Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Langue française > Orthographe et grammaire > Autant / au temps > Voir le sujet

Autant / au temps

Résolu Le problème de ce sujet a été résolu.

Page : 1 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : 1 
Hors ligne The Joker # Posté le 04/07/2009 à 19 h 57
Messages : 2
Membres
Bonjour, :)
Je me pose bien une question, c'est quoi la différence entre "autant" et "au temps" ?
Par exemple, on dit "autant pour moi" ou bien "au temps pour moi" ?

Merci.
 
Hors ligne scientifix94 # Posté le 04/07/2009 à 21 h 40
Avatar de scientifix94
Messages : 72
Membres
Il me semble que c'est au temps pour moi.
 
Hors ligne christophetd # Posté le 04/07/2009 à 22 h 12
Give me Vicodin.
Avatar de christophetd
Messages : 1297
Groupe : zAnciens
Salut,
Je confirme, on doit dire au temps pour moi, bien que ma prof de français m'ait affirmé le contraire. :p
Source.

Image utilisateur
 
Hors ligne Itello # Posté le 04/07/2009 à 23 h 26
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Étymologiquement, il est préférable d'écrire « Au temps pour moi ».

Quant à savoir si « Autant pour moi » peut aussi être accepté, c'est un long débat qui a plusieurs fois eut lieu sur ce même site.

Une personne grandement instruite risque d'être interloquée par la graphie « Au temps pour moi ». Mais elle est en effet préférable car l'étymologie la justifie.

En effet :
Citation : Académie française
Il est impossible de savoir précisément quand et comment est apparue l’expression familière au temps pour moi, issue du langage militaire, dans laquelle au temps ! se dit pour commander la reprise d’un mouvement depuis le début (au temps pour les crosses, etc.). De ce sens de C’est à reprendre, on a pu glisser à l’emploi figuré. On dit Au temps pour moi pour admettre son erreur – et concéder que l’on va reprendre ou reconsidérer les choses depuis leur début.

Il ne faut cependant pas oublier la célèbre maxime : « L'usage fait la règle ». L'Académie française prend un grand soin à ne faire que des recommandations sur certains sujets lorsque la question posée est complexe. Nous ne savons pas laquelle des orthographes sera utilisée dans vingt ou trente ans. Il est juste dit que l'une est préférable car étymologiquement plus rigoureuse.

« Autant pour moi » est l'orthographe d'usage et est donc correcte en soit. « Au temps pour moi » est celle qui est correcte étymologiquement. En fait, selon le point de vue que l'on prend, la réponse diffère.

« Autant pour moi » est tout aussi étymologiquement correct si l'on ne parle plus de l'expression par laquelle on reconnaît une erreur que l’on a commise. Exemple : Paul veut deux bonbons. Autant (de bonbons) pour moi.

Ziame doit écrire un message à l'Académie française pour voir si celle-ci juge l'orthographe « Autant pour moi » comme erronée. Mais qu'importe la réponse qu'elle donnera, je ne peux que te conseiller d'user de la graphie « Au temps pour moi ». Mais soyons sérieux, à part un certain nombre, les gens continueront à utiliser la graphie « Autant pour moi », y compris les professeurs de français.

Je pense personnellement que ce n'est pas un problème grave et qu'on peut laisser la graphie « Autant pour moi » passer dans un message. Mais ce n'est que mon opinion.

En espérant t'avoir aidé. :)
Tu peux mettre ton sujet en résolu.
Modifié le 04/07/2009 à 23 h 40 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne The Joker # Posté le 06/07/2009 à 22 h 13
Messages : 2
Membres
Donc, à présent, c'est "au temps". ^^

Merci beaucoup. :)
 
Hors ligne Itello # Posté le 06/07/2009 à 23 h 26
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Euh, pour résumer mon message précédent : tous le monde écrit « Autant pour moi » mais dans le cas de l'expression, il faudrait étymologiquement écrire « Au temps pour moi ».

Mais je pense qu'il est bon de pardonner ceux qui peuvent commettre l'erreur, si on appelle ça une erreur.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne neamar # Posté le 08/07/2009 à 14 h 53
Just know the rules...
Messages : 25
Membres
À voir : http://omnilogie.fr/O/Au_temps_pour […] tant_pour_moi qui montre un graphique de la présence de chaque forme sur Internet... ce qui ne veut pas dire (loin de là) que la forme la plus utilisée est la bonne !

 
Hors ligne Itello # Posté le 08/07/2009 à 19 h 18
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Tu as bien mis les termes entre guillemets dans ta recherche Google ?
J'obtiens : 130 000 "au temps pour moi" et 225 000 "autant pour moi".

Donc différence marquante.
De plus, les dictionnaires, encyclopédies ou articles qui incorporent les deux biaisent les statistiques.
Allons donc voir une autre comparaison :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q="au+temps+pour+moi"+-"autant"
Au temps pour moi dans des pages sans l'inclusion "Autant" -> 51 400 résultats

http://www.google.fr/search?hl=fr&q="autant+pour+moi"+-"au+temps"
Autant pour moi dans des pages sans l'inclusion "Au temps" -> 210 000 résultats

On voit clairement que dans le langage courant, Autant pour moi est grandement plus utilisé.
Modifié le 08/07/2009 à 19 h 20 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne neamar # Posté le 08/07/2009 à 20 h 07
Just know the rules...
Messages : 25
Membres
Ce n'est pas "ma" recherche google :p
En affichant le graphe (clic droit =>afficher l'image), les données à l'intérieur sont 23.6 et 14.8
Ce qui est assez proche de tes chiffres 130 000 et 225 000.

Quant à ta deuxième recherche, je la trouve biaisée car "autant" est un mot courant : l'enlever des résultats qui a pu supprimer des pages qui auraient dû être présentes dans le compte.

 
Hors ligne Itello # Posté le 08/07/2009 à 20 h 46
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Tu fais la même avec "autant pour", ce qui biaise l'autre orthographe, tu trouves à peine 100 000 résultats. Un entre les deux permet de dire qu'on utilise 3 fois plus souvent Autant pour moi.

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne ptipilou # Posté le 08/07/2009 à 21 h 47
Sus à la faute !
Avatar de ptipilou
Messages : 9549
Groupe : Administrateurs
Ce qui prouve bien que seule la pédagogie n'a de vertu : en effet, si l'on reprend gentiment quelqu'un qui écrit "autant pour moi" en lui glissant "tu sais, normalement, on devrait écrire "au temps pour moi", mais l'usage, etc.", le message passe doucement.

Le couperet sans pitié de l'Académie a parfois tranché net la velléité pourtant affichée de tel ou tel d'écrire correctement. Disons que si l'erreur se glisse parfois, on excuse facilement... tout est question de dosage ! ;)

Cauchemar orthographique (qui a dit sadique ?)
 
Hors ligne LangueHippique # Posté le 13/08/2009 à 00 h 27
D'oh !
Avatar de LangueHippique
Messages : 50
Membres
Ziame, as-tu reçu réponse de l'Académie ?

Il me semble leur avoir déjà envoyé un mail, à l'époque, pour un doute orthographique. Ils m'avaient alors répondu fort gentiment, et rapidement.

Excellent ...
 
Hors ligne Galithil # Posté le 26/08/2009 à 01 h 30
Messages : 1
Membres
Permettez moi de m'introduire dans un débat qui ne cesse de me passionner par la relative violence de ses protagonistes :

Les partisans du "Au temps pour moi", menés par l'académie française, défendent une origine militaire "ancienne" et une tradition orale, n'ayant donc a présenter aucun écrit pour sa défense. De plus, il est exact, qu'en tant que musicien, je trouve assez incongru de reprendre "au temps". Au début de la phrase, soit, au début d'une mesure, évidemment, mais "au temps" semble plus fruste, ce qui n'est pas sans s'accorder avec la théorie de l'origine militaire.

De plus, certains de ces partisans reprochent une certaine légèreté dans l'analyse de la locution anglaise qui est faite par "l'autre camp".

L'autre camp, regroupant les défenseurs du "autant pour moi" menés par Claude Duneton, se base sur un manuscrit de 1640 comportant l'expression "autant pour le brodeur", présentée comme une raillerie. Ceci s'ajoute a l'analyse de la locution anglaise "So much for vb+ing" qui indique la repentance suite à une erreur.

Le choix étant plutôt ardu, ma solution a été simple : garder mes habitudes et ne pas corriger cette locution, si elle correspond à l'un des deux modèles présentés.

Autant pour moi :
Article reprenant la publication de Mr Duneton
Le manuscrit de 1640

Au temps pour moi :
La réponse de l'académie française a la question
Les saluts militaires
 
Hors ligne Itello # Posté le 26/08/2009 à 14 h 18
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Merci Galithil pour cette synthèse instructive. :)

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 
Hors ligne Poulpette # Posté le 11/04/2010 à 08 h 47
Avatar de Poulpette
Messages : 3505
Groupe : zAnciens
Citation : Galithil
De plus, il est exact, qu'en tant que musicien, je trouve assez incongru de reprendre "au temps". Au début de la phrase, soit, au début d'une mesure, évidemment, mais "au temps" semble plus fruste, ce qui n'est pas sans s'accorder avec la théorie de l'origine militaire.

Quid d'une potentielle anacrouse, « temps » étant forcément plus fort à prononcer dans le cas présent que « au » ? Du coup « au temps pour moi » peut très bien se défendre, même musicalement. :)

« La vraie faute est celle qu’on ne corrige pas. » (Confucius)
 
Hors ligne Itello # Posté le 11/04/2010 à 10 h 48
Avatar de Itello
Messages : 1471
Groupe : zAnciens
Sachant qu'il n'est plus actif depuis octobre dernier, je doute qu'il te réponde. Mais peut-être. :-°

Je trouvais cependant son message très intéressant car extrêmement synthétique. Il manque juste le problème de l'usage pour que toutes les difficultés de cette épineuse question soient posées.
Modifié le 11/04/2010 à 10 h 49 par Itello

« Un auteur est peu propre à corriger les feuilles de ses propres ouvrages : il lit toujours comme il a écrit et non comme il est imprimé. » (Voltaire)
 

Retour au forum Orthographe et grammaire ou à la liste des forums