Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Blog > Grammaire > Second et deuxième > Lecture du billet

Second et deuxième

Quelles en sont les différences ?

Nous suivre : flux RSS du blog | Twitter | Facebook

Catégorie : Grammaire

Écrit par Itello, le 27/06/2010 à 16 h 18 | Commenter ce billet (25 commentaires)

Vous avez à coup sûr déjà entendu parler de différences entre ces deux mots. Mais quelles sont-elles exactement et sur quoi reposent-elles ?

Comment distinguer les deux mots ?



Médaille d'argent olympique
Médaille d'argent olympique
Il est souvent conseillé, par les amateurs de la nuance, de distinguer second et deuxième, le premier s’utilisant lorsqu’il n’y a pas de troisième élément, le second ( :D ) lorsqu’il y en a un.

On dirait ainsi le deuxième mois de l’année, il y a plus de deux mois dans l’année.
Mais l’on dirait le second semestre, car il n’y en a pas un troisième.

Ce conseil est souvent prêché, l’Imprimerie nationale en fait d’ailleurs mention dans son fameux Lexique :

Citation : Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale
Bien que ces deux adjectifs soient souvent considérés comme synonymes, on s’efforcera d’employer :

  • deuxième quand l’énumération peut aller au-delà de deux ;
  • second lorsqu’elle s’arrête à deux.


le Second Empire
la IIe République
la seconde guerre médique
la deuxième guerre punique
le deuxième quart du XIXe siècle
la seconde moitié du XXe siècle

« Notre première dame ne pouvait être l’unique. Vous ne serez pas la seconde mais la deuxième, dans une théorie d’académiciennes françaises… »
(Réception de Jacqueline de Romilly à l’Académie française.)

et avec optimisme : la seconde guerre mondiale


Vous me direz que le problème est donc réglé : second et deuxième n’ont pas le même sens, il suffisait de le savoir. Et pourtant, ce n’est pas si simple que cela. Cette distinction est assez contestée. Et parmi les contestataires, l’on trouve… l’Académie française elle-même.

Citation : Académie française
Longtemps, second a été la forme la plus courante, et certains grammairiens prétendaient réserver l’usage de deuxième aux cas où la série comprenait plus de deux éléments ; lorsque l’emploi de second s’est fait plus rare, on a voulu le réduire aux cas où la série ne comprend que deux éléments. Littré, déjà, contestait cette distinction 1 qui jamais ne s’est imposée dans l’usage, même chez les meilleurs auteurs.

L’unique différence d’emploi effective entre deuxième et second est que second appartient aujourd’hui à la langue soignée, et que seul deuxième entre dans la formation des ordinaux complexes (vingt-deuxième, etc.).


Le Bon Usage pose sensiblement les mêmes arguments dans son ouvrage, mentionnant que même le « bon usage » (eh oui !) n’use pas de cette distinction.

Respecter ou ne pas respecter la distinction, that is the question!



Il faut déjà bien comprendre que cette distinction est purement stylistique. Elle repose sur une volonté de distinguer deux mots et non sur une règle quelconque. Il n’est donc pas très judicieux d’expliquer qu’on parle de Seconde Guerre mondiale ou de seconde mi-temps pour cette raison-là. « C’est depuis qu’ils existent que second et deuxième s’emploient sans nuance distinctive », précise le Bon Usage.

En réalité, et comme l’a précisé l’Académie française, l’utilisation massive de l’adjectif deuxième n’est que très récente. Elle ne s’était pas même encore développée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il n’est donc pas très étonnant que la plupart des expressions françaises actuelles reposent sur second plutôt que sur deuxième. Notons, de façon anecdotique, avec Bernard Cerquiglini, que la huitième édition du Dictionnaire de l’Académie française définissait février comme le second mois de l’année. Espérons quand même qu’il y en ait un troisième. :p

Une fois que l’on a compris que cette distinction ne possède aucune valeur obligatoire, on peut choisir de la respecter ou non. Mais c’est votre choix et non le mien. Voilà donc pourquoi cet article doit s’arrêter là. ;)

________________

1 « Deuxième ne se dit guère (si ce n’est dans les nombres composés : vingt-deuxième, cent-deuxième, etc.) ; c’est second qu’on emploie le plus souvent. En faveur de deuxième, on a prétendu qu’il valait mieux que second, pourvu que le nombre des objets dépassât deux, second terminant une énumération après premier, et deuxième indiquant qu’il sera suivi de troisième, etc. Mais cette raison, tout arbitraire, laisse prévaloir l’usage. » (Littré)


25 commentaires sur ce billet

Page : 1 2 Suivante 
Auteur Message
Page : 1 2 Suivante 
Hors ligne Rastagong
# Ajouté le 27/06/2010 à 16 h 27
Anciennement Rayman3640
Avatar
Membres
Encore une fois, billet très intéressant. ^^
Mais je me pose une question. J'ai toujours appris que second se différenciait de deuxième par le nombre d'éléments comptabilisés, et il me semble même que cette distinction se développe et s'impose d'elle-même. Par exemple, il ne m'étonnerait pas que mon professeur de français compte comme une faute le fait de ne pas prendre en compte cette différence. Dans un avenir proche, n'est-elle pas vouée à devenir une vraie règle ?
 
Hors ligne Itello
# Ajouté le 27/06/2010 à 16 h 47
Avatar
Groupe : zAnciens
Non, ton professeur commet simplement une erreur s’il le fait. Ce ne serait pas le seul à la commettre, mais c’en est une. À ce propos, si un tel cas se produit, tu pourras gentiment lui indiquer la réponse formulée par l’Académie française ; il est en effet dommage que l’on impose ce qui n’a pas lieu d’être imposé. Lorsque cela arrive, je pense qu’il s’agit d’une méconnaissance de la part des professeurs plus que d’une volonté d’imposer quoi que ce soit.

Quant à savoir si cela deviendra une véritable règle un jour, aucun d’entre nous ne peut le dire. Mais j’en doute sérieusement. Cela ne repose aucunement sur l’étymologie, déjà. Mais il n’existe aucune autre distinction de ce type en français. Le duel n’est pas un principe reconnu en grammaire française.
Modifié le 27/06/2010 à 16 h 56 par Itello
 
Hors ligne Sergeswi
# Ajouté le 27/06/2010 à 21 h 23

Membres
Excellent article, la réunion des sources effectuée permet de mieux aborder le problème, qui s’avère ne pas en être un. ^^ Si j’ai bien compris, le choix de distinguer deuxième et second est personnel et rien ne peut être imposé ?

Au fait, qui est Bernard Cerquiglini ?
 
Hors ligne 6pri1
# Ajouté le 27/06/2010 à 21 h 44
« IGWT »
Avatar
Membres
« Bernard Cerquiglini est un linguiste français, né en 1947 à Lyon. »
 
Hors ligne Itello
# Ajouté le 27/06/2010 à 22 h 55
Avatar
Groupe : zAnciens
Et l'auteur d'une excellente émission sur TV5 : Merci professeur ! ^^
 
Hors ligne ptipilou
# Ajouté le 28/06/2010 à 14 h 53
Sus à la faute !
Avatar
Groupe : Administrateurs
Excellent billet. Mais est-ce nécessaire de le dire ?
Bravo ! ;)
 
Hors ligne Itello
# Ajouté le 28/06/2010 à 14 h 58
Avatar
Groupe : zAnciens
Je ne sais pas si c’est nécessaire, mais ça fait diablement plaisir. ^^
 
Hors ligne Karl Yeurl
# Ajouté le 28/06/2010 à 16 h 12
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar
Groupe : zAnciens
Alors soyons redondant. Excellent billet.
 
Hors ligne Arlequin
# Ajouté le 28/06/2010 à 16 h 35
Have you mooed today ?
Avatar
Groupe : Équipe SdZ
Excellent... marque de fabrique d'Itello. Ce que j'aime dans ses derniers billets, c'est que chacun donne des conseils d'emploi d'expressions. Et ça finit toujours pas "à éviter mais c'est votre choix". :p
 
Hors ligne Rastagong
# Ajouté le 28/06/2010 à 23 h 40
Anciennement Rayman3640
Avatar
Membres
Merci pour tes précisions, Itello. Je suis presque tenté d'imprimer la réponse de l'Académie pour pouvoir la brandir à chaque fois que quelqu'un considère comme une règle cette distinction. Ça arrive si souvent...
 
Hors ligne neamar
# Ajouté le 29/06/2010 à 09 h 40
Just know the rules...

Membres
D'ailleurs, en voiture on passe la seconde sans pour autant 'arrêter sur cette vitesse :)

Mais passer la deuxième, ce serait diablement moche.
 
Hors ligne 6pri1
# Ajouté le 29/06/2010 à 11 h 13
« IGWT »
Avatar
Membres
Bien vu !
 
Hors ligne Karl Yeurl
# Ajouté le 29/06/2010 à 12 h 03
Maintenant en qualité blu-raie
Avatar
Groupe : zAnciens
C’ptêt ma belgitude qui fait ça, mais chez moi « passer la deuxième » c’est tout sauf choquant. Et j’apprends à conduire ! :D
 
Hors ligne christophetd
# Ajouté le 29/06/2010 à 12 h 17
Give me Vicodin.
Avatar
Groupe : zAnciens
Ça doit être ta belgitude, moi ça me fait très bizarre d'entendre ça. ^^
 
Hors ligne Rastagong
# Ajouté le 29/06/2010 à 12 h 32
Anciennement Rayman3640
Avatar
Membres
Je confirme, je savais pas que nos expressions différaient tant d'un côté à l'autre de la frontière. :p