dire grand chose. Un manga, c'est comme une BD en France, il y en a pour tous les gouts et tous les ages (et j'insiste sur tous les ages), et c'est quelque chose de difficile à comprendre pour beaucoup. Aimer veut surtout dire accepter de lire des livres avec des images noire et blanc (par définition un manga ne devrait pas être coloré) avec un certains style de dessin (pourtant, le style change énormément d'un manga à l'autre). Je connais pas mal de gens considérant la lecture de BD / Manga comme de la lecture facile (parce qu'il n'y a pas grand chose à lire).

Par définition un manga ne devrait pas spécialement être en noir et blanc, du moins, pas plus qu'un comic ou une BD (qui par opposition est supposée « être en couleurs »). Par définition, un manga est un « dessin idiot » (au pluriel ça marche aussi, forcément). Ce n'est pas parce que la majeure partie des œuvres de cette branche sont en noir et blanc que cela en fait un trait fondamental (caractéristique, oui ; obligatoire, non).
Quant au style, même topo. Les jeunes d'aujourd'hui ont sont habitués à un style relativement « récent » (quoi que…), très anguleux, mais en fin de compte, ce n'est que le reflet d'une époque.
Il y a vingt ans, tout était plus rond, y compris outre-Atlantique (et chez nous aussi). Aujourd'hui, il est de bon ton de marquer les angles, que ce soit dans la BD (au sens large du terme hein, donc BD, manga, comics, …) ou dans l'animation. Si ça se trouve dans 10 ans on en reviendra aux contours arrondis.

Citation : Dalshim
Pour répondre à Poulpette sur les jeunes. Je dirais que ce sont ceux qui font le plus de bruit. Je ne fait pas partie de ces fameux groupes étranges et quelque peu étrange (pour ne pas dire autre chose), et pourtant, je connais pas mal de monde qui aiment les mangas et qui sont tout ce qu'il y a de plus sérieux (dans le sens, ne correspondant pas à la définition donnée par Poulpette).

Heureusement que tous les amateurs du genre ne soient pas comme ma description, mais malheureusement, ils sont majoritaires (et pas spécialement parce que ce sont ceux qui font le plus de bruit).
On se particulièrement compte de cela quand on met un pied dans une faculté, section japonais (c'est un échantillon très représentatif). Tu démarres la première année avec plus de 150 élèves. Au second semestre, tu tombes à 75, et à la fin de l'année, avant les derniers examens, on se retrouve à 55-60. Et au début de la seconde année, on tombe à moins de 50…
Et encore que parmi ceux qui restent, tous n'aiment pas les manga, ce sont plutôt des gens réellement intéressés par la langue et la culture japonaise, donc une fois qu'on vire ceux qui ne sont pas fans de la bande dessinée japonaise, il ne doit pas rester grand-chose.

Non non, le phénomène mangateux-kakashi-power est assez important, et inquiétant même je devrais dire, parce qu'avant, les gens avaient « peur » de la culture japonaise parce que tout était vu comme violent, trop exotique, etc. Aujourd'hui, on est un peu dans l'effet inverse : le Japon est un peu plus connu, mais est vu de façon tout aussi exotique qu'avant, sauf qu'on lui colle en plus une image de pays « cinglé / abrutissant / <autres> », parce qu'à part les anime, les manga, le cosplay, et le visual key (ou les chanteuses cinglées qui s'habillent en nounours Haribo et sautillent bêtement dans leurs clips sur fond édulcoré), on ne montre pas grand-chose aux gens qui ne s'y connaissent pas… pas étonnant après que ça leur fasse peur.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 20/09/2009 à 00 h 51
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Citation : Poulpette
Par définition un manga ne devrait pas spécialement être en noir et blanc, du moins, pas plus qu'un comic ou une BD (qui par opposition est supposée « être en couleurs »). Par définition, un manga est un « dessin idiot » (au pluriel ça marche aussi, forcément). Ce n'est pas parce que la majeure partie des œuvres de cette branche sont en noir et blanc que cela en fait un trait fondamental (caractéristique, oui ; obligatoire, non).
Quant au style, même topo. Les jeunes d'aujourd'hui ont sont habitués à un style relativement « récent » (quoi que…), très anguleux, mais en fin de compte, ce n'est que le reflet d'une époque.
Il y a vingt ans, tout était plus rond, y compris outre-Atlantique (et chez nous aussi). Aujourd'hui, il est de bon ton de marquer les angles, que ce soit dans la BD (au sens large du terme hein, donc BD, manga, comics, …) ou dans l'animation. Si ça se trouve dans 10 ans on en reviendra aux contours arrondis.

Comme tu le dis, "manga" désigne un "dessin idiot", "non abouti". Pour moi, la coloration fait partie de l'aboutissement d'un dessin, d'où ma réflexion. Après, oui, on pourrait m'en montrer un non coloré que je ne nierai pas qu'il soit un manga (d'ailleurs, aurais-tu un exemple ?).

Citation : Poulpette

Non non, le phénomène mangateux-kakashi-power est assez important, et inquiétant même je devrais dire, parce qu'avant, les gens avaient « peur » de la culture japonaise parce que tout était vu comme violent, trop exotique, etc. Aujourd'hui, on est un peu dans l'effet inverse : le Japon est un peu plus connu, mais est vu de façon tout aussi exotique qu'avant, sauf qu'on lui colle en plus une image de pays « cinglé / abrutissant / <autres> », parce qu'à part les anime, les manga, le cosplay, et le visual key (ou les chanteuses cinglées qui s'habillent en nounours Haribo et sautillent bêtement dans leurs clips sur fond édulcoré), on ne montre pas grand-chose aux gens qui ne s'y connaissent pas… pas étonnant après que ça leur fasse peur.

J'avoue que dans ma classe de japonais, ce phénomène ne s'est pas du tout produit. J'en avais été fort étonné d'ailleurs et m'étais justement dit à ce moment que je m'étais fait de fausse impression sur ce groupe de personne que tu nommes les mangateux-kakashi-power.

Sinon, pour le reste, je suis d'accord avec toi.
 
Hors ligne Shine-neko # Posté le 24/09/2009 à 18 h 43
Avatar de Shine-neko
Messages : 247
Membres
Je n'avais pas envie de répondre mais bon :-° .

Poulpette j'aime pas la façon donc tu parles de quelques chose dont aprioris tu n'y connais rien. si on devrais reprendre ton point de vue la programmation c'est un truc de kikoo et d'ailleurs je balancerais bien le sdz dedans vu le nombre de gens qui prenne M@teo21 pour un dieu et vu les catastrophes que l'on vois sur le net (http://www.toutlemetro.com/) ;) .

Certes beaucoup de jeune pense parler japonais parce que il a regarder 20 mangas. Moi aussi je rêve d'aller au japon non pas parce que j'aime les mangas mais parce que j'aime voyagé et que le japon me plais la technologie , la culture ...

Après pour ce qui est des sois disant dessins non fini, je vous rassure cela est fait exprès ^^. Remonté aux origines des mangas et vous comprendrais pourquoi. Pour moi le manga est un art difficile à certes serte mais s'en ai un.

Après c'est vrai que certain sont à jeter sans en citer quelques-uns mais bon on a tous été fan de manga un jour ou l'autre. :)

Développeur de Shine-Shiina
 
Hors ligne Fihld # Posté le 24/09/2009 à 18 h 51
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Il me semble que Poulpette sait de quoi elle parle (en tout cas c'est l'impression qu'on a quand on lit son message). Justement à relire, on peut voir qu'elle dit que certains jeunes fans de mangas sont comme ça. C'est un point de vue personnel que de dire qu'elle a maintenant (malheureusement) l'habitude d'associer les mangas à ces jeunes. :)
Par rapport à l'analogie avec le SdZ encore une fois ce serait un point de vue personnel pas nécessairement plus mauvais qu'un autre. Par ailleurs je ne vois pas trop l'interêt de balancer ce lien.

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Shine-neko # Posté le 24/09/2009 à 19 h 43
Avatar de Shine-neko
Messages : 247
Membres
Citation : Fihld
Par ailleurs je ne vois pas trop l'intérêt de balancer ce lien.


Pour le fun :D

Non plus sérieusement je vois mal comment elle associe manga a jeune complètement loufoque. Par ailleurs quand je dit qu'elle ne sait pas de quoi elle parle c'est parce que justement elle ne voit que cette facette là.

On ne juge pas un livre à sa couverture ?

Développeur de Shine-Shiina
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 25/09/2009 à 15 h 32
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Citation : Shine-neko
Citation : Fihld
Par ailleurs je ne vois pas trop l'intérêt de balancer ce lien.


Pour le fun :D

Non plus sérieusement je vois mal comment elle associe manga a jeune complètement loufoque. Par ailleurs quand je dit qu'elle ne sait pas de quoi elle parle c'est parce que justement elle ne voit que cette facette là.

On ne juge pas un livre à sa couverture ?

Je m'intéresse à la culture japonaise (entre autres cultures totalement opposées à cette dernière) depuis que je suis toute petite. J'ai commencé à toucher un petit peu au japonais avant même de savoir ce que pouvait être les manga, et je n'ai donc connu ces derniers que lorsqu'ils ont réellement commencé à faire un carton, soit au début des années 2000 comme je le disais.
Maintenant, pourquoi dis-tu que je ne sais pas de quoi je parle ? Parce que je ne serais pas foutue de citer le nom de 36 000 manga et anime ? Ou pour autre chose ?
S'il s'agit de la première réponse, alors effectivement, je ne sais pas de quoi je parle, mais bon, si ce n'est que ça, j'ai vite fait d'apprendre des titres (et de lire les résumés) et de les balancer un peu n'importe quand. Mais est-ce que c'est ça qui fait qu'on s'y « connaît » ?
S'il s'agit de la seconde réponse, alors j'aimerais bien que tu sois plus explicite s'il te plaît.

Tu m'excuseras mais pour avoir fréquenté pendant 3 ans (un tout petit peu moins) les bancs d'une faculté section japonais (et pour croiser pal mal de mangateux pseudo-otaku [tiens, la plupart qui se prétendent otaku ne savent d'ailleurs même pas ce que c'est, c'est dire] sur la toile), je peux te dire que je sais de quoi je parle.

Après, tu as deux solutions :
  • Tu relis mes messages plus attentivement au cas où tu aurais mal interprété certains de mes propos ;
  • Tu peux avoir très bien compris et ne pas être d'accord, mais dans ce cas discutons-en comme deux personnes capables de débattre mais ne me fais surtout pas dire ce que je ne pense même pas.


Je n'ai jamais dit que les manga étaient réservés aux kikoo, je ne l'ai même jamais pensé. Je déplore juste que ce soit les kikoo qui ce soient approprié le « phénomène », et c'est tout bonnement insupportable.

Et c'est quoi ce parallèle avec la programmation ? :o
La différence qu'il y a entre les manga et la programmation, c'est que pour cette dernière les kikoo sont souvent des gamins. Y en a quelques-uns qui sont majeurs, et c'est affolant, mais ils ne sont pas légion, donc ça va. Quand on met le pied dans une classe de première année de licence Maths-Info, dans un IUT ou une école d'ingé, sur une classe d'admettons 150 élèves, combien trouverons-nous de kikoo ? Pas beaucoup je pense.
Maintenant tu vas en faculté, section japonais, première année, sur une classe de 150 élèves, t'en as plus de la moitié qui sont kikoo et qui rêvent d'aller au Japon parce que « la vie là-bas c'est bouffer du manga toute la sainte journée »… or à 18 ans (souvent passés), moi je suis navrée mais d'une part ça me fait peur, d'autre par ça m'exaspère.

C'est tout ce que j'ai dit.
J'ai simplement ajouté que je ne touchais plus aux manga car bien malgré moi quand je parle de ça ça me fait immédiatement penser aux mangateux-kakashi-power, ce qui m'attriste.
Alors bien entendu qu'il y a des personnes normales (pas kikoo quoi) qui aiment les manga, j'en connais quelques-unes d'ailleurs, mais bon, je commande pas les associations que peut m'imposer mon petit cerveau.


Bref, la prochaine fois, argumente s'il te plaît, ce sera mieux, parce que l'ironie pour appuyer une argumentation, c'est très bien, par contre l'ironie seule, ça ne rime à rien.
Modifié le 26/09/2009 à 13 h 51 par Poulpette

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 26/09/2009 à 13 h 10
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Citation : Shine-neko
Poulpette j'aime pas la façon donc tu parles de quelques chose dont aprioris tu n'y connais rien.

Pardonne moi, mais elle me semble bien au contraire en connaitre un rayon.

Citation : Shine-neko
Après pour ce qui est des sois disant dessins non fini, je vous rassure cela est fait exprès ^^. Remonté aux origines des mangas et vous comprendrais pourquoi. Pour moi le manga est un art difficile à certes serte mais s'en ai un.
Après c'est vrai que certain sont à jeter sans en citer quelques-uns mais bon on a tous été fan de manga un jour ou l'autre. :)

Nous n'avons jamais dis que ça n'a pas été fait exprès, nous expliquons même dans nos messages ce qu'est le manga.

Citation : Shine-neko
Non plus sérieusement je vois mal comment elle associe manga a jeune complètement loufoque. Par ailleurs quand je dit qu'elle ne sait pas de quoi elle parle c'est parce que justement elle ne voit que cette facette là.


Citation : Poulpette
Je n'ai jamais dit que les manga étaient réservés kikoo, je ne l'ai même jamais pensé. Je déplore juste que ce soit les kikoo qui ce soient approprié le « phénomène », et c'est tout bonnement insupportable.

Pour ce fait, tu comprendras mieux ce que poulpette veut dire en allant sur les sites suivants et en regardant les commentaires et les forums : www.naruto-mx.com www.bleach-mx.com www.op-mx.com
Ces trois sites représentent trois mangas les plus connus / suivis du moment. Et tu pourras voir que les discussions ne volent pas bien haut (Alors moi je pense que X il va faire une super technique de la mort qui tue sur Y mais que Y va pouvoir contrer avec son bouclier invincible etc.).
Citation : Poulpette
J'ai simplement ajouté que je ne touchais plus aux manga car bien malgré moi quand je parle de ça ça me fait immédiatement penser aux mangateux-kakashi-power, ce qui m'attriste.
Alors bien entendu qu'il y a des personnes normales (pas kikoo quoi) qui aiment les manga, j'en connais quelques-unes d'ailleurs, mais bon, je commande pas les associations que peut m'imposer mon petit cerveau.

Ceci est en revanche bien dommage, pourquoi un tel blocage ? Quand bien même il y aurait une majorité de (pour reprendre tes termes) mangateux-kakashi-power, le tout est avant tout de te faire plaisir. Et si tu aime le style, je parle du dessin, il y a vraiment des mangas pour tous les goûts. Parmi mes préféré, Lady Snowblood et Gunm Last Order.
 
Hors ligne Shine-neko # Posté le 26/09/2009 à 14 h 24
Avatar de Shine-neko
Messages : 247
Membres
Dalshim tu aimes que les seinens ? parce que sinon lis Détenu O42. il est vraiment excellent.

Développeur de Shine-Shiina
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 26/09/2009 à 22 h 38
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Non, j'apprécie également les autres, mais j'adore quand la trame est bien exploré. J'aime particulièrement Gunm last Order pour les explications que l'auteur donne devant les phénomènes qu'il expose (par exemple, pour le déplacement à vitesse supra-luminique, il donne le scientifique issue de la réflexion, de même pour le sentiment d'ambivalence et bien d'autre phénomène). L'univers créé est, je trouve, très recherché, et c'est ce que j'aime (que ce soit en manga ou en BD).

Cela ne m'empêche pas d'apprécier des shōnen, mais ils ne sont pas assez recherché pour que je les places dans la catégories des immanquables.

PS : Je ne sais comment j'ai pu l'oublier, mais Nausicaä de la vallée du vent est également un manga de toute beauté, mon préféré (et il n'a rien à voir avec l'animé).
 
Hors ligne Shine-neko # Posté le 27/09/2009 à 02 h 54
Avatar de Shine-neko
Messages : 247
Membres
Détenu 042 est un Seinen , pour ma part je trouve que tout les oeuvres de Hayao miyazaki sont des pures merveilles à ne pas manquer aussi bien pour les adultes que les enfants.

Après coter Shonen : Black cat était pas mal , Full metal alchémiste est génial , One piece ,MX Zéro. Pour moi tout cela sont les élites des shonens le reste saycaca :lol:

Après c'est vrai qu'il faut en lire qui sont plus poussés coter scénario comme L'arme ultime qui est incontournable je cherche celui qui n'a pas fondu en larme pour ce manga. Sinon tu as des chef d'œuvre comme Gen d'hiroshima , le tombeau des lucioles.

:p

Développeur de Shine-Shiina
 
Hors ligne Ishimaru Chiaki # Posté le 24/11/2009 à 17 h 46
Crazy Gimp User
Avatar de Ishimaru Chiaki
Messages : 32
Membres
> Poulpette : Tes parents sont le contraire des miens. Mes parents, en particulier ma mère, sont plus ouverts d'esprit et n'ont jamais vu d'un mauvais oeil la présence de mangas que mon frère et moi empruntions à la bibliothèque de la polyvalente. Et même, il arrivait que ma mere en lise, que ce soit un Dragon Ball ou un Ranma ½.

Parlant des kikoos, ça me rappelle un graphjam que j'avais vu, mais que je ne retrouve plus. T'avais un graphique en forme de tarte, et il y avait plusieurs parts avec chacun un mot qu'on voit couramment chez les tripeuses de manga (kawaii, etc.). Et il n'y avait qu'une toute petite pointe pour les mots que les vrais Japonais utilisent, XD

Langages : XHTML/CSS, PHP/MySQL
Logiciels : GIMP 2.6, Inkscape 0.46
OS : win XP/Ubuntu 10.04 LTS en dualboot
 
Hors ligne Rastagong # Posté le 17/12/2009 à 19 h 48
Anciennement Rayman3640
Avatar de Rastagong
Messages : 203
Membres
Bonjour ! :)

Je relance un peu le sujet pour apporter mon point de vue personnel sur les mangas. ;)

Je suis né en 1994 (j'ai donc 15 ans), et beaucoup des personnes de mon âge lisent des mangas. Dans leur cas, ce sont souvent des shônen, c'est-à-dire des mangas destinés aux adolescents comme Naruto, One Piece, Dragon Ball, Hunter X Hunter...

Personnellement je trouve que lesshônen sont souvent trop simplistes dans leurs scénarios, ou trop classiques (un héros qui doit sauver le monde, yeeah). Je ne supporte pas l'aventure à rallonge qu'est One Piece : elle se résume en une succession de passages sur des îles où les gentils découvrent q'un méchant fait du mal, le battent, recrutent un membre puis repartent. Quant à la profondeur du scénario, n'en parlons pas... Les personnages se résument à un caractère et un passé. Rien de plus. On a par exemple Luffy (le héros), un gamin stupide mais fort qui rêve de devenir le seigneur des pirates. Il ne fait que des idioties sauf quand ses amis sont en danger (là, il devient tout à coup super sérieux...). Les idées du scénario ? Les amis c'est la vie, et Ensemble on peut tout faire. Certes, ces idées sont reprises dans quasiment tous les dessins animés pour enfants, mais dans One Piece, c'est vraiment niais, mais niais...

Mais il y a un manga qui pour moi est à l'opposé de One Piece : c'est Fullmetal Alchemist (souvent appelé FMA). Dans ce shônen d'Hiromu Arakawa, le scénario est bien plus développé, les personnages sont beaucoup plus humains et profonds, les thèmes abordés par l'auteur sont bien plus recherchés que dans de nombreux autres shônen. Je ne le présenterai/résumerai pas, car j'en suis tout simplement incapable. Soit je le simplifierai trop, soit je vous en dirai trop. Découvrez-le par vous-même (dites-vous juste qu'il vous faudra lire au moins 5 ou 6 tomes avant de vous faire un vrai jugement). Il y a actuellement 25 tomes sortis au Japon, et on touche à la fin, mais l'histoire est beaucoup plus intense que dans One Piece qui a dépassé la cinquantaine. Je pense que si des personnes comme Poulpette souhaitent découvrir ou renouer avec les mangas, il peut leur être mieux de commencer avec FMA, qui s'apparente plus à un roman que d'autres mangas. A mes yeux, son seul défaut, c'est de parfois trop tomber dans le pathos, mais c'est rare, et je ne lui en tiens pas gré.

A part ça, il faudrait que je me décide à finir Death Note auquel j'ai vraiment accroché ! :p
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 17/12/2009 à 20 h 16
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Citation : Rastagong
Les idées du scénario ? Les amis c'est la vie, et Ensemble on peut tout faire. Certes, ces idées sont reprises dans quasiment tous les dessins animés pour enfants, mais dans One Piece, c'est vraiment niais, mais niais...

Désolée, je fais un ultra mini pseudo HS (ça reste du domaine du manga en fait), mais je peux pas m'en empêcher :
Ensemble pour tou-jours, et même un peu pluuuus
Amis jusqu'à la fiiin, des tem-eeemmmps,
Aujourd'hui et deee-maaiiinn c'est une certitude,
Nous serons toujours amis, oui quooooiiii qu'il nous arrive,
Oui toujooouuuurs les meilleurs amis du moooonnnn-ooonnnndeeeee […]


Si Ejis passe par là, il rira peut-être. :p

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Guillawme # Posté le 18/12/2009 à 10 h 32
Avatar de Guillawme
Messages : 3258
Groupe : zAnciens
Haha ! :D
Combien de temps j'ai pu perdre devant ce générique et ce qui suivait, étant "jeune" (entre guillemets, parce que bon 19 ans c'est pas vieux non plus)...
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 03/01/2010 à 23 h 26
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
@Rayman3640 : Et tu n'as pas fini d'entendre parler de One Piece, l'auteur a prévu de faire 100 tomes si je ne me trompe pas. Pour ce qui est de FMA, j'aime également beaucoup que l'animé, la où les autres se contentent de faire des épisodes HS pour attendre que le manga progresse un peu plus quand il le rattrape (car un épisode d'animé prend moins de temps à produire que son équivalent en manga), ait racheté la licence pour pouvoir faire une fin comme ils le souhaitaient, ce qui donne également un très bon animé.
 

Retour au forum Romans ou à la liste des forums