Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Les forums > Messages de vladim

Messages postés par vladim

Page : 1 
Auteur Message
Page : 1 
vladim Posté le 14/02/2014 à 08 h 26 - Marie
Avatar de vladim
Vous possédez le sens musical, qui est un point essentiel en création poétique.
Si vous souhaitez composer selon la rigueur classique (les fameuses règles), plus que consulter les traités, il faut beaucoup lire les maîtres.

Exemples de corrections (puisque vous le demandez) :
"D'où-est" est strictement interdit en raison d'un hiatus ou-è. Il faudrait mettre "D'où vient".
"Ans" et "ant" ne riment pas, car on ne rime pas les singuliers et les pluriels,
ou simplement les mots qui se terminent par S ou X ne riment pas avec ceux terminés par d'autres consonnes "dit" et "avis")
ni les féminins et les masculins :
"ravie soucis sourient Marie"... De ces quatre mots seuls riment "ravie" et "Marie", sourient et soucis ne riment pas.

"Pense à des voi-ES-aimanteS-et dit" fait un décasyllabe, la poésie classique ne pratique pas l'élision.
"Pense à la voix aimante, et dit" serait un octosyllabe.

"Que vraie envi-e-nous vient d'avis" le "e" de vraie est bien épongé par le "e" de "envie" qui suit.
En revanche "envi-e-nous" non, votre vers compte 9.

"Voyant avant la vu-e-la vie." 9 encore.

Enfin la poésie classique pratique l'alternance rime féminine/masculine.

Mais les corrections ponctuelles d'un poème digne de ce nom entraînent des corrections de tout l'édifice !


Plus il y a résistance plus il y a conscience.
Observer les règles diffère la satisfaction de l'auteur, l'oblige à de multiples substitutions, jusqu'à lui faire trouver des formes si heureuses (s'il est poète) qu'il est le premier surpris de pouvoir les produire.
Puis un bon quatrain, un bon sonnet "selon les règles" contiennent une forme d'universalité. On aime et on admire un poème réussi comme une partie d'échecs jouée par de grands maîtres, comme un 100m couru par de grands champions.

Les connaisseurs admirent et mémorisent la performance, d'autant plus séduisante qu'il s'agit ni plus ni moins d'un jeu, mais joué avec tout le sérieux que mettent à jouer.. des enfants.

----------------------------------------------------------------------------------
PS. Une amie vient de lire votre poème et vous dit "Bravo, Marie, pour ces allitérations et ces assonances enchanteresses", elle a raison :)
vladim Posté le 14/02/2014 à 08 h 03 - Le Cimetière marin, Paul Valéry
Avatar de vladim
"J'étais seul, j'attendais, toute mon oeuvre attendait. Un jour, j'ai lu Valéry. J'ai su que mon attente était finie."
Rilke (à Monique Saint-Hélier)