Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > La cafétéria > Apprentissage de l'anglais > Voir le sujet

Apprentissage de l'anglais

Page : 1 2 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 2 Suivante 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 01/09/2009 à 14 h 09
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
Bonjour,

La rentrée scolaire approche. Pour ma part, ce sera la rhéto, autrement dit ma dernière année du secondaire. Il me reste par conséquent un an pour réfléchir à mon avenir. Chose que j'ai déjà un peu faite, en fouillant sur les sites d'universités belges. Mon choix s'est à peu près naturellement porté sur les sciences de l'ingénieur, orientation ingénieur civil.

Or, ces cours comprennent des cours d'anglais. Langue pour laquelle, pour mon plus grand malheur, je ne possède pas la moindre notion. Par un malheureux choix d'option, je n'ai en effet malheureusement jamais eu de cours d'anglais. L'enseignement de l'anglais dans l'université que j'ai a priori choisie se fait en trois groupes distincts, selon trois niveaux. Ceux-ci se rapportent à l'échelle des niveaux du CECRL. Je remarque que le premier niveau requis est de A1 ou A2, puis de B1 et enfin, de B2.

J'aurais donc aimé pouvoir apprendre durant ma dernière année de secondaire l'anglais, pour obtenir au minimum le niveau A2, voire plus. Mon choix s'est naturellement porté vers la méthode assimil online, qui propose un cours d'une durée maximale de six mois, en vue d'obtenir le niveau B2. Je pourrais, par la suite et si j'ai le temps, continuer ce même cours, afin d'obtenir le niveau C1. A priori, cette méthode est très engageante, puisqu'elle ne coûte que 59 € (niveau B2) et est somme toute très rapide, et possède une renommée internationale.

Merci de m'avoir lu jusque là ! Qu'en pensez-vous ? Il faut ensuite savoir que je n'aurai pas le temps de suivre des cours en plus de ma rhéto, et que je ne possède pas la bourse de Rotschild.

:)

Excellent ...
 
Hors ligne G14nt J4ck # Posté le 01/09/2009 à 15 h 58
My common sense is tingling!
Avatar de G14nt J4ck
Messages : 160
Membres
Pour la grammaire, je te conseille les ouvrages de Serge-Bertrand Delépine aux éditions Ophrys. Pour le vocabulaire, rien de tel que de potasser des listes (NB : j'en ai moi-même horreur, mais c'est la méthode la plus efficace) et pour cela, n'importe quel bouquin fait l'affaire.

Reste la question de l'oral. Je ne peux pas t'éclairer concernant l'efficacité de la Méthode à Mimile. Par contre, le logiciel Tell Me More est très puissant ; son principal défaut étant de coûter 150€ :euh: . La solution la moins coûteuse est à mon avis de demander à un professeur d'anglais de ton établissement de t'aider, au moins pour le démarrage, l'étape suivante étant de trouver une bibliothèque anglaise ou américaine près de chez toi. Quel est le rapport entre une bibliothèque et l'oral ? Eh bien, dans une bibliothèque anglophone, outre des livres anglophones, on trouve des personnes... anglophones ! A priori, tu devrais même pouvoir y dénicher des groupes de conversation en anglais. Tout cela pour le prix d'un abonnement à la bibliothèque en question, qui ne devrait pas dépasser la trentaine d'euros par an. Si la formule existe en France (à Nancy tout du moins), elle doit bien exister dans le plat pays qui est le tien ! :D Encore une fois, un professeur d'anglais devrait te renseigner mieux que moi.

J'espère t'avoir donné des pistes intéressantes. Good luck!
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 01/09/2009 à 19 h 25
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Pour avoir testé la méthode Assimil en Roumain, je peux te dire que c'est sympa pour apprendre, du moment que tu t'y mets RÉGULIÈREMENT. Pour ce qui est des listes, je ne sais trop que penser. Oui, c'est utile ! Non ça ne l'est pas vraiment (il y a d'autre moyen) !
Il y a une méthode que je peux en revanche te préconiser une fois que tu commences à comprendre un texte. Elle fut maintes fois employée par mon grand père pour apprendre des langues, et a visiblement fait ses preuves. Il faut être motivé pour l'appliquer par contre. La méthode consiste à lire un livre trois fois. Une fois en regardant les mots dans le dictionnaire et en les écrivant à coté (sur la marge ou une feuille à part), une autre fois pour le lire de manière plus fluide en regardant juste de temps en temps les traductions que tu as inscrite dans la marge. La troisième pour profiter de l'histoire.

Pour l'oral, profite de tes vacances pour partir en voyage.

Sinon, comme pour tout, la vitesse d'apprentissage dépend de la motivation.
 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 01/09/2009 à 19 h 51
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
Merci à vous deux pour vos précieux conseils.

Dalshim, as-tu atteint la dernière leçon de ton apprentissage ? Si oui, considères-tu que tu as atteint le niveau promis ?
Concernant l'autre méthode, elle me semble évidemment intéressante. Je commence actuellement à lire des livres en anglais. J'en chie, mais bon.

Giant Jack, je ne peux malheureusement pas me procurer le logiciel dont tu m'as vanté les mérites. Concernant les bibliothèques anglophones, je pense que tu en demandes un peu beaucoup à mon petit pays :p. Je n'ai pas souvenir d'avoir jamais vu pareille chose, mais je peux me tromper. J'effectuerai des recherches.

Merci.

Excellent ...
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 01/09/2009 à 21 h 54
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Je ne peux malheureusement pas te répondre, je n'ai pas atteint la dernière leçon.

Sinon, heureusement que tu "en chies", c'est comme ça qu'on apprend. C'est comme le ski, si tu ne tombes pas, c'est que tu ne progresses pas. :D
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 01/09/2009 à 22 h 38
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Tout d'abord, il faut faire le distingo entre deux choses : le bilinguisme (j'ai pas d'autre terme un peu plus modéré ce soir) à double sens, et le bilinguisme à sens unique.
Parce que comprendre l'anglais ne signifiera pas forcément que tu pourras le parler. C'est très bête à dire, ça semble même impossible, mais c'est la simple vérité (j'en sais quelque chose avec une de mes langues maternelles).

Donc, dans un premier temps, je pense que tu vas viser la compréhension. Bien entendu, tu vises les deux, mais le plus simple c'est encore de comprendre.
Déjà, ton niveau en anglais est-il vraiment nul comme tu le dis, ou as-tu quand même eu quelques toutes petites bases (genre capable de comprendre une petite phrase simple comme « Brian is in the kitchen ») ?

Selon moi, il faudrait que tu commences par acquérir les bases les plus élémentaires (structure basique d'une phrase, quelques mots simples, etc.). Pour cela, tu peux prendre une méthode toute prête, ou alors voir du côté du parascolaire niveau 6e par exemple (ah zut, t'es belge… nous c'est le premier niveau du collège, on a généralement 10-11 ans). Une fois que tu as le minimum vital, honnêtement j'aurais presque tendance à te dire : vire les bouquins d'apprentissage.

je ne sais pas si j'en ai déjà parlé sur le site de la zCo, mais sur le SdZ oui.
Moi par exemple j'ai toujours été très mauvaise en anglais, au point qu'arrivée en seconde année du lycée, j'avais maximum 6 de moyenne générale. Je n'étais pas capable d'écrire une phrase, je ne comprenais presque rien… bref, j'étais noyée. Je pense qu'entre moi et quelqu'un qui n'avait jamais fait d'anglais, il ne devait pas y avoir un si gros écart.
Le souci, c'est que l'année d'après j'avais mon BAC à passer, avec un coefficient total de 8 pour l'anglais (4 pour l'anglais « basique », 4 pour la langue renforcée)… c'était très mal barré.
Et puis ce fut l'année magique. Ma prof d'anglais ne faisait pas comme les autres : elle avait délaissé le manuel, préférant nous faire apprendre les verbes irréguliers par groupe de 10 ou 15 (avec interro notée à chaque cours, idéal pour gratter des points), nous faire travailler sur des textes plus courts (de tous les styles), des images, des vidéos (sans nous mettre les sous-titres, c'était atroce mais bien pour l'oreille), mais en se focalisant sur la structure de phrase toutes prêtes (comme on voit dans les dictionnaires quoi).

Ça, ça m'a été d'un grand secours, et au bout de quelques semaines, j'ai commencé à prendre des films que je connaissais par cœur en français et à les visionner en VO sous-titrée VO, histoire de forcer mon oreille à s'ouvrir (quoi qu'on dise, avec le sous-titrage français, l'oreille se ferme), puis en VO sans sous-titres.
J'ai aussi commencé à lire en anglais (j'ai d'emblée attaqué par le tome 5 d'Harry Potter, bon c'était raide, j'ai mis plus de 3 mois à l'avaler, mais qu'est-ce que ça aide !)… bref. En un an, ma moyenne a pris 10 points, et l'année du BAC, je n'avais plus de soucis particuliers.

Donc après, c'est certain qu'il faut se motiver, mais je te conseillerais de suivre cette méthode, qui est franchement bonne selon moi. Apprendre des structures toute prêtes plutôt que de potasser bêtement une grammaire, je trouve que c'est nettement plus formateur. Selon moi, la grammaire doit être utile au départ pour avoir les bases fondamentales. Après, elle doit davantage être complémentaire. Quand tu maîtrises des structures, que tu comprends comment elles fonctionnent, après tu auras tout le loisir de te demander pourquoi c'est comme ça (là, c'est la grammaire bien souvent qui répond).

Pour le vocabulaire, effectivement dans les éditions Ophrys il y a de bons ouvrages. Personnellement j'ai le Anglais 2, vocabulaire thématique dans la collection Le mot et L'idée qui est pas mal. Sinon t'as aussi Du mot à la phrase, vocabulaire anglais contemporain et exercices aux éditions Ellipses par Dumong, Pouvelle et Knott. Ce dernier est assez bon je trouve, avec des expressions toute prêtes (et traduites, bien sûr).

Bref, une fois la grammaire de base balayée, le mieux est de prendre du contenu audiovisuel que tu connais bien et de le regarder en VO-STVO, puis VO pure. Quand tu commenceras à voir que tu comprends de plus en plus de choses, tu pourras passer à du contenu totalement inconnu. :)



Bon enfin ça ça fonctionne pour la compréhension. Pour être capable de t'exprimer… y a que la pratique, mais ce n'est pas toujours facile parce qu'on n'a pas toujours un interlocuteur disponible. Pour ça Internet peut aider je pense.





J'espère que mon charabia est suffisamment compréhensible. J'avoue que ce soir je n'ai pas vraiment les idées très claires. :)

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 02/09/2009 à 01 h 39
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
S'il fallait poser une question, ce serait la suivante : que fais-je ici, à cette heure, en cette veille de rentrée ?

Trêve de plaisanterie. Pour répondre à ta question, Poulpette, j'ai quelques rudiments dans la langue de Shakespeare. A titre d'exemple, je suis capable de comprendre grosso modo un livre écrit en anglais basique (pas le gros bouquin scientifique quoi :p )

Je réfléchirai à tout cela.

Merci pour vos précieux conseils.
Modifié le 02/09/2009 à 01 h 39 par LangueHippique

Excellent ...
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 02/09/2009 à 09 h 32
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
C'est marrant Poulpette, parce que ce que tu viens de décrire est la méthode défendu par Assimil.
A savoir, ils ne t'apprennent que très peu de grammaire. Chaque leçon est un texte à lire et / ou écouter pour ensuite te donnée les mots de vocabulaire qu'il risque de te manquer et quelques règles rapides sur le pourquoi du comment. Ensuite, un ou deux exercices de compréhension et complétion de phrase (faisable en 5 ou 10 minutes si tu as compris le texte). Chaque septième leçon, les points vu sont récapitulés et les règles de grammaire rappelées également. Enfin, ce que je dis est vrai pour la version Roumaine, je ne sais pas pour l'anglaise.

Après, il ne faut jamais se contenter des cours d'une méthode. Il faut lire un peu des textes à cotés, ou alors essayer de parler avec des anglophones (si tu en connais).
 
Hors ligne Sithran # Posté le 04/09/2009 à 09 h 43
Oh !
Avatar de Sithran
Messages : 38
Membres
L'anglais est également une langue qui me passionne, je profite donc de ce sujet pour vous demander si vous ne connaitriez pas de bons sites de streaming de séries sous-titrées en anglais ainsi que des webzines anglo-saxons destinés aux jeunes à recommander ?
 
Hors ligne Dalshim # Posté le 04/09/2009 à 13 h 52
Avatar de Dalshim
Messages : 535
Membres
Youtube ? DailyMotion ? Tu trouves tout la dessus !

Sinon, le disque dur de tes potes (meilleurs sources, ils ont déjà fait le tri :D ).
 
Hors ligne G14nt J4ck # Posté le 04/09/2009 à 15 h 42
My common sense is tingling!
Avatar de G14nt J4ck
Messages : 160
Membres
Voici l'adresse d'un excellent site anglophone proposant des vidéos très instructives sur les nouvelles technologies : http://www.ted.com/ .
 
Hors ligne DJ Fox # Posté le 06/09/2009 à 12 h 39
Oh yeah yeah yeah !
Avatar de DJ Fox
Messages : 5469
Groupe : Administrateurs
Citation : LangueHippique
Bonjour,

La rentrée scolaire approche. Pour ma part, ce sera la rhéto, autrement dit ma dernière année du secondaire. Il me reste par conséquent un an pour réfléchir à mon avenir. Chose que j'ai déjà un peu faite, en fouillant sur les sites d'universités belges. Mon choix s'est à peu près naturellement porté sur les sciences de l'ingénieur, orientation ingénieur civil.

Or, ces cours comprennent des cours d'anglais. Langue pour laquelle, pour mon plus grand malheur, je ne possède pas la moindre notion. Par un malheureux choix d'option, je n'ai en effet malheureusement jamais eu de cours d'anglais. L'enseignement de l'anglais dans l'université que j'ai a priori choisie se fait en trois groupes distincts, selon trois niveaux. Ceux-ci se rapportent à l'échelle des niveaux du CECRL. Je remarque que le premier niveau requis est de A1 ou A2, puis de B1 et enfin, de B2.

J'aurais donc aimé pouvoir apprendre durant ma dernière année de secondaire l'anglais, pour obtenir au minimum le niveau A2, voire plus. Mon choix s'est naturellement porté vers la méthode assimil online, qui propose un cours d'une durée maximale de six mois, en vue d'obtenir le niveau B2. Je pourrais, par la suite et si j'ai le temps, continuer ce même cours, afin d'obtenir le niveau C1. A priori, cette méthode est très engageante, puisqu'elle ne coûte que 59 € (niveau B2) et est somme toute très rapide, et possède une renommée internationale.

Merci de m'avoir lu jusque là ! Qu'en pensez-vous ? Il faut ensuite savoir que je n'aurai pas le temps de suivre des cours en plus de ma rhéto, et que je ne possède pas la bourse de Rotschild.

:)


J'ai le même genre de problème. Sauf que moi j'ai eu anglais depuis la 6ème, donc j'ai moins d'excuses. En fait je me suis concentré sur l'allemand pendant toute ma scolarité (j'ai d'abord choisi LV1 allemand en 6ème, puis j'ai fait un ABIBAC), et je pense avoir rejeté l'anglais (à tort bien évidemment, puisque l'anglais est la langue la plus utile dans ce monde).
Par exemple j'ai fait plein de longs séjours en Allemagne, dont un long, et à l'issue de ma scolarité, je peux dire que je suis bilingue (enfin presque).
Cela signifie donc que je n'ai pas de problème particulier avec LES langues en général, puisque j'ai assimilé une langue à fond et assez rapidement.
C'est juste que je ne me suis toujours pas « mis » à l'anglais. En cours, j'étais plutôt passif, et je n'ai jamais fait de séjour pour apprendre la langue en Angleterre ou autre pays anglophone.

C'est surtout une question de volonté je pense. Et demain d'ailleurs, je rentre en DUT informatique, et j'aurai anglais LV1 d'office, yaura pas de choix. :D
Modifié le 06/09/2009 à 12 h 40 par DJ Fox

PHP Hypertext Preprocessor, Ich liebe es. :) :honte: :pirate:
 
Hors ligne Anonyme # Posté le 06/09/2009 à 12 h 43
Messages :

DJ Fox: faire de l'info sans Anglais LV1, c'est quasiment suicidaire ! Enfin c'est mon avis...

Alors moi je te conseille de lire des livres an anglais. On peut faire des énormes progrès comme cela, même si on ne s'en rend pas compte.
 
Hors ligne DJ Fox # Posté le 08/09/2009 à 00 h 02
Oh yeah yeah yeah !
Avatar de DJ Fox
Messages : 5469
Groupe : Administrateurs
Citation :
DJ Fox: faire de l'info sans Anglais LV1, c'est quasiment suicidaire ! Enfin c'est mon avis...

Ben justement, c'est de l'anglais LV1 que j'ai en DUT. :) Ya pas d'autre choix de toute façon.
Il suffit que j'y mette de la bonne volonté, ça devrait aller.

PHP Hypertext Preprocessor, Ich liebe es. :) :honte: :pirate:
 
Hors ligne G14nt J4ck # Posté le 08/09/2009 à 10 h 26
My common sense is tingling!
Avatar de G14nt J4ck
Messages : 160
Membres
Xarch parlait sans doute de l'Anglais LV1 du secondaire.
Cela dit, le mot « kernel » est allemand, non ? Tu pars donc avec un avantage certain sur tes camarades... :D
 
Hors ligne Guillawme # Posté le 08/09/2009 à 19 h 18
Avatar de Guillawme
Messages : 3258
Groupe : zAnciens
Autant que je sache, kernel est un mot anglais.
Les sens techniques que l'on sait mis à part, il se traduirait aussi par "amande" (selon un Larousse Anglais-Français).
 
Hors ligne DJ Fox # Posté le 08/09/2009 à 19 h 20
Oh yeah yeah yeah !
Avatar de DJ Fox
Messages : 5469
Groupe : Administrateurs
Oui, tu confonds avec Kern. :)

PHP Hypertext Preprocessor, Ich liebe es. :) :honte: :pirate:
 
Hors ligne G14nt J4ck # Posté le 09/09/2009 à 10 h 17
My common sense is tingling!
Avatar de G14nt J4ck
Messages : 160
Membres
Au temps pour moi... :D Merci pour vos précisions.
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 10/09/2009 à 00 h 37
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Bon, eh bien voilà un sacré challenge.

Pour ma part, doué en rien en fin de collège, c'est dans les langues que j'ai fini par (restons modestes) briller. Oh ! Pas en mangeant du cirage pour briller en société, mais plutôt pour me démarquer des matières que je trouvais indigestes.

J'ai eu (un peu comme DJ, pour l'allemand) la chance de pouvoir faire plusieurs séjours en Allemagne. Ça a été le déclic, surtout l'immersion complète (je refusais de voir les Français là-bas histoire de me faire violence). Ensuite, pour l'anglais, j'ai eu la chance de faire la connaissance d'anglophones sur les campus que mes copains fréquentaient : bingo, "the same player shoots again", là aussi, le déclic.

J'en suis à ma quatrième langue étrangère (espagnol appris dans la rue, portugais grâce à des cours payés par mon employeur + pratique) et lorgne sur l'italien... Bon : c'est extrême, mais comme cela a été fort justement dit (Poulpette ?) plus haut, tu y verras plus clair lorsque tu auras pu te mettre en situation de compréhension instinctive, comme si tu devais oublier ta langue maternelle (cherche autour de toi, les facs de langue, les consulats, les instituts, etc.).

Et surtout reviens nous en parler, histoire qu'on partage les expériences, hein ? ;)

Note : à l'extrême, organise-toi des "vacances" quitte à décrocher un petit boulot de l'autre côté de la Mer du Nord, pourquoi ne pas essayer ?

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 10/09/2009 à 07 h 38
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Citation : ptipilou
J'en suis à ma quatrième langue étrangère (espagnol appris dans la rue, portugais grâce à des cours payés par mon employeur + pratique) et lorgne sur l'italien... Bon : c'est extrême, mais comme cela a été fort justement dit (Poulpette ?) plus haut, tu y verras plus clair lorsque tu auras pu te mettre en situation de compréhension instinctive, comme si tu devais oublier ta langue maternelle (cherche autour de toi, les facs de langue, les consulats, les instituts, etc.).

Oui voilà, la compréhension instinctive comme tu dis fait beaucoup avancer. Bon après ça ne dispense pas d'une étude approfondie, mais une fois qu'on a pigé les mécanismes de façon « naturelle », ça pose nettement moins de problème pour mettre le nez dans les bouquins après, puisque par défaut, on « maîtrise » déjà.

Par contre j'insiste sur la pratique. Dès que tu commences à piger, trouve quelqu'un avec qui parler ou alors écris sur Internet (ou ailleurs). Et si l'interlocuteur te permet de répondre en français plutôt qu'en anglais (ou tout autre langue, mais ici, c'est l'anglais), change d'interlocuteur justement, c'est comme ça que tu vas finir frustré.

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 

Retour au forum La cafétéria ou à la liste des forums