Aller au menu - Aller au contenu

Centre d'aide Vous êtes ici : zCorrecteurs.fr > Blog > Grammaire > Les verbes > Lecture du billet

Les verbes

Au coeur de l'action ou d'un état...

Nous suivre : flux RSS du blog | Twitter | Facebook

Catégorie : Grammaire

Écrit par Gawtier, le 18/09/2008 à 18 h 05 | Commenter ce billet (7 commentaires)

Dans ce billet, nous nous attaquerons à un géant au niveau de la grammaire française : les verbes.

Image utilisateur
Le verbe est à la phrase ce que le soleil est au ciel. En effet, tout tourne autour de celui-ci dans la phrase, il est l'élément-clé de la phrase. Il indique ce que le sujet subit (on dira que le sujet est patient), ce qu'il fait ou ce qu'il est (initiateur), ou les deux à fois (il est à la fois initiateur et patient). De là, le verbe se conjugue en genre et en nombre avec le sujet.

Exemples : je mange, manger, qu'il mange, etc.

Les verbes sont divisés en trois groupes : le 1er qui regroupe tous les verbes dont l'infinitif finit en -er (sauf aller), le deuxième regroupe uniquement les verbes dont l'infinitif est en -ir sous certaines conditions, et enfin, le dernier regroupe tous les autres verbes, quelles que soient les terminaisons de leurs infinitifs.

C'est quoi l'infinitif ?


L'infinitif, c'est la base verbale du verbe. C'est de l'infinitif que les verbes se conjugueront, qu'ils sont référencés dans le dictionnaire, etc. L'infinitif est aussi utilisé dans la phrase après un autre verbe, après une préposition, etc.

Les groupes



Les groupes permettent de déterminer comment conjuguer un verbe, c'est-à-dire à rajouter les terminaisons adéquates au radical du verbe.

Radical ? Terminaison ?


Le radical est la partie d'un verbe qui ne bougera pas lorsque nous le conjuguerons. Certaines fois, il existe plusieurs radicaux pour un même verbe. La terminaison quant à elle représente le temps ou le mode (nous verrons plus tard plus en détail ces deux points-là), ainsi que dans la personne à laquelle le verbe est conjugué.

Exemple : manger, radical "mang", terminaison "er".

Le premier groupe



Le premier groupe référence tous les verbes se terminant par -er et étant réguliers. Ainsi, "aller", verbe se terminant en -er et étant irrégulier ne se trouve pas dans le premier groupe.

La conjugaison type au présent (temps) de l'infinitif (mode) est la suivante :

PersonneVerbe
1ère du singulier : jechante
2nde du singulier : tuchantes
3eme du singulier : il / elle / onchante
1ère du pluriel : nouschantons
2nde du pluriel : vouschantez
3ère du pluriel : ilschantent


Le deuxième groupe



Le second, quant à lui, regroupe tous les verbes se terminant en -ir et ayant leur participe présent en -issant. Ainsi, finir est du deuxième groupe (finissant), alors que courir ne l'est pas (on dit "courant" et non "courissant" :p ).

La conjugaison type au présent de l'indicatif est la suivante :

PersonneVerbe
1ère du singulier : jefinis
2nde du singulier : tufinis
3eme du singulier : il / elle / onfinit
1ère du pluriel : nousfinissons
2nde du pluriel : vousfinissez
3ère du pluriel : ilsfinissent


Le troisième groupe



Le troisième groupe est le groupe "poubelle". Tous les verbes qui ne sont pas dans les deux premiers groupes se trouvent dans le troisième. Il n'y a pas de conjugaison type, puisque beaucoup trop de verbes s'y trouvent pour tous les lister. Ainsi, je vous propose de vous rendre sur un des sites conseillés par les zCorrecteurs dans leur page Outils, le conjugueur.

Les deux conjugaisons types ne sont qu'au présent, temps de base appris en premier. Par ailleurs, il faut savoir que certains verbes nécessitent des ajouts ou changements de certaines lettres pour une question de phonétique.


Les temps



Image utilisateur
Les temps permettent de situer l'action dans le temps. Ils ont tous des valeurs différentes, c'est-à-dire ce qu'ils peuvent exprimer. Cependant, nous n'allons pas pouvoir voir tous les temps en détail ici, c'est pourquoi je vous propose de parler d'un seul temps : le présent.

Le présent est sans aucun doute le temps le plus utilisé. En voici ses valeurs :
  • Présent à valeur : d'énonciation.
    Il situe les faits au moment d'énonciation, c'est-à-dire au moment où la phrase est dite.
    Exemple : je vais à la plage.
  • Présent à valeur de : narration.
    Il est utilisé dans un récit au passé pour rendre les faits plus récents, et susciter l'attention du lecteur.
    Exemple : il fait donc un pacte avec le diable...
  • Présent à valeur de : vérité générale.
    Il est utilisé lorsque ce qu'on va dire a toujours été et sera toujours vrai.
    Exemple : Qui aime bien châtie bien.
  • Présent à valeur de : futur.
    Il situe les faits dans le futur.
    Exemple : il arrive demain à 18 heures.
  • Présent à valeur de : répétition ou d'habitude
    Il signifie une habitude, qui se répète selon des cycles précis.
    Exemple : je pars tous les matins à 8 heures.


Les modes



Le mode est un trait grammatical apparaissant dans le verbe. Il permet de nuancer ou de préciser le verbe selon le contexte dans lequel celui-ci s'inscrit. Les temps sont inclus dans les modes et généralement, lorsque le mode n'est pas évoqué il s'agit de l'indicatif.

Il existe 7 modes : l'indicatif, le subjonctif, l'impératif, le conditionnel, le gérondif, l'infinitif et les participes.

Exemples : je mange : présent de l'indicatif ; que je mange : présent du subjonctif.

Les voix



Image utilisateur
En français, on appelle "voix" les formes que prend le verbe pour exprimer le rôle du sujet dans l'action. Ainsi, la voix indiquera si le sujet est patient, initiateur ou les deux à la fois.
Il existe 3 voix en français. Cependant, certaines personnes ne considèrent pas la troisième voix, la voix pronominale, comme une voix à part entière.

La voix active



La voix active est la voix la plus fréquemment utilisée. C'est la voix du sujet comme initiateur.

Citation : Exemple
L'enfant mange la pomme.


Ici, « L'enfant » est le sujet actif ; « mange » le verbe à la voix active, et « la pomme » le complément d'objet direct.

Ainsi, le schéma d'une phrase à la voix active est le suivant :

Citation
Sujet Verbe Complément.


Concernant les temps de conjugaisons des verbes actifs, il s'agit simplement des temps usuels : présent de l'indicatif, etc.

La voix passive



Et là, ça se gâte ! :D

La voix passive est la voix où le sujet est patient. C'est-à-dire qu'il subit l'action exprimée par le verbe.

Citation
La pomme est mangée par l'enfant.


Cette phrase signifie la même chose que l'exemple précédent, seulement, les voix changent. Ici, la pomme est le sujet, est mangée le verbe, et par l'enfant le complément d'agent.

Si l'on compare le premier et le second exemple, on peut voir que le sujet de la voix active (l'enfant) passe complément d'agent (par l'enfant), que le verbe n'est plus à un temps actif, que le COD de la voix active devient le sujet de la voix passive. Dit comme ça, ça paraît compliqué ! :p

Citation
L'enfant mange une pomme.
La pomme est mangée par l'enfant
.


Ici, nous avons décomposé la phrase en trois éléments : le premier élément, le rouge, qui correspond au sujet puis au complément d'agent, le second élément, le vert, correspond au verbe actif puis au verbe passif tandis que le dernier élément, le bleu foncé, correspond au COD de la voix active puis au sujet de la voix passive.

Ainsi, nous avons une logique de croix du passage de la voix active à la voix passive : le groupe rouge était en première position en actif, au passif il se retrouve en troisième position ; le groupe vert reste au milieu ; le groupe bleu, de la troisième place à la voix active passe à la première place à la voix passive.

Donc, pour passer de la voix active à la voix passive il faut :
  • Transformer le sujet en complément d'agent. Pour ce faire, il faut rajouter "par" ou "de" devant le groupe nominal sujet, et le placer en troisième position.
  • Passer le verbe actif en verbe passif en changeant sa forme (cf. paragraphe suivant).
  • Le complément d'objet direct passe sujet de la phrase passive, et donc prend la première place dans l'ordre des éléments dans la phrase.


La conjugaison passive est formée de la manière suivante :

Citation
Je buvais de l'eau.


  • On prend le verbe de la phrase active, on le transforme en participe passé. Ex : buvais => bue.
  • On place avant l'auxiliaire être au temps du verbe actif. Ex : buvait => était bue.

Citation
De l'eau était bue par moi.


PrésentPassé composéImparfaitFutur
Je suis mangéJ'ai été mangéJ'étais mangéJe serai mangé
Tu es mangéTu as été mangéTu étais mangéTu seras mangé
Il est mangéIl a été mangéIl était mangéIl sera mangé
Nous sommes mangésNous avons été mangésNous étions mangésNous serons mangés
Vous êtes mangésVous avez été mangésVous étiez mangésVous serez mangés
Ils sont mangésIls ont été mangésIls étaient mangésIls seront mangés


La voix pronominale



La voix pronominale est la voix où le sujet est patient et initiateur. Elle est marquée par un pronom réfléchi placé devant le verbe.

Citation : Exemple
Se promener - Infinitif
Je me lave - Forme conjuguée


Ici, me et se sont des pronoms réfléchis.

Verbe conjugué au présent
Je me promène
Tu te promènes
Il se promène
Nous nous promenons
Vous vous promenez
Ils se promènent


Dans cette conjugaison, les pronoms en rouge sont les pronoms réfléchis.

On parle de voix pronominale réfléchie lorsque le sujet est singulier et qu'il est initiateur et patient.

Citation
Je me lave les mains.


On parle de voix pronominale réciproque dans le cas inverse.

Citation
Nous nous sommes entrevus


Voilà, c'est tout pour ce billet un peu long et difficile ! J'espère qu'il vous aura rappelé quelques souvenirs lointains :) !
Merci aux personnes de #tutoriels-sdz pour leurs avis sur certains points, ainsi qu'aux relecteurs.


7 commentaires sur ce billet

Page : 1 
Auteur Message
Page : 1 
Hors ligne Barbatos
# Ajouté le 18/09/2008 à 18 h 29
Avatar
Groupe : zAnciens
Ces fameux verbes, ces fichus verbes ! :-°

Merci beaucoup ! :)
 
Hors ligne Guillawme
# Ajouté le 18/09/2008 à 21 h 34
Avatar
Groupe : zAnciens
Encore un billet de référence, qui ne manquera pas de servir dans nos commentaires à nos chers auteurs. ^^

Merci beaucoup. :)
 
Hors ligne Dalshim
# Ajouté le 19/09/2008 à 10 h 16
Avatar
Membres
Très bon billet.

Seulement, je me dois de corrigé une erreur.

OMG ! WTF ! Une erreur, où ça où ça ? les correcteur n'ont pas bien fait leur boulot...

Eh bien, dans la phrase :
Citation : Billet
Exemple : l'eau bout à 100°C.

il faudrait mettre :
Citation : Billet
Exemple : l'eau bout à 100°C dans les CNPT.

Et encore, je ne suis pas sûr que ce sopit suffisant parce que les CNPT peuvent changer d'un pays à l'autre si je me rappelle bien.
Je sais, je suis chiant et je chipote. Mais chacun chipote sur le domaine ou où il est compétent :D .

Ensuite, le vert fluo utilisé dans la phrase
Citation : Billet
Sujet Verbe Complément.

est trop fluo/clair et se lit très mal. S'il était possible de le passer en plus foncé.
Modifié le 21/09/2008 à 21 h 17 par Dalshim
 
Hors ligne tarzoune
# Ajouté le 19/09/2008 à 17 h 09
Avatar
Membres
Citation : Dalshim

Je sais, je suis chiant et je chipote. Mais chacun chipote sur le domaine ou il est compétent :D .


C'est vrai en plus :D .
 
Hors ligne Gawtier
# Ajouté le 19/09/2008 à 17 h 10
Sunny smiled at me !
Avatar
Membres
Seulement voilà, les CNPT (ou dérivés), si je les mets, ça gênera la lecture du lecteur. Lecture qui est déjà assez mauvaise avec la longueur du texte... J'ai donc mis "Qui aime bien châtie bien"...
 
Hors ligne vincent1870
# Ajouté le 20/09/2008 à 13 h 12
Avatar
Groupe : Administrateurs
...citation on ne peut plus adaptée en effet. :D
 
Hors ligne Sidahmed
# Ajouté le 23/09/2008 à 04 h 16
Rectificateur
Avatar
Groupe : zAnciens
Citation : Pas de titre
Il existe 7 modes : l'infinitif, le subjonctif, l'impératif, le conditionnel, le gérondif, l'infinitif et les participes.

Je pense que tu voulais citer l'indicatif !