Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Espace public > Énigmes, jeux et devinettes > Personnalités qui ont fait l'histoire > Voir le sujet

Personnalités qui ont fait l'histoire

Êtes-vous capable de les reconnaître ?

Page : Précédente 1 2  36 37 38 39 40  80 81 82 Suivante 
Auteur Message
0 membre et 1 visiteur.
Page : Précédente 1 2  36 37 38 39 40  80 81 82 Suivante 
Hors ligne Tess # Posté le 04/05/2010 à 16 h 28
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres

Reprise du dernier message de la page précédente :


C'est un contemporain des frères Lumière...

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Serrazelgobaa # Posté le 04/05/2010 à 16 h 36
J'ai le Q.I. cuit !
Avatar de Serrazelgobaa
Messages : 121
Groupe : zAnciens
Citation : Tess
Bonjour,
On peut dire qu'il est, en quelque sorte, le précurseur de tous les George Lucas, James Cameron etc... N'est-ce pas ? ;)
Secret (cliquez pour afficher)
Image utilisateur

Tout à fait :)

Le caractère « … » a été inséré dans (presque) tous les formulaires de ce site… pourquoi ne pas l'utiliser pour remplacer les trois points « ... » ? :ange:
 
Hors ligne Tess # Posté le 04/05/2010 à 17 h 00
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
On va quand même donner son nom... Georges Méliès (1861-1938), créateur des "trucages" au cinéma, qui deviendront les "effets spéciaux". On était loin de la 3D ;) , mais c'était il y a 100 ans !
Merci Serrazelgobaa d'avoir présenté ce personnage qui change un peu !
Je vais vous chercher quelqu'un d'autre. :)
J'espère qu'il n'a pas déjà été proposé :

Image utilisateur
Modifié le 04/05/2010 à 17 h 16 par Tess

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Isabelle # Posté le 04/05/2010 à 18 h 47
Avatar de Isabelle
Messages : 4
Membres
Bonjour,

Je viens de m'inscrire pour répondre à Tess et à tous à l'image proposée. C'est Omar Khayyam, un grand mathématicien arabe.

J'en profite pour vous présenter celui-ci :
Image utilisateur

« Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti » A.Camus
 
Hors ligne Fihld # Posté le 04/05/2010 à 18 h 55
tokiponized
Avatar de Fihld
Messages : 2646
Groupe : zAnciens
Bienvenue ici,

Pour ton personnage, tu n'as pas de chance, il a déjà été proposé ici. N'hésite pas à en proposer un autre si tu veux. :)

« Le vice est aussi nécessaire dans un État florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une Nation célèbre et glorieuse. » — Bernard Mandeville.
 
Hors ligne Tess # Posté le 04/05/2010 à 19 h 21
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
Bravo Isabelle ! Mon personnage n'a pas tenu longtemps... J'en profite quand même pour en parler un peu, pour ceux qui ne connaîtraient pas. ^^

Omar Khayyâm serait né le 18 mai 1048 à Nichapur en Perse (actuel Iran) et mort le 4 décembre 1131. Grand hédoniste dans l’âme, il critiquait la religion de son époque et louait la liberté individuelle ainsi que l’instant présent. Ses Quatrains furent interdits par certains états Islamiques qui voyaient en Omar Khayyâm un chantre de la débauche. :-°
Citation : Citations d'Omar Khayyâm
«Avant notre venue, rien ne manquait au monde. Après notre départ, rien ne lui manquera.»
[ Omar Khayyâm ] - Extrait des Quatrains 


«Limite tes désirs des choses de ce monde et vis content.»
[ Omar Khayyâm ] - Extrait des Rubâ’iyât

«Sois heureux un instant. Cet instant c'est ta vie.»
[ Omar Khayyâm ]

«L’arbre de la tristesse, ne le plante pas dans ton coeur. Relis chaque matin le livre de la joie.»
[ Omar Khayyâm ] - Rubâ'iyyât 


«Le vin est défendu, car tout dépend de qui le boit, Et aussi de sa qualité et de la compagnie du buveur.»
[ Omar Khayyâm ] - Rubâ'iyyât

«Deux de mes jours comptés ne me tourmenteront jamais : Hier, déjà oublié, demain, dont je n'ai nulle envie.»
[ Omar Khayyâm ] 


«La vie passe, rapide caravane ! Arrête ta monture et cherche à être heureux.»
[ Omar Khayyâm ] - Rubâ'iyyât 


«Sois heureux d'aujourd'hui ! Ne parle pas d'hier.»
[ Omar Khayyâm ]

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Isabelle # Posté le 04/05/2010 à 21 h 34
Avatar de Isabelle
Messages : 4
Membres
Désolée, j'étais tellement contente de savoir répondre que je n'ai pas vérifié les portraits déjà proposés !
Je laisse la main à qui la veut. :)

« Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti » A.Camus
 
Hors ligne Ziame # Posté le 04/05/2010 à 21 h 40
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar de Ziame
Messages : 11526
Groupe : Administrateurs
Tout d'abord sois la bienvenue Isabelle étant donné que tu viens d'arriver. :)

Tess, j'en ai profité pour ajouter ces quelques citations au module de citations. :-°

J'aurais bien proposé un nouveau personnage mais n'ai vraiment pas le temps pour ce faire actuellement, désolé.

Si vous aimez écrire et que vous avez des choses à dire sur l'un des thèmes que couvre notre blog, n'hésitez pas ! ;)
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 05/05/2010 à 12 h 11
Messages : 898
Membres
Je propose dans ce cas. :)

Image utilisateur

Très connu, ça m'étonnerait d'ailleurs qu'il ne soit pas déjà passé (n'est-ce pas, Itello ?)...
 
Hors ligne Tess # Posté le 05/05/2010 à 14 h 39
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
Bonjour,
Effectivement, il est très connu... Auteur de "Mme Bovary", "L'éducation sentimentale" etc. mais aussi de nouvelles et contes. Un des grands écrivains français : Gustave Flaubert (1821-1880).
Je ne crois pas qu'il ait déjà été présenté. C'était donc une bonne idée ! ;)

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 05/05/2010 à 15 h 27
Messages : 898
Membres
Voilà, je laisse donc la main. :)
 
Hors ligne Tess # Posté le 05/05/2010 à 17 h 19
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
Cette fois, un personnage féminin (il n'y en a pas suffisamment sur ce forum :p ), qui risque d'être un peu difficile à trouver...
Je distillerai donc quelques indices pour vous aider si nécessaire...

Image utilisateur

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Arlequin # Posté le 05/05/2010 à 17 h 53
Have you mooed today ?
Avatar de Arlequin
Messages : 281
Groupe : Équipe SdZ
George Sand ?
Modifié le 05/05/2010 à 18 h 13 par Arlequin
 
Hors ligne 6pri1 # Posté le 05/05/2010 à 18 h 07
« IGWT »
Avatar de 6pri1
Messages : 578
Membres
Si oui, sans S à George. ;)
 
Hors ligne Tess # Posté le 05/05/2010 à 18 h 08
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
Non, ce n'est pas elle... mais pour la période, c'est presque çà ! ^^
(c'était le premier indice :p )

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Serrazelgobaa # Posté le 05/05/2010 à 21 h 04
J'ai le Q.I. cuit !
Avatar de Serrazelgobaa
Messages : 121
Groupe : zAnciens
Mmh, ce visage me dit vaguement quelque chose, mais j'ai beau me creuser la tête... rien ne vient.

Déjà, je suis étonnée quand tu dis qu'elle a vécu à la même époque que George Sand. J'aurais plus eu tendance à dire XVIIe ou XVIIIe.

C'est une femme de lettres ?
Modifié le 05/05/2010 à 21 h 06 par Serrazelgobaa

Le caractère « … » a été inséré dans (presque) tous les formulaires de ce site… pourquoi ne pas l'utiliser pour remplacer les trois points « ... » ? :ange:
 
Hors ligne Sergeswi # Posté le 05/05/2010 à 21 h 06
Messages : 898
Membres
Madame de Sévigné ! :p

Je sors => []
Modifié le 05/05/2010 à 21 h 06 par Sergeswi
 
Hors ligne Tess # Posté le 05/05/2010 à 22 h 59
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
Je confirme qu'elle a vécu dans la première partie du XIXe siècle... et qu'il ne s'agit pas de Mme de Sévigné. ;)
Un deuxième indice : certes, ce n'était pas une scientifique ! o_O

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne G14nt J4ck # Posté le 06/05/2010 à 09 h 52
My common sense is tingling!
Avatar de G14nt J4ck
Messages : 160
Membres
Marceline Desbordes-Valmore. Je laisse la main.
 
Hors ligne Tess # Posté le 06/05/2010 à 10 h 07
Avatar de Tess
Messages : 256
Membres
Bonjour,

Bravo G14nt J4ck ! :) d'autant que cette femme de lettres reste malgré tout assez méconnue. Je vous fais un petit résumé :

Femme écrivain, née à Douai en 1786, Marceline Desbordes-Valmore est la fille d'un peintre en armoiries. Après une enfance connue difficile, elle se consacre au théâtre en tant que comédienne mais c’est en 1832 qu’elle se tourne vers une autre passion la littérature (n'hésitez pas à faire un tour sur Wiki, pour plus d'informations). ;)

Élégies en 1819 ; Les Pleurs en 1833 ; Bouquets et Prières en 1843 ; Contes pour les Enfants en prose et Contes en Vers en 1840 ; l'Atelier d'un Peintre, Scène de la Vie Privée en 1833, etc.

Admirée par Paul Verlaine, Charles Baudelaire, Honoré de Balzac, elle fut en quelque sorte une référence pour les femmes écrivains qui lui succédèrent (Anna de Noailles, Renée Vivien etc.)

parvaefabulaeinhistoria.over-blog.com
"La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas" (Confucius)
 
Hors ligne Karl Yeurl # Posté le 06/05/2010 à 10 h 15
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar de Karl Yeurl
Messages : 3011
Groupe : zAnciens
Et pour rebondir sur Marceline Desbordes-Valmore, voici un des textes qu'elle a écrit et qui m'a touché. :)
« Les séparés » :
Secret (cliquez pour afficher)
N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre.
Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau.
J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre,
Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau.
N'écris pas !

N'écris pas. N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes.
Ne demande qu'à Dieu... qu'à toi, si je t'aimais !
Au fond de ton absence écouter que tu m'aimes,
C'est entendre le ciel sans y monter jamais.
N'écris pas !

N'écris pas. Je te crains ; j'ai peur de ma mémoire ;
Elle a gardé ta voix qui m'appelle souvent.
Ne montre pas l'eau vive à qui ne peut la boire.
Une chère écriture est un portrait vivant.
N'écris pas !

N'écris pas ces doux mots que je n'ose plus lire :
Il semble que ta voix les répand sur mon coeur ;
Que je les vois brûler à travers ton sourire ;
Il semble qu'un baiser les empreint sur mon coeur.
N'écris pas !


Et un autre pour la route, tout aussi peu joyeux, « Dans la rue » :
Secret (cliquez pour afficher)
Nous n’avons plus d’argent pour enterrer nos morts.
Le prêtre est là, marquant le prix des funérailles;
Et les corps étendus, troués par les mitrailles,
Attendent un linceul, une croix, un remords.

Le meurtre se fait roi. Le vainqueur siffle et passe.
Où va-t-il ? Au trésor, toucher le prix du sang.
Il en a bien versé ! mais sa main n’est pas lasse :
Elle a, sans le combattre, égorgé le passant.

Dieu l’a vu. Dieu cueillait comme des fleurs froissées
Les femmes, les enfants, qui s’envolaient aux cieux.
Les hommes... les voilà dans le sang jusqu’aux yeux.
L’air n’a pu balayer tant d’âmes courroucées.

Elles ne veulent pas quitter leurs membres morts.
Le prêtre est là, marquant le prix des funérailles ;
Et les corps étendus, troués par les mitrailles,
Attendent un linceul, une croix, un remords.

Les vivants n’osent plus se hasarder à vivre.
Sentinelle soldée, au milieu du chemin,
La mort est un soldat qui vise et qui délivre
Le témoin révolté qui parlerait demain…

Prenons nos rubans noirs, pleurons toutes nos larmes ;
On nous a défendu d’emporter nos meurtris :
Ils n’ont fait qu’un monceau de leurs pâles débris :
Dieu ! bénissez-les tous, ils étaient tous sans armes !

Mais le rire cessa, car soudain l'enfant pâle,
Brusquement reparu, fier comme Viala,
Vint s'adosser au mur et leur dit : Me voilà.
V. HUGO

You should totally read my blog. Mon Twitter
 

Retour au forum Énigmes, jeux et devinettes ou à la liste des forums