Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Blog > Erreurs courantes > Fautes récurrentes, 5e épisode > Lecture du billet

Fautes récurrentes, 5e épisode

Terminaisons, « sur » / « sûr », « c'est-à-dire », « quoique » / « quoi que », …

Nous suivre : flux RSS du blog | Twitter | Facebook

Catégorie : Erreurs courantes

Écrit par Jmbe, Ziame, Xeroth, le 26/09/2009 à 19 h 32 | Commenter ce billet (6 commentaires)

Voici un nouveau billet consacré à des erreurs courantes. Nous y ferons entre autres un petit rappel de conjugaison, puis aborderons la différence entre « sur » et « sûr », « quoique » et « quoi que », … Enfin, nous verrons aussi une petite curiosité de la langue concernant le genre du mot « espace ».

Sommaire



  • Conjugaison : la terminaison -s ou -t au singulier ;
  • « Sur » et « sûr » : l'accent qui fait la différence ;
  • « C'est-à-dire » ;
  • « Quoique » ou « quoi que » : avec ou sans espace ?
  • Et cela nous amène au mot « espace » lui-même !


Conjugaison : la terminaison -s ou -t au singulier



Bien des fois, on trouve des formes telles que « on dois » (au lieu de « on doit ») ou « il sais » (au lieu de « il sait ») et autres erreurs (horreurs) du même genre. Distraction ou ignorance, toujours est-il que ce genre de faute fait très mauvais effet dans un texte quel qu'il soit.

Pour faire simple, on peut retenir, en cas d'hésitation entre le –s et le –t final, que la terminaison en -t se rencontre à la 3e personne du singulier, celle en -s à la 1re ou 2e personne du singulier.
Dans tous les cas, le plus important est de bien repérer le sujet du verbe, surtout dans les phrases complexes : c'est la meilleure façon pour ne pas se tromper.

Quels sont les principaux temps et groupes de verbes concernés par ces terminaisons ?

  • Tous les verbes à l'indicatif imparfait (-ais, -ais, -ait) et au conditionnel présent (-rais, -rais, -rait).
  • De manière générale, le passé simple des verbes en –ir, -oir, -re (2e et 3e groupe).
  • L'indicatif présent pour les verbes en –ir (2e groupe) ainsi que pour un certain nombre de verbes en -(o)ir et en -re du 3e groupe.


« Sur » et « sûr » : l'accent qui fait la différence



Portrait de Monsieur. M - William-Adolphe Bouguereau
Portrait de Monsieur M., 1850
William-Adolphe Bouguereau
Le mot « sur » peut s'écrire avec ou sans accent circonflexe et cet accent n'est pas que décoratif, il a une influence sur le sens du mot.

  • « Sur » : ce mot a deux significations.

    • Il s'agit d'une préposition.

      Citation : Exemple
      Le verre est sur la table.


    • C'est aussi un adjectif signifiant : qui a un goût acide.

    Citation : Exemple
    Cette boisson a un goût sur.

  • « Sûr » : il s'agit d'un adjectif qui est synonyme de certain, assuré.

    Citation : Exemple
    C'est sûr et certain. Je suis sûr que ce livre est sur l'étagère.


    Et c'est à coup sûr que beaucoup oublient l'accent dans ce cas.

    À noter que l'adverbe « sûrement » prend, tout comme l'adjectif dont il dérive, un accent.

    Citation : Exemple
    Il a sûrement raison.


« C'est-à-dire »



Inspiration - William-Adolphe Bouguereau
Inspiration, 1898
William-Adolphe Bouguereau
Ce mot introduisant une explication est souvent mal orthographié. « C'est-à-dire » s'écrit avec deux traits d'union.
On peut utiliser également sa forme abrégée : c.-à-d. (remarquez qu'il n'y a pas de point après le « à », car cet élément n'est pas abrégé).

« Quoique » ou « quoi que » : avec ou sans espace ?



Seule une espace différencie ces deux expressions pourtant bien différentes, tant par leur nature grammaticale que par leur sens. Ainsi, « quoique » est une conjonction de subordination (mot invariable servant à introduire une subordonnée) tandis que « quoi que » est une locution pronominale. Le sens nous est donné par les équivalences suivantes, qui permettent de déterminer la graphie adéquate en cas de doute : on peut remplacer « quoique » par « bien que » et « quoi que » par « quelle que soit la chose que/qui » sans altérer le sens de la phrase.

Citation : Exemples
Quoique très grand, il est mauvais au basket. On peut écrire : Bien que (bien qu'il soit) très grand, il est mauvais au basket.
Quoi qu'il arrive tu dois m'obéir ! On peut écrire : Quelle que soit la chose qui arrive…
Quoi que tu fasses, cela ne changera rien. On peut écrire : Quelle que soit la chose que tu fasses…


On écrit « quoi que ce soit » (pour signifier « n'importe quoi ») et « quoi qu'il en soit ».


Et cela nous amène au mot « espace » lui-même !



Je pense que vous auriez tendance à dire qu'avant un point d'exclamation on met un espace… Eh bien si c'est vrai, il n'en reste pas moins qu'il y a une erreur dans ma phrase. En effet, l'espace typographique est… féminin ! Il s'agit d'une erreur très fréquente ! Attention, vous parlerez bien d'un espace entre le texte et l'image, d'un espace sous votre voiture ou d'un espace à 10 dimensions (pour les amateurs de mathématiques :D ) et dans ce cas, le mot « espace » est masculin. Cependant l'espace typographique (bien à part) est quant à lui féminin. ;)

Vous pourrez trouver un exemple de l'emploi du mot « espace » au féminin sur le site de l'Académie française à cette adresse. Je cite : « […] on sépare les milliers par une espace insécable dans les nombres exprimant une quantité ».


C'est ainsi que se termine ce billet. Nous espérons qu'il aura attiré votre attention sur certaines fautes et qu'il vous aura appris comment les éviter.


6 commentaires sur ce billet

Page : 1 
Auteur Message
Page : 1 
Hors ligne Itello
# Ajouté le 26/09/2009 à 20 h 10
Avatar
Groupe : zAnciens
Salut à vous,

Les billets sur les fautes récurrentes sont une très bonne idée. Agréables à lire, on apprend parfois des choses dont on ne se serait pas douté sinon. En tant que correcteurs de tutoriels, vous avez de plus une expérience qui vous permet de bien cerner les fautes les plus souvent commises.

À propos de l'adjectif sûr, notons que son féminin et son pluriel posent aussi souvent des problèmes. On ne sait pas forcément s'il faut mettre l'accent circonflexe dans ce cas précis. La règle est la suivante : on peut le mettre en respectant l'orthographe traditionnelle, on peut aussi l'omettre en respectant la recommandation de 1990. De même pour sûrement qu'on peut écrire sans accent circonflexe.

Que choisir donc ? Mon choix se porte dans chacun des cas sur la forme avec un accent circonflexe pour distinguer clairement l'adjectif sûr et l'adjectif sur. Et tant qu'à faire, on écrit aussi « sûrement ». Ou quand les recommandations orthographiques rendent les choses plus compliquées et moins claires : c'est rare mais possible.

Merci pour ce nouvel billet. :)
Modifié le 26/09/2009 à 20 h 13 par Itello
 
Hors ligne Ziame
# Ajouté le 26/09/2009 à 20 h 14
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar
Groupe : Administrateurs
Et merci à toi pour ces précisions. :)

Pour la « particularité », c'est vrai que le terme est un peu malhabile, mais sur le coup je ne savais pas trop quoi mettre pour introduire ça. Si j'ai une idée j'éditerai pour modifier. :)
 
Hors ligne Itello
# Ajouté le 26/09/2009 à 20 h 25
Avatar
Groupe : zAnciens
Oui, je comprends. Je me suis d'ailleurs trouvé tellement vache en critiquant juste ce petit mot que j'avais édité mon message. Trop tard visiblement.
 
Hors ligne Ziame
# Ajouté le 26/09/2009 à 20 h 37
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar
Groupe : Administrateurs
:D

Pas de problème. :)
 
Hors ligne Cyril Mizzi
# Ajouté le 26/07/2010 à 13 h 15
« Web-Python - Django »
Avatar
Membres
Bonjour !
Typographiquement, on écrit « une espace » pour une séparation quelconque entre deux éléments, mais est-ce qu'on le dit oralement ? La typographie afflue l'oral ou seulement l'écrit (ou bien les deux) ?

Cordialement, Cyril Mizzi
 
Hors ligne Ziame
# Ajouté le 14/08/2010 à 23 h 32
Arx Tarpeia Capitoli proxima
Avatar
Groupe : Administrateurs
Bonsoir,

L'oral ne diffère en rien de l'écrit. Lorsqu'il s'agit d'une espace typographique, le nom « espace » est féminin, que ce soit à l'oral ou à l'écrit. Cependant, il n'y a que dans le cas de l'espace typographique que ce nom est féminin. Si tu parles de l'espace entre deux voitures, le mot « espace » est bien entendu masculin.

Cordialement.