Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Blog > Francophonie > Actualité de la langue française > Lecture du billet

Actualité de la langue française

Des dictionnaires et des prix littéraires

Nous suivre : flux RSS du blog | Twitter | Facebook

Catégorie : Francophonie

Écrit par Jmbe, le 10/01/2012 à 18 h 22 | Commenter ce billet (5 commentaires)

Ce billet, d'un genre un peu différent par rapport à d'habitude, va vous présenter quelques informations récentes autour de la langue française et de la culture francophone. Nous parlerons des dictionnaires et de leur lot de nouveautés, de la saison des prix littéraires et nous irons également jeter un coup d'œil sur la Toile.


Les nouveautés des dictionnaires


Il y a quelque temps, la nouvelle édition des principaux dictionnaires (le Larousse et le Robert, pour ne pas les citer) est sortie de presse. Comme chaque année, de nouveaux mots y font leur apparition tandis que d'autres en sont retirés. Parmi les centaines de nouveaux mots ou sens, on peut relever, à titre d'exemple, des mots comme belgitude, blockbuster, compostière, conspirationniste, gagnant-gagnant, gravlax, microblog, smartphone, stévia, ou encore widget. Du côté des noms propres, des personnalités telles que Charlotte Gainsbourg, Stéphane Hessel, Albert Jacquart, Steve Jobs, Venus et Serena Williams et Liu Xiabo y font leur entrée.

Dictionnaires de l'Académie française
6e (1835) et 9e (1990) édition du
Dictionnaire de l'Académie française
Toujours à propos des dictionnaires, l'Académie française vient de présenter un nouveau volume de son dictionnaire. Il s'agit du troisième tome de la neuvième édition qui va de « maquereau » à « quotité ». Ce 3e tome, publié près de 20 ans après la parution du premier, comprend lui aussi plusieurs milliers de nouveaux mots. Contrairement aux dictionnaires classiques, il s'agit souvent de mots qui sont déjà largement admis (et parfois depuis un bon moment) dans le langage courant.

On peut aussi relever, en guise de clin d'œil, le mot de l'année choisi par le festival XYZ du mot nouveau, dont l'objectif est de promouvoir les néologismes. Pour 2011, c'est le mot « attachiant », désignant une personne difficile à vivre mais dont on ne peut se passer, qui a été choisi. Quand on sait que des mots comme « phonard », « bonjoir » ou « ordinosore » figuraient dans la liste des années précédentes, on peut se poser des questions sur les choix effectués…

À la lecture de tous ces mots, nous pouvons nous interroger sur l'usage de ceux-ci. Certains sont des néologismes, voire des anglicismes, qui reflètent un simple phénomène de mode et qui, pour certains d'entre eux, tomberont sans doute rapidement dans l'oubli. D'autres entreront peu à peu dans l'usage et viendront enrichir notre langue de nouveaux sens ou nous permettront de désigner de nouvelles réalités. Les dictionnaires sont le reflet de leur époque et recensent, à tort ou à raison, un certain nombre de nouveautés. Quoi qu'il en soit, chacun se fera son opinion et choisira d'utiliser ou d'ignorer ces mots. Car finalement, ce sont tous ceux, comme vous et moi, qui utilisent le français tous les jours, qui contribuent à l'évolution de la langue française.

Citation : William Boyd (écrivain anglais et francophone)
« Édictez toutes les règles que vous voulez, les gens parleront comme ils l'entendent. »

Alors, reflet de l'évolution de la langue ou simple effet de mode, à vous de juger.

La saison des prix littéraires


Dans l'actualité, il y a aussi la longue liste des prix littéraires dont l'automne est traditionnellement la saison. En voici donc un bref aperçu avec les lauréats de certains prix parmi les plus connus (et courus). Outre le choix d'Alexis JENNI pour son premier roman L'Art français de la guerre au Goncourt dont il a déjà été question, on peut retenir l'attribution du Renaudot à Emmanuel CARRÈRE pour Limonov, un portrait du sulfureux écrivain russe Edouard LIMONOV ; du Femina à Simon LIBERATI pour Jayne Mansfield 1967 qui aborde la carrière de la star hollywoodienne ; du Médicis à Mathieu LINDON pour Ce qu'aimer veut dire ; du Grand prix du roman de l'Académie française à Sorj CHALANDON pour Retour à Killybegs ou encore du Goncourt des lycéens à Carole MARTINEZ pour son roman médiéval Du domaine des Murmures.

En Belgique, le prix Victor ROSSEL, l'un des plus importants prix littéraires, surnommé parfois le « Goncourt belge », a été attribué à Geneviève DAMAS pour Si tu passes la rivière.

Du côté du Web


Enfin, faisons un petit détour par le Web avec deux initiatives. La première vient de l'Académie française avec son site « Dire, ne pas dire » (www.direnepasdire.org) qui reprend un certain nombre de tournures fautives, de néologismes, d'anglicismes ou d'abus de langage souvent rencontrés et qu'il convient d'éviter. La deuxième est celle de WikiLF (wikilf.culture.fr) qui propose aux internautes de participer à l'enrichissement de la langue en trouvant des équivalents français à un certain nombre d'anglicismes.

Voilà pour notre petit tour de l'actualité de ces derniers mois.


5 commentaires sur ce billet

Page : 1 
Auteur Message
Page : 1 
Hors ligne
# Ajouté le 10/01/2012 à 19 h 53


Comme d'habitude, super billet ! :)
 
Hors ligne Ety
# Ajouté le 11/01/2012 à 00 h 28

Membres
Le dernier lien est défectueux ^^
 
Hors ligne vincent1870
# Ajouté le 11/01/2012 à 09 h 50
Avatar
Groupe : Administrateurs
J'ai corrigé le lien mort, merci !
 
Hors ligne Havok Novak
# Ajouté le 11/01/2012 à 16 h 08
Vive MM. Mayer, Sencio et Brun
Avatar
Membres
Très bon billet, merci Jmbe ! :)
 
Hors ligne Guill@um€
# Ajouté le 15/01/2012 à 23 h 02
In sword we trust.
Avatar
Groupe : zCorrecteurs
Merci beaucoup pour ce billet Jmbe, c'était très intéressant et instructif. :)